Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport, Exploitation pétrolière
Sujets : Lois fédérales et d'états, Économie

Chantier Davie - L'inaction du gouvernement fédéral aura de fâcheuses conséquences pour les 219 fournisseurs de la région de Montréal



MONTRÉAL, le 14 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Le président-directeur général de Federal Fleet, monsieur Spencer Fraser, en compagnie de plusieurs fournisseurs de la région de Montréal, a dévoilé, ce matin, les résultats révélateurs d'une enquête effectuée auprès de ses fournisseurs situés au sein de la Communauté urbaine de Montréal. Si Chantier Davie Canada Inc. ne décroche pas rapidement de nouveaux contrats, plusieurs fournisseurs de la région montréalaise verront leurs chiffres d'affaires diminuer substantiellement.

Un premier échantillon de 205 entreprises ayant pris part à l'enquête met en lumière des données alarmantes pour la chaîne d'approvisionnement montréalaise de Chantier Davie. Alors que 55,4 % des entreprises répondantes déclarent qu'elles seront affectées par la diminution des commandes du chantier maritime lévisien, plusieurs d'entre elles devront procéder à des mises à pied.

« Concrètement, selon les premiers résultats de cette enquête, en plus des 800 professionnels du Chantier Davie qui seront mis à pied avant la fin de l'année, ce sont au moins 158 emplois qui seront perdus dans la grande région de Montréal en raison de l'inaction du gouvernement du Canada. Cela s'additionne aux 350 emplois qui seront perdus parmi nos fournisseurs de la grande région de Québec», a mentionné d'entrée de jeu Spencer Fraser. Ces emplois sont pour la plupart des emplois spécialisés et à haute valeur ajoutée. Nos fournisseurs auront des décisions difficiles à prendre si le gouvernement fédéral n'octroie pas de nouveaux contrats au Chantier Davie », a déclaré M. Fraser au nom du Chantier Davie.

« La santé de l'économie québécoise doit être vue dans son ensemble et passe nécessairement par la vitalité de toutes les régions et le dynamisme de leurs différents créneaux d'excellence », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du Conseil du patronat du Québec. « Que ce soit dans la Métropole, dans la Capitale ou ailleurs dans la province, la perte de ces contrats, basée sur de mauvaises décisions, aura de lourdes conséquences sur toute une chaîne d'approvisionnement et un vaste écosystème d'affaires qui gravitent autour du Chantier Davie, fragilisant ainsi la compétitivité de plusieurs entreprises, ainsi que les conditions de leurs travailleurs. », a soutenu M. Dorval.

« Le Québec doit recevoir sa juste part du budget canadien de construction navale. Le Canada a plus que jamais besoin de trois chantiers maritimes d'envergure, et ce, au moins jusqu'en 2030. Il a aussi besoin de chantiers maritimes de moins grande taille, mais aussi performants, pour réaliser ces nombreux projets », a déclaré, pour sa part, Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. 

Les fournisseurs présents à la conférence de presse aux côtés de Chantier Davie étaient :

 

Le gouvernement fédéral doit agir maintenant

Le Chantier Davie a multiplié les rencontres politiques au cours des dernières semaines afin d'obtenir un contrat pour un second navire ravitailleur, l'Obélix, de la part du gouvernement fédéral. Seul ce contrat pourrait garantir les emplois au chantier de Lévis et maintenir intacte l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement québécoise et canadienne de l'entreprise. Les conséquences de l'inaction du gouvernement fédéral dans ce dossier se feront ressentir lourdement dans la région de Montréal où le Chantier Davie effectue une partie très significative de ses dépenses.

Il est à noter que l'impact économique de Chantier Davie sur l'économie canadienne au cours des 5 dernières années est de 2,7 milliards de dollars. La chaîne d'approvisionnement de l'entreprise lévisienne compte 916 fournisseurs, dont 814 sont situés au Québec et 219 dans la Communauté urbaine de Montréal. Les fournisseurs montréalais du Chantier Davie représentent près de 30% (47 millions) de ses achats au Québec.

« Malgré toutes nos tentatives, le gouvernement fédéral demeure inflexible et les fonctionnaires refusent d'admettre que leur échéancier actuel de livraison des navires est complètement irréaliste. Nous savons pourtant très bien que le Canada aura un déficit opérationnel important au cours de la prochaine décennie », a lancé M. Fraser.

Même si certains représentants du gouvernement fédéral font miroiter des contrats totalisant deux milliards de dollars, une analyse du Chantier Davie démontre que l'entreprise québécoise ne serait admissible qu'à une infime minorité de ceux-ci qui ont une valeur combinée de 25 millions de $.

Une coalition tous azimuts

Les appuis au Chantier Davie ne cessent de se multiplier et ils proviennent de tous les horizons de la société civile québécoise. Au cours des dernières semaines, une coalition tous azimuts a pris forme, c'est-à-dire la Coalition pour la sauvegarde de Chantier Davie Canada Inc. Tous les partis politiques provinciaux (Parti libéral du Québec, Parti québécois, Coalition avenir Québec et Québec solidaire) se sont manifestés en faveur de Chantier Davie, ce qui fut confirmé par une motion unanime de l'Assemblée nationale. De plus, des intervenants économiques tels que le Conseil du patronat du Québec, la Confédération des syndicats nationaux et la Fédération des chambres de commerce du Québec se sont tous prononcés en faveur de l'octroi de nouveaux contrats au plus grand chantier naval canadien.

Au cours des prochaines semaines, la Coalition poursuivra ses interventions afin de sensibiliser le gouvernement fédéral et la population à l'importance du Chantier Davie au sein de l'économie régionale, québécoise et canadienne.

À propos de Davie
Davie et Federal Fleet Services font partie du groupe Inocea. Alors que Davie se concentre sur la construction des navires, Federal Fleet s'assure de l'obtention de contrats et de la location des navires. Davie est le plus grand chantier naval et le plus grand expérimenté du Canada et celui qui dispose de la plus grande capacité de production, c'est-à-dire 50% de la capacité totale au pays. Au cours des cinq dernières années, Davie a généré plus de 2 milliards de dollars en retombées économiques au Canada et employait jusqu'à tout récemment, directement et indirectement, plus de 3000 Canadiens, dont plus de 1400 travaillent au chantier de Lévis, au Québec. Depuis plus d'un siècle, Davie est en charge de la construction et de la réparation navales du Canada pour chaque classe de bâtiment naval majeur. Aujourd'hui, Davie est un chef de file dans le domaine du déglaçage, du GNL et des technologies de positionnement dynamique ainsi que de la construction de navires militaires et d'autres navires essentiels. Davie est certifié ISO 9001 :2015 en assurance qualité ainsi que ISO 14001 :2015 en gestion environnementale. Le premier navire ravitailleur construit par la Davie, l'Astérix, a été le premier navire militaire à joindre les rangs de l'Alliance verte, le plus important programme volontaire de certification environnementale pour l'industrie maritime en Amérique du Nord.

 

SOURCE Chantier Davie Canada Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 jun 2018
Weatherford International plc a annoncé aujourd'hui la tenue d'une conférence téléphonique programmée pour le vendredi 27 juillet 2018 à 8 h 30, heure de l'Est américain. Cette conférence téléphonique a pour but d'exposer les résultats du deuxième...

16 jun 2018
JA Solar Holdings Co., Ltd. , un fabricant de produits d'énergie solaire de haute performance de premier rang mondial, a annoncé aujourd'hui avoir reçu le prix « 2018 Top Performer » (le fabricant le plus performant) décerné par DNV GL, un institut...

15 jun 2018
JA Solar Holdings Co., Ltd. , l'un des plus grands fabricants au monde de produits d'alimentation solaire de haute performance, annonce aujourd'hui avoir reçu le prix « 2018 Top Performer » (premier du groupe) décerné par DNV GL, un institut...

15 jun 2018
Aujourd'hui Hyundai Auto Canada Corp. a participé à la cérémonie d'ouverture officielle de la première station à hydrogène publique du Canada. Géré par Shell et Hydrogen Technology & Energy Corporation (HTEC), la station est située à 8686 Rue...

15 jun 2018
L'Association des consommateurs industriels de gaz (ACIG) félicite Transition énergétique Québec (TEQ) pour la production de son premier plan directeur. L'ACIG représente les grandes industries dont ses membres au Québec consomment plus de 25% du gaz...

15 jun 2018
Jiangsu Seraphim Solar System Co., Ltd. («?Seraphim?») a annoncé avoir remporté l'accord d'approvisionnement pour un monumental projet solaire de 246 MW situé en Ukraine et développé par le plus grand groupe énergétique d'Ukraine, DTEK. Cette...




Communiqué envoyé le 14 décembre 2017 à 10:27 et diffusé par :