Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Impasse dans les négociations : retrait possible des optométristes du régime public de la RAMQ



MONTRÉAL, le 14 déc. 2017 /CNW Telbec/ - L'Association des optométristes du Québec (AOQ) rejette catégoriquement l'offre dérisoire du gouvernement du Québec déposée le 12 décembre. Cette offre répond, 10 mois plus tard, aux demandes de juste rémunération de l'AOQ déposées le 13 février dernier concernant le renouvellement de l'entente quinquennale sur la tarification entre l'AOQ et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Cette entente définit les conditions de participation des optométristes au régime public, qui couvre la population de moins de 18 ans et de 65 ans et plus, ainsi que les prestataires de la sécurité du revenu.

Lors de l'assemblée spéciale de l'AOQ qui s'est tenue le 25 novembre dernier, les optométristes ont voté unanimement en faveur de leur non-participation au régime public en cas d'échec des négociations. Ainsi 95 % des optométristes ont transmis leurs formulaires de non-participation à l'AOQ en l'autorisant à les remettre à la RAMQ, si les négociations arrivaient à une impasse. La non-participation des optométristes prendrait alors effet 30 jours plus tard.

« Après presque 50 ans de participation au régime public, nos membres seront contraints de se retirer de la RAMQ, bien malgré eux, si le gouvernement ne bonifie pas radicalement son offre, a déclaré Dr Steven Carrier, optométriste et président de l'AOQ. Notre patience est à bout. La situation actuelle est insoutenable pour les optométristes et un rattrapage est essentiel pour que nous puissions continuer de servir la population assurée dans le cadre de la RAMQ. »

Selon une étude conjointe confiée à une firme comptable indépendante par le MSSS et l'AOQ et dont le but était d'établir des données fiables sur la rémunération des optométristes, la profitabilité moyenne par visite assurée par la RAMQ était, en 2012, de 20 cents en comparaison de 27 dollars pour les services au privé.  Aujourd'hui, selon une récente étude actuarielle, les optométristes encourent un déficit de plus de 1 $ par visite d'un patient assuré par la RAMQ. Le redressement demandé est d'autant plus crucial considérant que le nombre de patients assurés par le régime public représente plus de 50 % de la clientèle des optométristes et passera à 61 % en 2031.

Au fil des années, le gouvernement a imposé des gels de tarifs, des augmentations insuffisantes ou des mécanismes entraînant une réduction des tarifs de certains actes. Le financement public des services d'optométrie n'a pas suivi la hausse des coûts d'exploitation, ni des instruments et des équipements. Les coûts ont augmenté de 150 % au cours des 30 dernières années, soit trois fois plus que la rémunération à l'acte (56 %).

À propos de l'Association des optométristes du Québec
Fondée en 1966, l'Association des optométristes du Québec (AOQ) représente les intérêts sociaux, économiques et professionnels de ses 1400 membres. Elle fait aussi mieux connaître le rôle des optométristes, et mène des campagnes de sensibilisation auprès du grand public sur la santé des yeux et de la vision. Facilement accessibles partout au Québec, les optométristes jouent un rôle critique de première ligne pour détecter, traiter et prévenir les troubles visuels et certaines maladies oculaires.

Pour en savoir plus, visitez www.manquedevision.ca

 

SOURCE Association des optométristes du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:33
Newmark Knight Frank Devencore a annoncé aujourd'hui que le taux global de disponibilité pour les locaux industriels du Grand Montréal s'élevait à 6,1 % à la fin de 2017. Les loyers nets estimés sont demeurés inchangés au cours des douze derniers...

à 06:00
Le Québec verse deux fois plus de subventions aux entreprises que l'Ontario, en proportion de la taille de son économie. Cette politique n'enrichit pas les Québécois, montre une publication lancée aujourd'hui par l'IEDM. Bien que le Québec ne...

à 06:00
La ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Marie-Claude Bibeau, annoncera, au nom de la ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan, des fonds pour du nouveau matériel de recherche et un financement consenti à...

à 05:00
Les idées des grands dirigeants du secteur sont une denrée rare. C'est pourquoi le 10e Sommet annuel sur l'avenir de la finance (Future of Finance Summit) réunit des personnalités éminentes de la finance, issues des plus grandes marques du monde...

à 05:00
Les deux entreprises disposent d'expertises complémentaires qui leur permettront de collaborer au développement de projets en Espagne, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Amérique latine et en Europe   La collaboration reflète la recherche...

à 04:00
Business Insider Intelligence identifie la gestion digitale intelligente des finances personnelles comme étant l'outil de prédilection des banques cherchant à séduire leurs jeunes clients      Selon les prévisions du Business Insider...




Communiqué envoyé le 14 décembre 2017 à 08:00 et diffusé par :