Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Enfance, Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Stratégie numérique du Québec : «Une réflexion aboutie et des orientations bien ciblées pour poser les bases de transformations cruciales pour la prospérité du Québec», selon le CPQ



MONTRÉAL, le 13 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) souscrit aux orientations de la Stratégie numérique du gouvernement du Québec, qui engagent notamment l'État à relever plusieurs défis hautement souhaitables de modernisation, notamment en santé. Il apprécie également que les orientations économiques de la Stratégie viennent confirmer les actions entreprises au cours des dernières années dans certains secteurs névralgiques.

« L'envergure des transformations numériques en cours justifiait une réflexion stratégique de haut niveau en raison de leurs impacts sur l'activité économique et l'ensemble de la société, tels que l'organisation du travail ou les modes d'apprentissages », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. « En décidant de prendre les devants et de définir des chantiers prioritaires avec le milieu, le gouvernement a fait preuve d'écoute et de détermination. Maintenant, il faut travailler collectivement pour faire atterrir ces orientations en actions concrètes ».

L'importance de l'éducation et du développement des compétences numériques reconnues
Comme le CPQ attend beaucoup de la prochaine Stratégie nationale de la main-d'oeuvre, dont il a fait la demande en début d'année, il se satisfait de voir que le gouvernement a reconnu l'importance de se doter d'un plan d'action pour l'éducation des plus jeunes et la formation de la main-d'oeuvre.

De la modernisation de l'État à la transformation de nos activités économiques sur l'ensemble du territoire
Plusieurs orientations viennent répondre à des demandes du CPQ telles que :

Pour la suite, le CPQ veut rappeler l'importance d'engager l'appareil législatif dans un examen en profondeur des règlements et des lois qui survivent mal à la révolution technologique que nous vivions; qu'il s'agisse de la gestion et de la circulation des métadonnées, ou encore, du commerce en ligne, par exemple.

Une co-construction à poursuivre avec le milieu des affaires pour faire atterrir la Stratégie numérique
« Nous avons hâte de voir comment tout ça s'articulera au cours des prochains mois, dans quel cadre budgétaire et avec quel niveau de collaboration des employeurs, des entreprises, des experts et des autres parties prenantes, notamment avec la création du Conseil numérique », de conclure M. Dorval.

Plusieurs plans d'actions spécifiques à venir viendront s'ancrer sur les orientations dessinées par la Stratégie numérique. Le CPQ offre son entière collaboration et celle de son réseau de membres qui souhaitent activement prendre part à la conception des prochaines interventions gouvernementales.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec. www.cpq.qc.ca

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
Openbravo propose aux retailers une solution complète avec des capacités omnicanales et de POS mobile, basée sur le cloud, grâce à l'interopérabilité avec SAP IS Retail Openbravo a annoncé aujourd'hui l'intégration certifiée de sa solution Openbravo...

à 02:00
Le leader du marché des solutions PLM est récompensé pour l'innovation et l'excellence de ses produits destinés aux secteurs de la vente de détail, de la mode, de l'habillement et des biens de consommation Après avoir évalué son logiciel PLM...

à 02:00
Mixpanel, la plus importante plateforme d'analyse du comportement des utilisateurs au monde, annonce...

à 00:08
En USD, le bénéfice net progresse de 24,9 % en glissement trimestriel / de 50,4 % en glissement annuel ;  le chiffre d'affaires est en hausse de 2,0 % en glissement trimestriel / de 19,5 % en glissement annuel  Mindtree, une société internationale...

à 00:01
Une nouvelle enquête révèle que 61 % des femmes de plus de 60 ans connaissent peu, voire pas l'ostéoporose[1], alors qu'une sur trois est susceptible de souffrir d'une fracture de fragilisation du fait de cette pathologie[2]  Plus de la moitié...

à 00:01
Une nouvelle étude révèle que 61% des femmes âgées de plus de 60 ans connaissent peu ou pas l'ostéoporose,[1] en dépit du fait qu'une femme sur trois risque de souffrir d'une fracture de fragilité imputable à cette maladie[2] Plus de la moitié...




Communiqué envoyé le 13 décembre 2017 à 14:54 et diffusé par :