Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Économie, Plaidoyer (politique)

Orientation commerciale de Beauport 2020 - Le Port de Québec propose la mise en place d'un terminal de conteneurs



QUÉBEC, le 12 déc. 2017 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Québec (APQ) a dévoilé aujourd'hui son intention de développer un projet de terminal de conteneurs sur le site Beauport 2020. Cette orientation commerciale pour le projet d'agrandissement Beauport 2020 est l'aboutissement d'une longue démarche entreprise par l'APQ pour identifier les créneaux économiques les plus porteurs pour le développement futur du Port. Au terme de plusieurs études, tant techniques que commerciales, l'APQ arrive à la conclusion que la mise en place d'un terminal de conteneurs sur le site de Beauport 2020 constitue la meilleure avenue pour valoriser cet espace. Pour la région de Québec et pour tout le St-Laurent, ce projet porteur a le potentiel de générer un nouveau pôle économique international, axé sur la logistique, les centres de distributions et de nouvelles entreprises.

Lors d'une allocution à la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, le président-directeur général du port, M. Mario Girard, a souligné que le port de Québec possède l'ensemble des avantages stratégiques permettant la réalisation de ce projet d'envergure. La profondeur d'eau de 15 mètres, jumelée à une pleine intermodalité confère à Québec un avantage unique dans le corridor St-Laurent?Grands Lacs. 

M. Girard a rappelé que l'ouverture du nouveau canal de Panama en 2016, doté d'une profondeur de 15 mètres, combiné à une nouvelle génération de navires nécessitant des ports en eau profonde change complètement les paramètres commerciaux du transport maritime. Ce nouveau standard à 15 mètres mine la compétitivité actuelle du Saint-Laurent face aux ports américains sur le marché des conteneurs. 

Avec ses caractéristiques uniques, le Port de Québec peut mettre en place un terminal de conteneurs capable d'offrir une alternative commerciale compétitive pour le Saint-Laurent. La proximité du port de Québec avec le grand marché de la zone St-Laurent?Grands Lacs qui compte plus de 110 millions de consommateurs, en fait l'emplacement privilégié pour un terminal de conteneurs.

L'économie change, le trafic mondial augmente

La dynamique économique mondiale en profonde mutation, l'émergence de nouveaux marchés et la croissance du transport maritime rappellent à quel point il est nécessaire pour Québec de s'inscrire rapidement dans le courant. Québec doit tirer son épingle du jeu et mettre à profit son emplacement géographique stratégique en étant le chemin le plus court entre l'Europe et la zone St-Laurent?Grands Lacs où se concentre plus de 40 % de l'industrie manufacturière américaine.

« Nous avons ici une opportunité exceptionnelle et disposons de tout ce qu'il faut pour réussir. Notre vision est simple et stratégique : faire de Québec un pôle logistique maritime continental. Nous y arriverons en nous mobilisant autour de ce projet porteur. À cet égard, je tends aussi la main à tous les acteurs du Saint-Laurent afin que nous travaillions tous ensemble à la relance du St-Laurent. Plus que jamais la mobilisation à la faveur de la compétitivité du Saint-Laurent doit nous unir », a rappelé Mario Girard.

« Québec est une ville dont l'histoire et le développement sont liés à l'activité économique maritime. Le développement du Port de Québec et l'amélioration de ses infrastructures existantes sont prioritaires pour la région. La mise en place d'un terminal de conteneurs dans le cadre du projet d'agrandissement de Beauport 2020 aura un impact majeur pour l'économie, en créant un nouveau pôle logistique continental en eau profonde, un atout majeur du Port. Les gouvernements du Québec et du Canada doivent appuyer sans réserve le projet afin que le Québec et l'Est du Canada soient en mesure de compétitionner avec les grands ports américains et faire du Port la porte d'entrée européenne pour le commerce en Amérique du Nord, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume », à propos de Beauport 2020.

En résumé, voici les grandes lignes du projet de terminal de conteneurs à Beauport

Rappelons que l'Administration portuaire de Québec est une agence fédérale autonome constituée en vertu de la Loi maritime du Canada. Chaque année, les navires qui passent par le port sont au coeur d'une chaîne logistique qui transporte environ 20 milliards de dollars de marchandises. Le Port de Québec anime le pôle maritime qui permet de générer plus de 8 000 emplois directs et indirects dans la région de Québec selon la dernière étude de KPMG/SECOR.              

 

SOURCE Administration portuaire de Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 jan 2018
Le syndicat des Teamsters est soulagé de l'acquittement des trois travailleurs de la Montreal, Maine & Atlantic qui étaient accusés de négligence criminelle dans le déraillement de Lac-Mégantic. Ce long procès a mis en évidence les lacunes de...

19 jan 2018
Afin d'apporter des améliorations à la gestion des programmes de voirie locale, une rencontre a eu lieu ce matin avec les élus de la MRC des Maskoutains, une deuxième a eu lieu en début d'après-midi avec les élus de la MRC des Jardins-de-Napierville...

19 jan 2018
à 17 h - Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces...

19 jan 2018
L'honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a fait la déclaration suivante au sujet des verdicts rendus dans le cadre du procès tenu en cour provinciale sur le déraillement tragique à Lac-Mégantic : « Aujourd'hui, nous avons pris connaissance...

19 jan 2018
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) réalise une évaluation environnementale fédérale du projet d'agrandissement du terminal portuaire de Contrecoeur, situé à Contrecoeur, à environ 40 kilomètres au nord-est de Montréal, au...

19 jan 2018
Lors de son assemblée générale annuelle, tenue dans le cadre de son 74e congrès, l'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) a élu Mme Marie-Claude Houle à titre de présidente du conseil d'administration, Mme Houle...




Communiqué envoyé le 12 décembre 2017 à 17:15 et diffusé par :