Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Enfance, Actualité gouvernementale, Économie, Politique intérieure, Première Nation

Déclaration ministérielle de l'honorable Jane Philpott - 10e anniversaire du principe de Jordan



OTTAWA, le 12 déc. 2017 /CNW/ - Aujourd'hui, la ministre des Services aux Autochtones, Jane Philpott, a fait la déclaration suivante:

« Voilà dix ans aujourd'hui que la Chambre des communes a adopté une motion sur le principe de Jordan et qu'elle s'est engagée à veiller à ce que les enfants des Premières Nations aient accès aux services gouvernementaux dont ils ont besoin, au moment où ils en ont besoin.

La motion a été nommée en l'honneur de Jordan River Anderson, un enfant des Premières Nations du Manitoba qui a eu besoin de soins médicaux dès la naissance. Pendant trois ans, il aurait pu recevoir ses soins à domicile si le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial s'étaient entendus sur lequel des deux était responsable de payer. Malheureusement, Jordan est décédé à l'hôpital en 2005.

Le principe de Jordan est en place pour qu'aucun enfant des Premières Nations n'ait à subir ce que Jordan a subi.

En 2016, le gouvernement est passé à l'action pour mettre en oeuvre le principe de Jordan, ce qui était encore du jamais vu jusque-là. Le Tribunal canadien des droits de la personne a statué que le gouvernement du Canada devait mettre en oeuvre ce principe et c'est ce que le gouvernement fait. Nous sommes déterminés à travailler avec toutes les parties concernées par l'affaire devant le Tribunal pour trouver des solutions à l'amiable.

Les coordonnateurs locaux sont maintenant sur place dans les communautés de partout au Canada pour aider les enfants des Premières Nations à avoir accès à des services conformément au principe de Jordan. Des employés du gouvernement du Canada voués à temps plein à la mise en oeuvre du principe de Jordan sont également présents dans toutes les régions. Ils travaillent en étroite collaboration avec les coordonnateurs locaux afin que toutes les demandes de services soient traitées le plus rapidement possible.

Nous travaillons de concert avec nos partenaires et les communautés des Premières Nations, ainsi qu'avec les provinces et les territoires, afin d'établir une meilleure structure des soins de santé et un meilleur modèle de financement pour les enfants des Premières Nations à long terme. Pour aider à fournir les services requis immédiatement, un fonds de 382,5 millions de dollars a été créé dans le cadre de l'« Initiative du principe de Jordan - Principe de l'enfant d'abord » pour assumer les coûts des services sociaux, de santé et d'éducation à partir de 2016 jusqu'en 2019.

Depuis 2016, plus de 99 % des demandes reçues en vertu du principe de Jordan ont été approuvées, ce qui représente plus de 29 000 demandes de services et de soutien. Il s'agit, entre autres, de demandes de soutien en santé mentale, de fournitures médicales, de services d'orthophonie et de soutien à l'éducation.

Nous avons accompli énormément de progrès pour permettre aux enfants des Premières Nations d'avoir accès aux services dont ils ont besoin, mais il reste encore beaucoup à faire. Nous ne relâcherons pas nos efforts tant que tous les enfants des Premières Nations au Canada n'auront pas accès sans délai aux services dont ils ont besoin, comme c'est le cas de tous les autres enfants canadiens. Il n'y a pas de solution simple. Nous devons continuer à collaborer avec nos partenaires et à faire du maintien de l'intérêt supérieur des enfants des Premières Nations notre priorité absolue.

Si un enfant des Premières Nations ne reçoit pas les services et le soutien dont il a besoin, les familles sont encouragées à communiquer avec nous au 1-800-567-9604. »

 

SOURCE Affaires autochtones et du Nord Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:04
La société Piramal Pharma Solutions (PPS) a été nommée « Partenaire sectoriel de l'année » lors des prestigieux Global Generics & Biosimilars Awards 2018 qui se sont tenus récemment à Madrid (Espagne). C'est la deuxième année consécutive que PPS...

à 00:01
Une nouvelle enquête révèle que 61 % des femmes de plus de 60 ans connaissent peu, voire pas l'ostéoporose[1], alors qu'une sur trois est susceptible de souffrir d'une fracture de fragilisation du fait de cette pathologie[2]  Plus de la moitié...

à 00:01
Une nouvelle étude révèle que 61% des femmes âgées de plus de 60 ans connaissent peu ou pas l'ostéoporose,[1] en dépit du fait qu'une femme sur trois risque de souffrir d'une fracture de fragilité imputable à cette maladie[2] Plus de la moitié...

à 00:01
QUOI : Le 11e Congrès mondial de l'AVC, qui rassemblera des experts internationaux de renom dans le domaine de l'AVC. Dans le cadre de ce programme scientifique et formateur sans pareil, l'épidémiologie, la prévention, les soins actifs, la...

17 oct 2018
Taiho Ventures, LLC, branche stratégique de capital-risque d'entreprise de Taiho Pharmaceutical Co., Ltd., a annoncé le 16 octobre que Taiho Ventures a augmenté de 250 millions de dollars des États-Unis son fonds commun de placements, portant ainsi...

17 oct 2018
Les Aliments Maple Leaf Inc. procède au rappel des saucisses fumées « Country Naturals » de marque Schneiders parce que ce produit pourrait contenir du lait qui n'a pas été déclaré sur l'étiquette. Les personnes allergiques au lait ne doivent pas...




Communiqué envoyé le 12 décembre 2017 à 16:44 et diffusé par :