Le Lézard
Classé dans : Science et technologie

Andreani : la migration vers le cloud associée aux données intelligentes



SHENZHEN, Chine, le 12 décembre 2017 /PRNewswire/ -- Andreani Logistics Group, la plus grande entreprise de logistique d'Argentine, fait figure de chef de file dans la planification informatique, les concepts de construction et les systèmes numériques de pointe. Cependant, la croissance de l'entreprise depuis sa création en 1945 a dépassé les capacités de son système informatique existant. Heureusement, une solution cloud bien planifiée a permis à Andreani de parer à la situation.

Depuis ses débuts il y a plus de 70 ans, Andreani s'est développée autour de quatre activités principales couvrant l'Argentine et le Brésil : la logistique, les produits pharmaceutiques, la logistique postale et l'immobilier. La croissance de service résultant de ces quatre activités a soumis ses infrastructures à des pressions auxquelles il n'a pas été possible de remédier par les méthodes habituelles : l'investissement à l'aveugle et la construction informatique de grande ampleur.

Internet + logistique

En matière de logistique, Andreani est active dans le commerce interentreprises (B2B) et propose des solutions d'entreposage et de distribution dans le cadre d'une solution logistique de bout en bout. Elle oeuvre désormais dans le domaine numérique du commerce électronique et a intensifié ses investissements dans les technologies qui améliorent les capacités de transaction.

La plateforme de commerce électronique d'Andreani est devenue la première plateforme de ce type en Argentine, une plateforme capable de proposer à ses clients des solutions de bout en bout comprenant des systèmes de gestion et de contrôle pour l'entreposage des produits, l'emballage, la gestion des fournisseurs et la livraison à domicile.

Andreani gère maintenant plusieurs filiales à travers l'Argentine, formant un réseau de distribution de commandes unifié, encadré par une équipe spécialisée qui développe des solutions et des outils de vente en ligne pour optimiser continuellement les processus, l'entreposage, la préparation des marchandises, la livraison et le suivi des expéditions.

Sa gamme de services comprend la prestation de services d'expertise à des groupes multinationaux, ainsi que des solutions de services de commerce électronique complètes et personnalisées qui aident ces groupes à promouvoir des produits sur leurs propres plateformes.

Les clients d'Andreani se comptent par milliers et comprennent de grands noms comme la banque Santander et Hewlett-Packard.

Cependant, ses capacités informatiques sont arrivées à leurs limites.

Quatre goulots d'étranglement de service

D'abord, Andreani gère la quasi-totalité de ses serveurs sur des plateformes cloud ou en mode hébergement. Actuellement, quatre opérateurs fournissent des services pour les centres de données d'Andreani. Elle n'a pas de plateforme unifiée pour centraliser les opérations et la gestion.

Deuxièmement, après le lancement de sa plateforme de commerce électronique, l'augmentation du trafic et le manque d'évolutivité de son architecture système ne lui permettent pas d'affecter des ressources de manière flexible en fonction de ses besoins. Les utilisateurs ont souvent du mal à se connecter à la plateforme pendant les heures de pointe, l'expérience utilisateur est médiocre et la reprise après sinistre est inexistante.

Troisièmement, les besoins logistiques en temps réel nécessitent de grands réseaux dédiés qui restent stables. Toutefois, le fournisseur de services de cloud computing du système SAP ERP d'Andreani n'a pas construit de noeuds locaux, ce qui a augmenté le délai réseau pour les systèmes d'application et a entraîné une détérioration de l'expérience utilisateur.

Quatrièmement, le système d'entreposage de base d'Andreani utilise la solution Veeam de VMware pour la reprise après sinistre à distance, mais les coûts de construction du centre de reprise après sinistre sont élevés et le centre ne garantit pas que les services ne soient pas interrompus.

L'Open Cloud de Telefónica à la rescousse

En octobre 2016, Huawei et Telefónica Business Solutions ont lancé conjointement les services Open Cloud et Cloud Server au Chili, au Brésil et au Mexique. Il s'agit d'un partenariat visant à migrer les entreprises informatiques traditionnelles d'Andreani vers le cloud.

Outre le support technique d'Open Cloud et de Cloud Server, les solutions de Huawei couvrent les logiciels et le matériel, comme les serveurs, le stockage, les réseaux et les systèmes d'exploitation dans le cloud.

Pour répondre aux exigences des quatre activités d'Andreani, Telefónica a développé quatre solutions spécifiques pour la planification, la rectification et le suivi des opérations et de la gestion à partir des deux solutions de cloud du transporteur :

Opérations et gestion :

Formuler un plan de migration vers le cloud pour migrer les systèmes d'application existants vers l'Open Cloud de Telefónica et gérer les centres de données dispersés à partir d'une plateforme d'opérations et gestion unifiée.

Infrastructure :

Déployer des serveurs cloud et des services évolutifs et élastiques pour migrer l'infrastructure informatique de la plateforme de commerce électronique d'Andreani vers le cloud, permettant ainsi à la plateforme d'ajuster facilement les ressources en les augmentant ou les réduisant.

Expérience utilisateur :

Utiliser les ressources réseau et les avantages géographiques de Telefónica pour améliorer l'expérience utilisateur des applications cloud et créer des noeuds locaux pour éviter que les délais réseau n'affectent les applications de service d'Andreani telles que SAP DEV et QAS.

Reprise après sinistre :

Mettre en place une solution de reprise après sinistre stable et rentable basée sur le système PAYU pour l'entreposage de base.

Plan en trois étapes pour passer à un système intelligent

Telefónica et Huawei ont lancé conjointement un service de cloud public Open Cloud pour répondre aux besoins des activités d'Andreani, puis ont créé sur mesure le plan suivant pour migrer vers le cloud en trois temps : migrer le commerce électronique vers le cloud, réduire les délais dans le réseau SAP, puis migrer le système de reprise après sinistre de l'entreposage de base vers le cloud.

Actuellement, le projet en est à la deuxième phase.

Pour l'instant, Andreani est en mesure de gérer les ressources de façon centralisée sur des plateformes cloud hétérogènes, améliorant ainsi l'efficacité des opérations et de la gestion. En mettant en place et en optimisant un ensemble complet de solutions de sauvegarde et de reprise après sinistre, y compris la migration, ainsi que des solutions performantes et fiables, Andreani a réduit le coût total de possession de la reprise après sinistre.

L'Open Cloud de Telefónica a permis à Andreani de faire évoluer ses offres de services vers l'IdO, la robotique et l'optimisation des processus, accélérant ainsi la transformation numérique de l'entreprise argentine en un leader de la logistique intelligente.

À ce jour, 197 des sociétés Fortune Global 500 et 45 des 100 plus importantes entreprises ont choisi Huawei pour les accompagner dans leur transformation numérique. Pour en savoir plus sur la manière dont Huawei aide les entreprises à réaliser leur transformation numérique, visitez http://e.huawei.com/topic/leading-new-ict-en/index.html?utm_campaign=lni17_minisiteen&utm_medium=display&utm_source=all&source=eebghq175148n


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:02
L'entreprise de commerce électronique Onlineprinters franchit une étape importante Avec un quart de million de commandes d'imprimés climatiquement neutres, l'imprimerie en ligne Onlineprinters vient de franchir une étape importante : à...

à 10:35
De passage à Saguenay, la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, Mme Lise Thériault, a annoncé aujourd'hui l'attribution d'une aide financière de 4 550 $ au Service budgétaire et communautaire de Chicoutimi. Ce...

à 08:21
Avec l'arrivée prochaine de l'été, le marché du tourisme chinois vers l'étranger va bientôt connaître un pic annuel. Un rapport récemment publié par China CYTS indique que plus de 60 % des touristes chinois se rendront cet été à l'étranger. Les...

à 07:45
Pierre Boucher, directeur général de Innovation ENCQOR, au nom de tous les partenaires de l'initiative, invite les représentants des médias à une conférence de presse qui sera tenue simultanément à Montréal et à Québec, lors de laquelle une annonce...

à 07:00
L'Observateur des technologies médias (OTM), un produit de recherche de CBC/Radio Canada, a annoncé aujourd'hui la publication immédiate de son nouveau rapport Aperçu des cinq grandes tendances. Le rapport, qui fournit de l'information sur les...

à 06:16
Quod, la première fintech brésilienne de gestion de bases de données centrées sur la « notation de crédit positive», a annoncé la semaine dernière le nom de sa marque. Il s'agit d'une avancée historique dans l'industrie mondiale du risque de crédit...




Communiqué envoyé le 12 décembre 2017 à 15:32 et diffusé par :