Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé

Projet de cybersanté mentale visant à améliorer l'accès aux services de santé mentale à Terre-Neuve-et-Labrador pour ensuite ouvrir la voie à l'échelle nationale



OTTAWA, le 12 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Quinze cliniques communautaires de soins de santé primaires à l'échelle de Terre-Neuve-et-Labrador participeront au projet de démonstration en matière de cybersanté mentale de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) visant à réduire les temps d'attente et à vaincre les obstacles géographiques aux soins.  Ce projet fera ressortir les pratiques exemplaires à adopter et les pièges à éviter lors de l'intégration des interventions de cybersanté mentale au système public, ce qui permettra de combler d'importantes lacunes sur le plan des connaissances.

Logo : Commission de la santé mentale (Groupe CNW/Commission de la santé mentale du Canada)

La cybersanté mentale se sert de l'Internet et des technologies connexes telles que les applications pour téléphones intelligents pour permettre aux patients de recevoir des soins lorsqu'ils en ont le plus besoin, peu importe la distance à laquelle se trouve leur fournisseur de soins. Outre le fait d'offrir des services aux personnes en régions rurales ou éloignées, la cybersanté mentale peut aider à écourter les listes d'attente pour les résidents de régions urbaines.

La CSMC mènera à bien l'expansion et l'évaluation du Modèle de soins par paliers 2.0 © pour la population générale des régions rurales et urbaines de Terre-Neuve-et-Labrador. Ce modèle avait été initialement élaboré pour les étudiants de l'Université Memorial par Peter Cornish, le directeur du Student Wellness and Counselling Centre de l'Université Memorial, embauché contractuellement en tant que chercheur principal pour ce projet de la CSMC. Le Modèle de soins par paliers 2.0 © combine les services en personne, les soins le jour même et un accès en tout temps aux outils de cybersanté mentale. Cela a permis au Service de santé mentale pour les étudiants de l'université d'accroître sa capacité de plus de 15 % et de supprimer les listes d'attente. 

À l'occasion du présent projet de démonstration, le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador collabore avec la CSMC dans le cadre de la vaste initiative destinée à transformer les soins de santé mentale et de toxicomanie, comme le précise le document Towards Recovery: The Mental Health and Addictions Action Plan for Newfoundland and Labrador. « Nous sommes heureux de soutenir l'expansion de cette initiative novatrice et locale en matière de cybersanté mentale, qui a non seulement le potentiel d'améliorer l'accès aux soins de santé mentale à l'échelle de la province de Terre-Neuve-et-Labrador, mais également d'un bout à l'autre du pays, » a affirmé l'honorable John Haggie, ministre de la Santé et des Services communautaires.

Près de 90 p. 100 de la population canadienne est connectée à l'Internet, or, la cybersanté mentale demeure un outil sous-développé au Canada. « Les premiers travaux de la CSMC avaient estimé que la cybersanté mentale pouvait atteindre 1,6 million de Canadiens et de Canadiennes qui soutiennent que leurs besoins en matière de santé mentale ne sont pas satisfaits, » a déclaré Louise Bradley, PDG de la CSMC. « Ce projet constitue un geste concret vers l'expansion de la cybersanté mentale au Canada. »

La CSMC et M. Cornish travailleront en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et des Services communautaires de Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi que ses autorités sanitaires, afin de mettre en oeuvre et d'évaluer le Modèle de soins par paliers 2.0 © et les interventions de cybersanté mentale qu'il servira à intégrer au système public.  Le modèle de soins par paliers est une excellente façon de structurer la prestation de soins de santé de manière à ce que les clients reçoivent le traitement le moins intensif possible leur offrant la plus grande probabilité d'amélioration. Un suivi continu des patients est assuré et l'intensité du traitement peut être augmentée ou diminuée selon le niveau de détresse et selon les besoins du client.

« Le Modèle de soins par paliers 2.0 © nous permet de traiter des personnes à besoins légers ou modérés de façon précoce, avant que leurs besoins n'augmentent en intensité. Cela permet de réduire de façon substantielle, et même parfois supprimer, les listes d'attente, ce qui libère des ressources pour les personnes dans le besoin, » explique M. Cornish. La recherche indique qu'entre 45 et 50 p. 100 des personnes qui reçoivent des services en cliniques sans rendez-vous affirment qu'une seule séance est suffisante pour traiter leurs besoins.

La mise en oeuvre du projet de démonstration est en cours. Le rapport final renseignera les décideurs au sujet de la faisabilité des solutions de cybersanté mentale et de l'efficacité à améliorer l'accès aux services, tout en leur fournissant des données sur les résultats et en définissant les éléments requis pour mener à bien l'expansion et l'intégration des services de cybersanté mentale au système public. Ce rapport sera diffusé à l'échelle nationale afin de profiter à d'autres régions du pays.

Liens et documents connexes :
Document d'information sur le projet de démonstration en matière de cybersanté mentale
Participez à la discussion :  @CSMC_MHCC_et @GovNL et @HCS_GovNL

LA COMMISSION DE LA SANTÉ MENTALE DU CANADA
La Commission de la santé mentale du Canada est un moteur de changement. Elle collabore avec des centaines de partenaires afin de faire évoluer les attitudes de la population canadienne à l'égard des problèmes de santé mentale et d'améliorer les services et le soutien à cet égard. Son objectif est de venir en aide aux gens qui sont aux prises avec des maladies et des problèmes associés à la santé mentale afin qu'ils puissent mener une vie enrichissante et productive. Ensemble, nous suscitons le changement. La Commission de la santé mentale du Canada est financée par Santé Canada
www.commissionsantementale.ca | http://strategie.commissionsantementale.ca/

Abonnez-vous au bulletin de nouvelles de la CSMC

 

SOURCE Commission de la santé mentale du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:58
L'Association des optométristes du Québec (AOQ) appuie en principe l'initiative Tout pour nos enfants annoncée hier par le gouvernement du Québec visant à offrir un examen oculovisuel aux élèves du préscolaire et à sensibiliser les parents de 3 à 5...

à 16:30
L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) accueille favorablement le projet de loi 157 sur l'encadrement du cannabis. Dans son mémoire présenté aujourd'hui dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi 157, il...

à 14:30
C'est aujourd'hui que Leucan donne le coup d'envoi du Défi ski Leucan, présenté par Lanctôt Ltée. En équipe de 1 à 4 personnes, la population est invitée à amasser au moins 500 $ pour les enfants atteints de cancer et à skier pendant toute une...

à 13:42
Notre marraine de l'événement, la chanteuse Lulu Hughes, et la Coalition Priorité Cancer au Québec vous invitent à la 9e édition de la Conférence annuelle pour vaincre le cancer qui aura lieu le jeudi 25 janvier 2018 à l'hôtel Sandman, à Longueuil....

à 13:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre responsable des Aînés et de la Lutte...

à 11:49
La direction de MYM Nutraceuticals Inc. tient à s'excuser publiquement d'une erreur qui s'est glissée dans l'un de ses communiqués et qui se retrouve sur son site Web. Dans ce communiqué, on dit que monsieur Yann Lafleur, président de CannaCanada,...




Communiqué envoyé le 12 décembre 2017 à 06:30 et diffusé par :