Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Actualité gouvernementale, Économie

Le gouvernement du Canada investit dans des sourires sains - Un réseau de recherche national reçoit 850 000 $ pour faire progresser la recherche en santé buccodentaire afin de mieux répondre aux besoins des Canadiens



MONTRÉAL, le 11 déc. 2017 /CNW/ - Un réseau national de chercheurs recevra du financement supplémentaire du gouvernement du Canada. Les fonds viendront soutenir le travail du réseau visant à améliorer la santé buccodentaire des Canadiens grâce à une collaboration, à une éducation et à une formation solides. L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui l'octroi de 850 000 $ au Réseau canadien de recherche en santé buccodentaire par l'intermédiaire des Instituts de recherche en santé du Canada.

Le Réseau, dirigé par le Dr Alain Moreau au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine et à l'Université de Montréal, compte plus de 440 membres partout au pays, soit des chercheurs, des stagiaires, des professionnels de la santé buccodentaire et des représentants de l'industrie. Le Dr Moreau et son équipe appuient la recherche interdisciplinaire, fournissent des possibilités de mentorat et de formation et facilitent l'application de la recherche pour améliorer la santé buccodentaire. Ils jouent aussi un rôle important dans l'orientation de la recherche vers les problèmes qui touchent les enfants, les aînés et les Autochtones, et les problèmes liés au vieillissement et aux maladies complexes.

Citations

« La santé buccodentaire est liée à la santé et au bien-être globaux. Nous sommes fiers de soutenir le travail de cette équipe de chercheurs et ses contributions à l'amélioration de la santé des Canadiens. »
Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« On compte au Canada de nombreux chercheurs exceptionnels en santé buccodentaire, qui contribuent à l'échelle internationale à la recherche dans le domaine. Ce réseau joue un rôle vital en favorisant la collaboration, en formant de nouveaux chercheurs et en faisant la promotion d'un programme national recherche. »
Dr Karim Khan
Directeur scientifique, Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite des IRSC

« La santé buccodentaire est une priorité mondiale et englobe de nombreuses maladies pédiatriques et adultes importantes qui affectent un grand nombre de Canadiens. Notre mandat vise à répondre à des besoins complexes insatisfaits en créant un environnement qui favorise la collaboration et l'excellence scientifique, et en transformant nos découvertes en outils qui ont des retombées sur la santé humaine et la société. »
Dr Alain Moreau
Directeur, Réseau canadien de recherche en santé buccodentaire

Produit connexe

Document d'information

Lien connexe

Réseau canadien de recherche en santé buccodentaire

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu'organisme fédéral chargé d'investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

Document d'information

Réseau canadien de recherche en santé buccodentaire

La santé buccodentaire est un élément important de la santé et du bien-être globaux. Bien que le Canada s'en tire généralement bien en la matière, on note des difficultés quant à la prestation de services aux segments les plus vulnérables de la population, notamment les aînés, les personnes à faible revenu, les enfants et les Autochtones. La recherche aide considérablement à améliorer l'état de santé buccodentaire des Canadiens en favorisant l'élaboration de produits novateurs et en appuyant les services professionnels offerts.

Afin de promouvoir l'innovation et la collaboration en recherche, le gouvernement du Canada soutient le Réseau canadien de recherche en santé buccodentaire (RCRSB). Établi en 2012 grâce au financement des Instituts de recherche en santé du Canada, le RCRSB cherche à améliorer la santé buccodentaire de tous les Canadiens. Sa mission consiste à :

Aujourd'hui, le RCRSB compte plus de 440 membres partout au pays, soit des chercheurs, des stagiaires, des professionnels de la santé buccodentaire et des représentants de l'industrie.

En décembre 2017, les Instituts de recherche en santé du Canada ont octroyé un montant supplémentaire de 850 000 $ pour soutenir les activités du Réseau. Ce dernier reçoit aussi du financement des organismes suivants :

 

SOURCE Instituts de recherche en santé du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:30
Les exportations internationales de marchandises du Québec, désaisonnalisées, en dollars constants, diminuent de 9,3 % en juillet 2018 par rapport au mois précédent (+ 12,0 % en juin 2018). C'est ce que révèle l'information diffusée aujourd'hui par...

à 08:25
WorkFusion, le grand fournisseur d'automatisation des processus fondée sur l'IA, a reçu les plus grandes récompenses pour l'automatisation des processus robotiques (RPA) et l'intelligence artificielle (IA) de deux jurys indépendants réunissant des...

à 08:24
iA Groupe financier innove en lançant un outil d'adhésion en ligne pour ses nouveaux clients d'assurance collective qui offrent un régime traditionnel1 à leurs employés. Il est d'ailleurs très fier d'être parmi les premiers assureurs à offrir une...

à 08:03
Le 25 septembre 2018, le conseil d'administration de La Société de Gestion AGF Limitée a déclaré un dividende de 0,08 $ par action pour les actions de catégorie B sans droit de vote et pour les actions ordinaires de catégorie A avec droit de vote de...

à 08:03
La Société de Gestion AGF Limitée (« AGF » ou « la Société »)(AGF.B) a publié aujourd'hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre terminé le 31 août 2018. Le total de l'actif géré atteignait...

à 08:00
Alors que le Canada poursuit sa course afin d'obtenir un siège au prochain vote pour le Conseil de sécurité de l'ONU, Humanité & Inclusion (HI) interpelle les parlementaires canadiens contre les bombardements en zones peuplées, pratique devenue quasi...




Communiqué envoyé le 11 décembre 2017 à 09:47 et diffusé par :