Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Enfance, Économie, Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Projet de loi sur la réforme de la taxation scolaire - La FCSQ généralement satisfaite des modifications proposées



QUÉBEC, le 7 déc. 2017 /CNW Telbec/ - La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) est généralement satisfaite des modifications proposées dans le projet de loi no 166 portant sur la réforme du système de taxation scolaire, déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale par le ministre de l'Éducation. Le projet de loi confirme ce qui avait été annoncé lors de la mise à jour économique, et lors de la rencontre de consultation du 1er décembre dernier, notamment quant à la compensation prévue en contrepartie des baisses de taux de taxe.

« Comme la population, les élus scolaires demandent depuis quelques années une plus grande équité en matière de taxation scolaire au sein d'une même région, tout en assurant le maintien des services aux élèves pour les commissions scolaires subissant une baisse des revenus provenant de la taxe. », a souligné le président de la FCSQ, Alain Fortier.

Pour les commissions scolaires, les modalités prévues dans le projet de loi pour la fixation du taux de taxe régional et la perception de la taxe doivent respecter l'autonomie des élus scolaires et leur donner la marge de manoeuvre nécessaire pour répondre aux besoins de leur milieu, en tenant compte de leurs particularités régionales. La FCSQ compte faire part de ces enjeux lors de l'analyse plus détaillée du projet de loi dans le cadre des consultations parlementaires.

La FCSQ souhaite également profiter de la réforme de la taxation scolaire pour actualiser la loi afin qu'elle permette par exemple, la facturation électronique.

Rappelons que les revenus provenant de la taxe scolaire permettent de financer les services suivants :

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d'un million d'élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l'éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

 Twitter : @fcsq

 

SOURCE Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:00
TRIGO a acquis 100 % du capital du Bridge Group auprès de son fondateur Neil Endley. Bridge Group sera la plateforme de développement de TRIGO sur le territoire britannique dans les industries de l'automobile, de l'aérospatiale et du transport lourd....

13 déc 2017
Les investissements et les innovations se traduisent par les meilleurs résultats dans l'histoire de plus de 170 ans de l'entreprise  Au cours du dernier exercice 2016/17 (clos le 30 septembre 2017), ZEISS a vu son chiffre d'affaires et ses bénéfices...

13 déc 2017
Le 12 décembre, Tunghsu Optoelectronic a signé un accord de coopération avec les institutions concernées au Japon, en Thaïlande, en Malaisie, en Indonésie et en Mongolie, accord qui verra construire conjointement des villes intelligentes et établir...

13 déc 2017
La vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, invite les représentants des médias à une conférence de presse concernant l'entreprise...

13 déc 2017
Attendue de pied ferme, la stratégie numérique de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, est une coquille vide qui coûtera 1,5 milliard de dollars aux contribuables du Québec, déplore le député solidaire de...

13 déc 2017
Brighter AB a choisi les solutions eUICC d'Arkessa pour soutenir le lancement sur le marché mondial d'Actiste, une solution de santé mobile qui simplifie le traitement du diabète par insuline en recueillant les données médicales personnelles du...




Communiqué envoyé le 7 décembre 2017 à 17:52 et diffusé par :