Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Actualité gouvernementale

Déclaration de la ministre de la Santé au sujet de la crise des opioïdes



OTTAWA, le 7 déc. 2017 /CNW/ -  Aujourd'hui, l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a fait la déclaration suivante :

« Je suis préoccupée et attristée par les dernières données de l'Ontario sur les décès par surdose d'opioïdes.  

« Chaque fois que survient un décès lié aux opioïdes, c'est un membre de la famille, un ami, un membre de la collectivité, un Canadien ou une Canadienne qui perd la vie. Nous devons tous prendre le temps de penser à l'immense perte ressentie par les collectivités et les familles touchées par cette crise au pays.  

« Ces chiffres confirment que la crise actuelle s'aggrave, malgré les efforts concertés que nous avons menés jusqu'à maintenant. Chaque jour, cette crise coûte la vie à des gens de tous les milieux et de toutes les régions du pays. Et le nombre ne cesse de croître. Je crois qu'une vaste intervention pangouvernementale est nécessaire pour remédier à cette crise. Il faut absolument que nous luttions contre la crise immédiate et contre les facteurs à long terme qui sont à l'origine de la consommation problématique d'opioïdes.

« Comme les Canadiens le savent peut-être, j'ai annoncé le mois dernier que Santé Canada autoriserait les provinces et les territoires qui en font la demande à mettre en place des sites de prévention des surdoses. Ces centres offrent une solution immédiate à court terme pour sauver des vies. Aujourd'hui, le gouvernement de l'Ontario a officiellement demandé l'approbation de centres de prévention des surdoses dans la province. J'ai déjà parlé avec le Dr Eric Hoskins, ministre de la Santé de l'Ontario, pour discuter de la situation. Je suis heureuse d'annoncer que Santé Canada a maintenant reçu tous les documents nécessaires de l'Ontario et accepté sa demande d'exemption de catégorie. Cette mesure d'urgence est semblable aux efforts déployés en Colombie?Britannique pour contrer la crise.

« Les sites de prévention des surdoses constituent un élément de ce qui a toujours été et qui restera une intervention d'urgence concertée contre cette crise.

« Cette crise est différente de toutes les crises de santé publique que nous avons traversées au cours des dernières années. C'est pour cette raison que je suis déterminée à exécuter rapidement mon mandat d'examiner le cadre du Canada relativement à la gestion des urgences de santé publique, en collaboration avec le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile. Au cours de cet examen, j'ai demandé à Santé Canada et à l'Agence de la santé publique du Canada de déterminer les autres mesures ou pouvoirs qui m'aideraient, en tant que ministre de la Santé, à résoudre la crise actuelle et toute crise similaire à l'avenir.

« Je tiens par ailleurs à m'assurer que nous disposons des ressources et des outils appropriés pour renverser cette crise. Qu'il s'agisse d'augmenter l'accès des Canadiens aux services de traitement, de réduire des obstacles systémiques comme la stigmatisation qui empêchent les gens de recevoir de l'aide, ou encore d'élargir la base de données probantes servant à orienter et à évaluer notre intervention, le gouvernement du Canada continuera de travailler de concert avec les provinces et les territoires, les professionnels de la santé, les intervenants de première ligne et les personnes ayant une expérience concrète afin de mettre un frein aux surdoses et aux décès liés aux opioïdes au Canada. »

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:54
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) prévient le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, que son nouveau projet de Carnet santé Québec ne fera pas oublier le manque de ressources criant qu'il a lui-même créé dans le...

à 16:42
Pourquoi tenir compte du présent avis L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada, pour faire enquête sur une éclosion...

à 15:35
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le député d'Abitibi-Est, monsieur Guy Bourgeois,...

à 15:00
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a aujourd'hui rencontré des chercheurs du pôle Québec-Maritimes de l'Initiative canadienne de recherche sur l'abus de substances (ICRAS) à Montréal. Cette équipe de recherche s'emploie à...

à 14:15
Le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) a publié aujourd'hui un document d'orientation présentant ses réflexions préliminaires sur la meilleure façon de mettre en oeuvre les modifications au Règlement sur les médicaments brevetés...

à 13:59
L'AGISQ, la voix des archivistes médicaux du Québec, réagit à l'annonce du portail Carnet santé Québec. «?Nous appuyons l'objectif du gouvernement de fournir à chaque Québécois l'accès à son dossier médical en ligne. Nous notons que le gouvernement...




Communiqué envoyé le 7 décembre 2017 à 15:36 et diffusé par :