Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Nouveaux produits et services, Nouvelles - Monde du travail

Unifor accueille favorablement l'inclusion des infirmières et des infirmiers dans la loi sur les prestations relativement à l'état de stress post-traumatique (ÉSPT) pour les premiers répondants



TORONTO, le 7 déc. 2017 /CNW/ - Unifor se réjouit que la loi relativement à l'état de stress post-traumatique (ÉSPT) inclura bientôt l'ensemble des infirmières et des infirmiers.

« Tout au long de leur vie au travail, les infirmières et les infirmiers sont régulièrement témoins de situations horribles et se conduisent avec le plus grand professionnalisme », a affirmé Naureen Rizvi, directrice régionale de l'Ontario. « Cependant, à un certain point, cela devient beaucoup trop à assumer pour une seule personne. »

Cette annonce survient plus d'un an et demi après qu'on a accordé aux autres premiers répondants la présomption d'ÉSPT dans le cadre de leur emploi, ce qui leur donne droit à un soutien rapide et à des prestations pour un meilleur rétablissement.

Unifor exhorte le gouvernement à rapidement modifier cette loi, ainsi qu'à élargir son champ d'application à tout travailleur de la santé offrant des soins directs ou courant le risque d'être témoin d'un incident traumatique, y compris les secrétaires-réceptionnistes, les préposés aux services de soutien à la personne, les techniciens en radiologie et les technologistes médicaux.

« Les infirmières et les infirmiers n'auraient tout simplement jamais dû être exclus, et nous sommes ravis d'apprendre qu'après beaucoup de pression, le gouvernement a corrigé les failles dans sa loi », a déclaré Andy Savela, directeur du service des soins de santé d'Unifor. « Unifor continuera d'exercer des pressions sur le gouvernement pour s'assurer que les autres travailleurs de la santé ne soient plus exclus. »

Unifor a récemment lancé une campagne soulignant le besoin de quatre heures de soins directs par jour dans les établissements de soins de longue durée, où des événements traumatiques peuvent également survenir et être aggravés en raison d'effectifs insuffisants.

Unifor est le principal syndicat du secteur privé au Canada et représente 315 000 travailleurs dans tous les principaux secteurs de l'économie. En Ontario, Unifor représente environ 160 000 travailleurs, y compris 25 000 travailleurs du secteur des soins de santé. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger et cherche à engendrer un changement progressiste en vue d'un avenir meilleur.

SOURCE Le Syndicat Unifor


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Récemment, les médias rapportaient que le premier ministre Philippe Couillard a mentionné que le gouvernement disposait de marges financières pour améliorer la condition des aînés. Il s'agit d'une excellente nouvelle dont on peut tous se réjouir....

23 fév 2018
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Mme...

23 fév 2018
Dans le cadre des efforts visant à renforcer et à améliorer l'accessibilité des services de première ligne, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que le président du Conseil du trésor, ministre responsable...

23 fév 2018
Kazia Therapeutics Limited (ASX : KZA ; NASDAQ : KZIA), une société australienne de biotechnologie se consacrant à l'oncologie, est heureuse d'annoncer que la Food and Drug Administration (FDA, l'agence américaine des produits alimentaires et...

23 fév 2018
Le gouvernement du Canada est fier de jouer un rôle dans le cadre de cette initiative d'envergure qui améliorera les services de soins de santé dans les collectivités de la région de la capitale nationale et qui enrichira des travaux de recherche de...

23 fév 2018
Biogen Canada applaudit la diffusion des résultats définitifs de l'étude de phase III CHERISH, qui portait sur l'utilisation de SPINRAZAMC (nusinersen) dans le traitement de sujets atteints d'une amyotrophie spinale (AS) à révélation tardive. Les...




Communiqué envoyé le 7 décembre 2017 à 07:30 et diffusé par :