Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

L'UPA propose au gouvernement du Québec un plan agricole ambitieux



QUÉBEC, le 6 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Réunis en congrès général jusqu'à jeudi, les quelque 320 délégués de l'Union des producteurs agricoles (UPA) ont profité aujourd'hui du passage du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, Laurent Lessard, pour lui remettre un plan agricole ambitieux en vue de la future politique bioalimentaire québécoise.

« Lors du récent Sommet sur l'alimentation, M. Lessard a confirmé le dépôt d'une politique bioalimentaire québécoise au printemps 2018. Aujourd'hui, nous lui présentons des mesures concrètes pour répondre aux attentes de nos concitoyens, assurer le développement à long terme du secteur agricole et atteindre les cibles de croissance proposées par le gouvernement du Québec », a déclaré le président général de l'UPA, Marcel Groleau.

Le plan agricole proposé par l'UPA en vue de la future politique bioalimentaire québécoise répond à plusieurs enjeux du secteur, incluant l'achat local, la salubrité, la traçabilité, le développement durable, les investissements à la ferme, l'agroenvironnement, la gestion des risques, la protection du territoire agricole, l'accès aux terres ainsi que le développement des diverses filières agroalimentaires.

Pour l'UPA, il est impératif d'adopter une politique d'achat de produits d'ici pour le secteur institutionnel, d'accroître l'offre de produits québécois sur les tablettes des détaillants et d'aider les consommateurs à faire des choix éclairés en priorisant l'identification Aliments du Québec. Il est aussi important de développer les marchés locaux, d'appuyer les circuits courts de commercialisation et d'accroître les investissements visant le développement de la production biologique.

L'UPA considère également qu'il faut appuyer l'adaptation des entreprises dans les domaines de l'environnement et du bien-être animal, protéger davantage le territoire agricole et freiner le phénomène d'accaparement des terres. Pour l'Union, il est inacceptable que des deniers publics servent à financer un modèle qui concurrence les agriculteurs de métier, qui empêche le développement d'entreprises familiales, qui favorise l'émergence d'une agriculture de locataires et qui menace l'entrepreneuriat, comme le fait la Caisse de dépôt et placement du Québec (10 M$) et le Fonds de solidarité FTQ (10 M$) avec PANGEA terres agricoles.

« L'agriculture de chez nous a déjà beaucoup à offrir aux consommateurs d'ici et d'ailleurs dans le monde, tant par sa qualité que par sa diversité. Le plan de match que nous proposons aujourd'hui au gouvernement du Québec permettra à nos entreprises agricoles d'aller encore plus loin », a ajouté M. Groleau, faisant notamment référence à des mesures concrètes comme une bonification des programmes de La Financière agricole du Québec, la levée du moratoire sur les superficies en culture ainsi que la mise en place d'un régime de taxation foncière agricole et forestière équitable.

 

SOURCE Union des producteurs agricoles


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:33
Urbanimmersive Inc. (« UI », « Urbanimmersive » ou la « Société ») , la plateforme de marketing de contenu immobilier, est heureuse d'annoncer, sous réserve de l'approbation du TSX-V, la nomination de Jean-François Grou à titre de nouvel...

à 14:00
Dans le cadre du programme Québec branché, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada soutiennent, à hauteur de 2 399 424 $ chacun, un projet de TARGO Communications totalisant 5 952 053 $. Ce projet permettra d'établir des points de...

à 13:45
Afin de faciliter la vie des citoyennes et des citoyens, le Gouvernement du Québec lance Carnet santé Québec, un service en ligne qui permettra aux usagers du réseau de la santé et des services sociaux d'accéder en tout temps à leurs renseignements...

à 12:38
Le nouvel investissement illustre l'adoption croissante des technologies d'isolation contre les logiciels malveillants dans les grandes et moyennes entreprises  Menlo Security, un leader de l'isolation contre les logiciels malveillants, a bouclé une...

à 11:50
Les Canadiens aiment leur diffuseur public. Grâce à eux, CBC/Radio-Canada a doublé sa portée numérique deux ans et demi plus tôt que prévu. Les plus récents résultats de comScore révèlent que 18 millions de Canadiens ont...

à 10:57
Absolunet dévoile les dix tendances qui impacteront les détaillants en 2018. L'impact de ces tendances sera ressenti tout au long de la chaîne d'approvisionnement, autant chez les manufacturiers, les distributeurs, les détaillants que les...




Communiqué envoyé le 6 décembre 2017 à 17:19 et diffusé par :