Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Femme, Sécurité publique, Plaidoyer (politique)

La FTQ souligne la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes



MONTRÉAL, le 6 déc. 2017 /CNW Telbec/ - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec souligne la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, en mettant ses drapeaux en berne. Mentionnons que la journée du 6 décembre a été instituée pour rappeler la mort de 14 jeunes femmes de l'école Polytechnique assassinées le 6 décembre 1989 parce qu'elles étaient des femmes.

« Comme organisation syndicale, nous avons un rôle à jouer pour contrer les violences faites aux femmes et améliorer leur sécurité tant dans les milieux de travail qu'au quotidien, sur la rue, à la maison, dans le sport ou à l'école. Il est urgent d'agir afin de prévenir toute forme de violence ou de harcèlement à l'endroit des femmes. Pour la FTQ et ses syndicats affiliés, il n'y a pas de demi-mesure, toutes violences doivent être dénoncées », déclare Louise Michaud, vice-présidente représentante des femmes de la FTQ.

Le rôle des syndicats, des affiliés de la FTQ, est crucial pour combattre les violences, notamment la violence conjugale. Il faut donc s'assurer que les membres aient accès au soutien dont elles ont besoin dans leurs milieux de travail, notamment par le biais de la négociation collective. Les affiliés sont également invités à adopter une politique de tolérance zéro contre la violence et le harcèlement au travail.

Par ailleurs, la FTQ appuie la campagne des 12 journées d'actions contre les violences faites aux femmes, et invite ses affiliés à participer aux différentes activités de commémoration qui auront lieu ce mercredi. Aussi, la FTQ tient à rappeler qu'une part importante de ces violences à l'égard des femmes concerne les milieux de travail. Les femmes sont touchées de façon disproportionnée par la violence au travail.  C'est pourquoi il faut agir, l'indifférence n'est pas une solution.

« Lors de notre dernier congrès, les militantes et militants ont voté à l'unanimité une résolution réclamant que des congés payés soient prévus dans les lois et dans les conventions collectives de travail pour les personnes victimes de violence conjugale. Il faut aussi que ces lois assurent la sécurité d'emploi aux travailleuses. À ce sujet, nos attentes sont grandes en ce qui a trait à la réforme de la Loi sur les normes du travail qui doit être déposé à l'Assemblée nationale au début de l'année 2018 », ajoute Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ.

Enfin, lors de la dernière biennale des femmes de la FTQ, une place importante a été réservée dans les discussions au sujet de la violence conjugale et de ses liens avec les milieux de travail. D'ailleurs, le service de la condition féminine de la FTQ a recensé de nombreux exemples de clauses négociées par des syndicats canadiens et québécois et les a intégrés dans un document de référence pour mieux outiller ses affiliés. Ce document est disponible au service de la condition féminine.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses, dont le tiers sont des femmes.

 

SOURCE FTQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 fév 2018
La société bouscule le monde des ICO avec des inscriptions sur liste blanche payantes et des contrats de remboursement de tokens  Vice Industry Token Inc., une société basée sur la blockchain, a recueilli 22 millions de dollars US en moins de...

21 fév 2018
Veuillez noter que toutes les heures sont locales. Itinéraire du premier ministre Justin Trudeau pour le jeudi 22 février 2018 :   New Delhi (Inde) 9 h 30 Le premier ministre et Mme Grégoire Trudeau visiteront la mosquée Jama Masjid....

21 fév 2018
Les médias sont invités à un point de presse donné lors d'un rassemblement des 210 grévistes de la Corporation d'Urgences-santé devant l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé, à Laval, le jeudi 22 février à midi. Dénonçant des reculs dans leurs conditions...

21 fév 2018
La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE), qui parle au nom de quelque 238 000 membres du corps enseignant canadien, se fait l'écho de l'invitation lancée aujourd'hui par le Nova Scotia Teachers Union (NSTU) au premier...

21 fév 2018
Les vaillants agriculteurs et transformateurs du Canada sont le pilier de l'économie canadienne et le secteur horticole veille à ce que les familles du Canada et du monde entier aient accès à des aliments sains et de grande qualité. Le gouvernement...

21 fév 2018
L'industrie canadienne des produits biologiques est parmi les secteurs agricoles qui connaissent la croissance la plus rapide au Canada, et ce, grâce au travail acharné des producteurs et transformateurs alimentaires biologiques canadiens, qui ont...




Communiqué envoyé le 6 décembre 2017 à 10:32 et diffusé par :