Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Salon commercial, Économie

«Et maintenant, vers quoi allons-nous? », demandent les membres de l'e-MFP lors de la Semaine européenne de la Microfinance



LUXEMBOURG, December 5, 2017 /PRNewswire/ --

La Semaine européenne de la Microfinance (EMW) s'est achevée vendredi dernier au Luxembourg avec une séance plénière provocatrice abordant l'avenir de la microfinance, à savoir vers quoi le secteur allait s'acheminer dans les cinq à dix années à venir.

L'EMW est une conférence annuelle organisée par la Plate-forme européenne de la Microfinance (e-MFP), un réseau de membres qui réunit plus de 130 investisseurs, organismes gouvernementaux, consultants, ONG, chercheurs et universitaires dans le but de promouvoir la coopération entre les organisations européennes qui oeuvrent dans les pays en développement, tout en facilitant la recherche et les débats de haut niveau.

Cette année, 490 délégués et conférenciers de 80 organisations ont rejoint l'EMW pour participer à plus de 30 séances sur des sujets tels que les technologies à faible coût pour les prestataires de services financiers, les débouchés responsables, le passage à une plus grande échelle pour la finance verte inclusive, la jeunesse rurale et le financement agricole, le financement d'actifs et les micro-leasings, l'augmentation du nombre d'institutions de microfinance (IMF) africaines et l'inclusion financière des réfugiés. Pour la première fois, une session au format TED-talk s'est tenue avec trois présentations individuelles sur les thèmes « Les smartphones pour les agriculteurs sont-ils suffisants ? », « L'émancipation des clients au service d'une inclusion financière significative » et « Le pouvoir de la gestion centrale des données dans l'industrie de la microfinance ».

Ces sessions ont été complétées par trois séances plénières, notamment « Femmes clientes ? émancipation des femmes : au-delà des chiffres », défendant l'idée que, pour poursuivre l'émancipation, « il faut comprendre les femmes et leurs besoins dans l'environnement dans lequel elles vivent... ». Une autre séance a présenté les trois finalistes du Prix européen de la microfinance 2017 sur le thème de la Microfinance au service du logement. Le prix a été remporté par Cooperativa Tosepantomin, une coopérative mexicaine qui offre aux clients du monde rural des services d'épargne pour le logement et des crédits immobiliers associés à une assistance technique.

La conférence s'est achevée avec la séance plénière de clôture vendredi après-midi, réunissant Paul DiLeo de Grassroots Capital Management, John Alex d'Equitas Small Finance Bank en Inde, Tim Ogden de Financial Access Initiative et Renée Chao-Béroff de PAMIGA. Comment le secteur se positionnera-t-il dans la prochaine décennie? Renée Chao-Béroff a soutenu que les IMF qui se considèrent comme un moyen et non comme une fin dans la chaîne de valeur d'impact seront à même d'innover, tandis que les autres « manqueront le train ». John Alex a fait valoir que pour arriver à une « demande massive », il « faudra une spécialisation et une synchronisation des produits ». Tim Ogden s'est montré à contre-courant et critique : « Le mouvement de la microfinance a commencé avec un groupe d'institutions qui se souciaient des clients. De nos jours, les fournisseurs numériques... ne se soucient guère d'apporter de la valeur, mais plutôt d'extraire de la valeur ». Toutefois, l'implication croissante des banques commerciales signifie que la microfinance parvient à intégrer les personnes non bancarisées dans le système financier officiel - ce que les membres de l'e-MFP s'efforcent tous d'accomplir.

Vous trouverez plus d'informations sur l'EMW 2017 sur ce lien.

http://www.e-mfp.eu


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

26 mai 2018
Le projet de construction du siège social de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a franchi aujourd'hui une nouvelle étape, avec le lancement officiel des travaux. Y ont participé la présidente du...

26 mai 2018
Le concours mondial de design de thème Honor 10 a officiellement débuté le 25 mai, invitant des designers du monde entier à envoyer leurs créations d'interfaces thématiques. Le concours constitue une plateforme pour les designers de thèmes les plus...

26 mai 2018
LONGi Solar a annoncé que le Centre général chinois de certification (CGC), autorité indépendante de tests, avait validé la capacité du module biface à bardeaux de 60 cellules de LONGi Solar à atteindre une efficience de conversion de la face avant...

26 mai 2018
Jolywood (Taizhou) Solar Technology Co. Ltd (« Jolywood » ou la « société »), un leader dans la recherche, la mise au point et la production en masse de cellules solaires bifaces de type N, a collaboré avec Imec, le plus grand centre mondial de...

25 mai 2018
LONGi Solar a annoncé que le Centre de certification générale de Chine (CGC), un organisme indépendant d'essai faisant autorité, a validé que le module bifacial en bardeaux à 60 cellules a réalisé un rendement de conversion de 20,66 %, le plus élevé...

25 mai 2018
Le concours international de conception de thèmes pour le téléphone Honor 10 a débuté officiellement le 25 mai. Dans le cadre de ce concours, on invite les créateurs du monde entier à envoyer leurs concepts de thèmes d'interface. Le concours offre...




Communiqué envoyé le 5 décembre 2017 à 10:24 et diffusé par :