Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujet : Nouveaux produits et services

La miniaturisation des instruments de la robotique chirurgicale élargit les possibilités de telles interventions



CALCI, Italie, December 5, 2017 /PRNewswire/ --

MMI S.r.l. dévoile le poignet robotique le plus petit du monde

Medical Microinstruments S.r.l. (MMI), développeur de nouvelles solutions robotiques pour des besoins médicaux encore non satisfaits, révèle aujourd'hui sa plate-forme robotique spécifiquement conçue pour la microchirurgie ouverte. Cette plate-forme permet au chirurgien de contrôler deux minuscules micro-instruments articulés qui simplifient les procédures de reconstruction après des blessures traumatiques, et peuvent également servir pour le retrait de tumeurs dans les tissus mous et les os. La plate-forme offre un potentiel d'augmentation des taux de réussite en chirurgie et d'amélioration des résultats chez les patients.

     (Logo: http://mma.prnewswire.com/media/614046/MMI_Srl_Logo.jpg )

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/614047/MMI_Srl_Robotic_Wrist.jpg )

Video - https://www.youtube.com/watch?v=CTg262fMap0

Les instruments de MMI sont équipés du plus petit des poignets articulés, d'un diamètre extérieur de 3 millimètres et dont les extrémités font à peine 150 microns de largeur. Le poignet est l'élément clé des procédures de robotique microchirurgicale dans un contexte clinique réel, et il permet facilement la réalisation de petites sutures de 9-0 à 12-0.

« Grâce à l'utilisation de matériaux de pointe et à de nouveaux processus de microfabrication, nous avons pu concevoir le poignet articulé le plus petit disponible afin de procurer à la microchirurgie une dextérité instrumentale unique avec une robotique de précision, » a déclaré Massimiliano Simi, cofondateur et vice-président de la recherche-développement.

Le chirurgien est assis au chevet de la personne et il fait fonctionner les micro-instruments en observant dans le microscope opératoire. La plate-forme robotique de MMI procède à une saisie des mouvements de la main du chirurgien et impose aux micro-instruments un mouvement d'amplitude réduite.

« Nous avons développé cette technologie révolutionnaire en collaboration avec des spécialistes de la microchirurgie dès la conception de ce produit. Nous avons ainsi été encouragés par un retour d'information positif et une réponse vraiment extraordinaire au fil de nos progrès, nous confirmant que nous étions sur la bonne voie en développant ce robot pour les chirurgiens, et avec les chirurgiens, » a commenté Hannah Teichmann, cofondatrice et vice-présidente du secteur clinique.

Le professeur Marco Innocenti, directeur de Microchirurgie plastique et reconstructrice à l'hôpital universitaire Careggi de Florence et conseiller clinique auprès de MMI a présenté au 9e Congrès de la Société mondiale de microchirurgie reconstructrice à Séoul des travaux précliniques avec le robot MMI comprenant une anastomose artérielle robotique de 0,35 mm, et il a fait observer :

« À mon avis, la plate-forme robotique de MMI va repousser bien plus loin les limites de la microchirurgie et au-delà les capacités de la main humaine. Plus de chirurgiens seront ainsi en mesure d'effectuer des opérations plus complexes, mais cela ouvre aussi des possibilités en supermicrochirurgie comme la reconstruction du système lymphatique pour les plus experts d'ente eux. » 

Giuseppe Maria Prisco, président et cofondateur de MMI, estime que ce marché présente une opportunité de l'ordre de 2,5 milliards de dollars par an.

Liens connexes : 

http://www.mmimicro.com

Regardez la vidéo de la société sur http://www.mmimicro.com/mmi-video

À propos : 

Medical Microinstruments S.r.l. (MMI), fondée en 2015, a son siège à Calci (province de Pise) en Italie. La société s'est donné pour mission d'aider plus de chirurgiens dans le monde à offrir des procédures plus avancées, tout en réduisant les coûts pour les patients, les hôpitaux et pour la société en général.

Contact :
Vanya Petrova
Directrice des relations
vanya.petrova@mmimicro.com
+(39) 348 5441025



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:54
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) prévient le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, que son nouveau projet de Carnet santé Québec ne fera pas oublier le manque de ressources criant qu'il a lui-même créé dans le...

à 16:42
Pourquoi tenir compte du présent avis L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada, pour faire enquête sur une éclosion...

à 15:35
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le député d'Abitibi-Est, monsieur Guy Bourgeois,...

à 15:00
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a aujourd'hui rencontré des chercheurs du pôle Québec-Maritimes de l'Initiative canadienne de recherche sur l'abus de substances (ICRAS) à Montréal. Cette équipe de recherche s'emploie à...

à 14:15
Le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) a publié aujourd'hui un document d'orientation présentant ses réflexions préliminaires sur la meilleure façon de mettre en oeuvre les modifications au Règlement sur les médicaments brevetés...

à 13:59
L'AGISQ, la voix des archivistes médicaux du Québec, réagit à l'annonce du portail Carnet santé Québec. «?Nous appuyons l'objectif du gouvernement de fournir à chaque Québécois l'accès à son dossier médical en ligne. Nous notons que le gouvernement...




Communiqué envoyé le 5 décembre 2017 à 03:39 et diffusé par :