Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sans buts lucratifs, Sondages, Opinions et Recheches, Nouvelles - Monde du travail, Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Projet de loi n° 157 sur l'encadrement du cannabis - Éduquer et prévenir pour éviter l'émergence ou l'aggravation des problèmes



MONTRÉAL, le 30 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Ayant accueilli positivement le projet de loi n° 157 sur l'encadrement du cannabis, qu'elle qualifie de prudent et sensé, l'Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ) rappelle que la meilleure stratégie de lutte aux dépendances repose sur l'information, la prévention et la réduction des méfaits, a souligné Lisa Massicotte, directrice générale de l'AIDQ, en consultation particulière à l'Assemblée nationale à Québec, aujourd'hui.

Logo : Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ) (Groupe CNW/Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ))

« Si le Québec veut minimiser l'impact de la légalisation du cannabis chez les jeunes, il devra investir impérativement dans ces trois leviers », a ajouté Mme Massicotte devant les membres de la Commission de la Santé et des Services sociaux.

Six enjeux ont été identifiés par l'AIDQ dans un mémoire déposé dans le cadre de ces consultations. Les voici : 

1. L'urgence d'identifier l'acteur capable d'assumer avec professionnalisme et qualité, le mandat d'information et d'éducation auprès de la population et d'agir auprès de certains groupes cibles de manière à réduire les risques associés à la consommation.

2. L'importance de mieux coordonner les efforts des différents acteurs terrain en prévention et en réduction des méfaits, rôle que devrait assurer le ministère de la Santé et des Services sociaux.

3. La mise en place ou l'ajustement des interventions éducatives et préventives en milieu de travail, de même que des mesures d'accompagnement du travailleur à risque ou aux prises avec une dépendance.

4. L'appui du principe de tolérance zéro en matière de conduite automobile sous l'influence des drogues.

5. L'analyse par le Comité de vigilance de tout projet pilote dans un objectif de protection de la santé et de la sécurité de la population.

6. La transparence dans les débats du Comité de vigilance et l'obligation de rendre publiques toutes les recommandations faites au ministre.

Près d'une vingtaine de recommandations portant sur ces enjeux se retrouvent dans le mémoire, qui est disponible en intégralité sur le site web de l'AIDQ, section « Publication ».

L'AIDQ est un organisme à but non lucratif qui regroupe les intervenants de tous les milieux intéressés au domaine des dépendances au Québec, soit les milieux publics, communautaires et privés, ceux de la santé publique, de l'éducation, ainsi que les milieux universitaire, de la recherche, de la sécurité publique et du monde du travail.

 

SOURCE Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Récemment, les médias rapportaient que le premier ministre Philippe Couillard a mentionné que le gouvernement disposait de marges financières pour améliorer la condition des aînés. Il s'agit d'une excellente nouvelle dont on peut tous se réjouir....

23 fév 2018
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Mme...

23 fév 2018
Dans le cadre des efforts visant à renforcer et à améliorer l'accessibilité des services de première ligne, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que le président du Conseil du trésor, ministre responsable...

23 fév 2018
Kazia Therapeutics Limited (ASX : KZA ; NASDAQ : KZIA), une société australienne de biotechnologie se consacrant à l'oncologie, est heureuse d'annoncer que la Food and Drug Administration (FDA, l'agence américaine des produits alimentaires et...

23 fév 2018
Le gouvernement du Canada est fier de jouer un rôle dans le cadre de cette initiative d'envergure qui améliorera les services de soins de santé dans les collectivités de la région de la capitale nationale et qui enrichira des travaux de recherche de...

23 fév 2018
Biogen Canada applaudit la diffusion des résultats définitifs de l'étude de phase III CHERISH, qui portait sur l'utilisation de SPINRAZAMC (nusinersen) dans le traitement de sujets atteints d'une amyotrophie spinale (AS) à révélation tardive. Les...




Communiqué envoyé le 30 novembre 2017 à 12:15 et diffusé par :