Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sans buts lucratifs, Enfance, Plaidoyer (politique)

Les taux de malnutrition chez les enfants augmentent considérablement dans la ville syrienne assiégée de la Ghouta orientale



Le taux de malnutrition dans cette région est le plus élevé enregistré en Syrie depuis le début de la crise

Des vidéos et le rouleau B de la Ghouta orientale peuvent être téléchargés ici.

AMMAN, Jordanie et DAMAS, Syrie, le 29 nov. 2017 /CNW/ - La violence, le manque d'accès à l'aide humanitaire et la flambée des prix des denrées alimentaires ont aggravé la malnutrition chez les jeunes enfants dans la zone assiégée de la Ghouta orientale. Près de 400 000 personnes, dont la moitié sont des enfants selon les estimations, demeurent prises au piège dans la région en état de siège depuis mi-2013.

Des enfants dans la zone assiégée de la Ghouta orientale transportent du bois de chauffage pour leur famille. © UNICEF/UN0127391/Al Shami (Groupe CNW/UNICEF Canada)

Une enquête récente menée début novembre dans 27 localités de la Ghouta orientale a révélé que 11,9 % des enfants âgés de moins de cinq ans sont gravement dénutris, ce qui constitue le taux le plus élevé enregistré en Syrie depuis le début du conflit qui remonte maintenant à près de sept ans. Une étude similaire réalisée en janvier de cette année indiquait que 2,1 % des enfants examinés dans la Ghouta orientale souffraient de malnutrition aiguë.

Plus d'un tiers des enfants visés par l'étude présentent un retard de croissance, ce qui accroît chez eux le risque de retard de développement, de maladie et de décès. Les taux de malnutrition aiguë sont les plus élevés chez les très jeunes enfants. Selon certaines informations, les mères d'enfants âgés de moins de deux ans auraient limité ou totalement arrêté l'allaitement en raison de leur mauvaise alimentation et de la violence constante.

La hausse rapide des coûts des aliments et des articles de cuisine fait que la plupart des personnes n'ont pas les moyens de préparer un repas. Le prix d'une portion de pain de base est 85 fois plus élevé dans la Ghouta orientale qu'à Damas, qui se trouve à seulement 15 kilomètres de distance. Au mois d'août, le pain coûtait 24 fois plus cher dans la Ghouta orientale qu'à Damas. Actuellement, une bouteille de gaz de cuisson coûte 300 dollars US dans la Ghouta orientale comparativement à 44 dollars dans la capitale.

« Les enfants qui se trouvent dans la Ghouta orientale vivent dans des conditions extrêmement difficiles. L'état de siège doit être levé afin de leur apporter l'aide essentielle dont ils ont besoin maintenant pour survivre. Cette augmentation drastique des taux de malnutrition confirme, si des preuves supplémentaires étaient nécessaires, que l'escalade de la violence et l'état de siège ont dévasté la santé des enfants », a déclaré Geert Cappelaere, le directeur régional de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

L'accès des enfants aux services de santé et d'alimentation a été considérablement limité en raison des combats intenses dans la Ghouta orientale. Le renforcement du siège a permis à peu de convois d'aide humanitaire, voire à aucun, d'avoir accès à la région, ce qui limite la distribution de suppléments alimentaires essentiels aux enfants et aux mères qui allaitent.

« Les enfants sont les premiers à souffrir des conséquences désastreuses de l'état de siège. L'UNICEF demande un accès humanitaire sans entrave, inconditionnel et soutenu pour les enfants en Syrie, où qu'ils soient », a ajouté monsieur Cappelaere.

Note aux rédactions

L'enquête nutritionnelle menée dans la Ghouta orientale utilise un échantillonnage aléatoire proportionnel à la taille estimée de la population. L'enquête comprenait 311 enfants, un échantillon suffisamment important pour être représentatif et suffisant pour l'analyse dans les domaines inclus dans la base d'échantillonnage. Sur les 30 localités retenues pour l'enquête, trois étaient inaccessibles.

À propos de l'UNICEF

L'UNICEF a sauvé la vie d'un plus grand nombre d'enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d'urgence, donnons accès à de l'eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu'un accès à l'éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l'UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l'UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n'importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu'il soit.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l'UNICEF, visitez le unicef.ca.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook ou visitez le unicef.ca pour obtenir des mises à jour.

SOURCE UNICEF Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:34
Epicore BioNetworks Inc. (« Epicore ») et Neovia S.A.S. sont heureuses d'annoncer que les actionnaires d'Epicore ont très majoritairement approuvé le plan d'accord (l' « Accord ») avec Neovia lors de l'assemblée extraordinaire des actionnaires qui...

à 16:40
Aujourd'hui, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a annoncé les résultats de son examen des affaires d'agression sexuelle classées comme sans fondement ainsi que les mesures que l'organisation prend pour renforcer les enquêtes sur les agressions...

à 16:23
L'AMC est déçue que le gouvernement fédéral aille de l'avant avec les modifications à la répartition du revenu, à la lumière rapport présenté aujourd'hui par le Comité sénatorial permanent des finances nationales qui demande que les modifications...

à 16:19
Santé Canada avise les Canadiens des limites possibles lorsqu'ils utilisent les bandelettes de test pour détecter le fentanyl dans les drogues de la rue. Une étude préliminaire entreprise par Santé Canada a indiqué que l'utilisation des bandelettes...

à 16:04
UNICEF Canada a réagi à l'annonce faite aujourd'hui par la ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, d'un financement de plus de 10 millions de dollars pour contribuer à intensifier les interventions...

à 16:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le ministre responsable des Relations canadiennes et...




Communiqué envoyé le 29 novembre 2017 à 15:00 et diffusé par :