Le Lézard
Classé dans : Vacance et tourisme
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Salon commercial, FVT

Les entreprises pourraient manquer de services de sécurité et de visibilité dans leurs plans de voyages d'affaires, selon un nouveau rapport de la Fondation GBTA



Cette dernière étude révèle l'impact que la réservation des voyageurs d'affaires, plus précisément le comportement en la matière, a sur la sécurité

FRANCFORT, Allemagne, le 28 novembre 2017 /CNW/ - Un nouveau rapport de la Fondation Global Business Travel Association (GBTA), publié aujourd'hui, a révélé que plus des trois quarts des voyageurs d'affaires au Royaume-Uni, en Allemagne et en France s'accordent à dire que leur organisation se soucie de leur sécurité lorsqu'ils se déplacent pour leur travail. Réalisée en partenariat avec Concur, l'étude, intitulée « How Traveller Booking Behaviour Impacts Safety » (comment le comportement réservation des voyageurs influe sur la sécurité), a également montré que les services de gestion des risques à l'appui des voyageurs d'affaires sont ni exhaustifs ni universels. Loin s'en faut.

« En ces temps d'incertitude mondiale, les dirigeants d'entreprise se doivent de savoir où se trouvent les employés et de les tenir informés et en toute sécurité », a déclaré Scott Torrey, directeur général en charge du chiffre d'affaires chez Concur. « L'un des résultats les plus surprenants de l'étude est que plus de la moitié des voyageurs d'affaires savent que le fait de ne pas réserver leur voyage via les canaux de l'entreprise peut avoir une incidence sur leur sécurité, mais qu'une majorité d'entre eux le font quand même hors de ces canaux. Cela signifie que les entreprises doivent mettre davantage l'accent sur la sécurité, et je crois fermement que le devoir de diligence est l'une des choses les plus importantes qu'une entreprise peut faire à l'égard de ses employés. »

Les voyageurs d'affaires au Royaume-Uni, en Allemagne et en France conviennent que leur entreprise se préoccupe de leur sécurité. En fait, selon la Fondation GBTA, dans une situation d'urgence ou de sécurité, les voyageurs d'affaires s'attendent massivement à ce que leur entreprise prenne les devants pour les contacter, au moins les deux tiers s'attendent à ce qu'elle le fasse dans les deux heures.

Cependant, les deux tiers d'entre eux reconnaissent que le fait de ne pas réserver leur voyage via les canaux de l'entreprise peut nuire à leur sécurité en rendant plus difficile, aussi bien à l'entreprise qu'à la TMC (société de gestion des voyages), la tâche de les localiser et de communiquer avec eux en cas d'urgence. L'ironie, c'est qu'environ sept voyageurs sur dix ont réservé leur voyage en dehors des canaux de l'entreprise, au moins une fois au cours de la dernière année, même s'ils avaient une TMC ou accès à un OBT.

Cela signifie que les organisations pourraient faire plus pour protéger leurs employés, grâce aux services et aux technologies de gestion des risques, et mieux les informer des services et des politiques qui ont été mis en place à l'intention des employés en voyage d'affaires.

Par ailleurs, s'agissant de la gestion des risques liés aux voyages d'affaires, le rapport a également mis au jour plusieurs autres tendances parmi les voyageurs d'affaires britanniques, allemands et français.

« Sur trois ans de suivi des données de réservation, la majorité des voyageurs d'affaires qui ont eu accès à un OBT disent régulièrement avoir réservé directement auprès d'un prestataire ou d'une OTA l'année dernière, ce qui signifie que leur entreprise n'a peut-être pas eu accès à leurs données de voyage », explique Monica Sanchez, directrice de la recherche à la Fondation GBTA. « Les données manquantes ou incomplètes sur les réservations peuvent grandement nuire à la capacité d'une entreprise de prendre soin de ses voyageurs, vu que ces données jouent un rôle clé dans l'exercice du devoir de diligence, en permettant d'assurer pratiquement toutes les fonctions de gestion des risques à l'endroit des entreprises. »

En réponse aux défis croissants en matière de gestion des risques liés aux voyages, Concur a lancé Concur Locate et Active Monitoring plus tôt cette année. Concur Locate avec Active Monitoring, propulsé par Healix, est la première solution intégrée de gestion des risques pour les voyageurs, une solution qui s'appuie sur l'ensemble de données le plus complet du secteur, notamment les données de voyages et de dépenses, les itinéraires réservés directement par TripLink et TripIt ainsi que les reçus électroniques des prestataires. En clair, les entreprises de toutes tailles bénéficient d'une prestation globale -- surveillance, soutien à la communication et assistance aux voyageurs -- 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine, sans endosser les coûts d'infrastructure ou d'effectifs associés au maintien d'un centre d'opérations de sécurité mondial.

L'annonce d'aujourd'hui a eu lieu à la conférence GBTA 2017 à Francfort. Les participants qui souhaitent en apprendre plus sur les résultats de l'étude sont les bienvenus le jeudi 30 novembre à 9h00 CET. Ils sont également invités au stand 28 où Concur Locate et Active Monitoring seront exposés.

L'étude How Traveller Booking Behaviour Impacts Safety a été menée en septembre et octobre 2017 auprès de 735 voyageurs d'affaires au Royaume-Uni, en Allemagne et en France. Pour en savoir plus sur les résultats et la méthodologie, veuillez consulter le rapport disponible ici en téléchargement.

À propos de Concur
Depuis plus de vingt ans, Concur, une société SAP, accompagne des entreprises de toutes tailles et de toutes phases au-delà de l'automatisation en leur offrant une solution de gestion complètement intégrée des dépenses couvrant les voyage, les notes de frais, les factures, la conformité et le risque. Forte de son expertise mondiale et de son innovation à la pointe du secteur, Concur aide ses clients de garder une longueur d'avance avec des outils qui font gagner du temps, des technologies de pointe et des données connectées, et ce, dans un écosystème dynamique de partenaires et d'applications très divers. Sensible aux besoins des entreprises et toujours à l'écoute, Concur propose des éclairages féconds qui les aident à réduire la complexité, à voir les dépenses clairement et à les gérer par anticipation. Pour en savoir plus, consultez le site concur.com ou le blog Concur blog.

Contact :

Katharine Kemp
Katharine.Kemp@concur.com 
+1.425.590.5377

Laurel Cifala
Laurel.Cifala@Edelman.com 
+1.206.268.2229

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/609695/Concur_Logo.jpg

SOURCE Concur


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 jan 2018
Le Bureau de la concurrence a annoncé aujourd'hui avoir conclu une entente avec  Softvoyage inc., une entreprise canadienne de développement de logiciels axée sur l'industrie du voyage, afin de résoudre des préoccupations d'abus de dominance....

17 jan 2018
Le président du Salon de l'Auto de Montréal, M. Dany Lemelin, convie les représentants des médias au lancement officiel de sa 75e édition présentée au Palais des congrès de Montréal.   Que nous réserve la 75e Édition? : 40 premières canadiennes...

17 jan 2018
Skyservice Aviation d'Affaires, le plus grand fournisseur canadien de services d'aviation commerciale depuis plus de 30 ans, a aujourd'hui annoncé un partenariat avec l'entreprise ontarienne RICE Group pour commencer la construction de nouvelles...

17 jan 2018
Amos Kazzaz, premier vice-président - Planification et analyse financières d'Air Canada, participera à une causerie au coin du feu dans le cadre de la 21e conférence annuelle de la CIBC à l'intention des investisseurs institutionnels à Whistler.  ...

17 jan 2018
Les représentants des médias, accompagnés de leur famille, sont invités à venir jouer dehors pour essayer en primeur plusieurs activités lors du lancement officiel de l'édition 2018 de la Fête des neiges de Montréal. À cette occasion, des camions de...

17 jan 2018
Janine Durette a été nommée présidente de La Ronde, le parc d'attractions de Montréal. Elle est la première femme à occuper ce poste depuis l'ouverture de La Ronde en 1967. Janine succède à Phil Liggett qui est maintenant président du parc Six Flags...




Communiqué envoyé le 28 novembre 2017 à 12:30 et diffusé par :