Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Actualité gouvernementale, Enjeux environnementaux, Bien-être animal

Le gouvernement du Canada reconnaît l'important travail scientifique effectué par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada



OTTAWA, le 27 nov. 2017 /CNW/ - Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) est un groupe indépendant d'experts scientifiques des espèces sauvages qui évalue les espèces en péril qui risquent de disparaître au Canada. Le comité offre des conseils à la ministre de l'Environnement et du Changement climatique de même qu'au Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril.

Aujourd'hui, une réception a eu lieu pour célébrer les 40 années de dévouement des anciens membres et des membres actuels du COSEPAC. Au cours de cette réception, on a souligné plus particulièrement la science de la faune et son importance au moment de prendre des décisions stratégiques éclairées.

De nombreux scientifiques du COSEPAC se sont joints à la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, au ministre des Pêches et des Océans et de la Garde côtière canadienne, Dominic LeBlanc, et à Jonathan Wilkinson, secrétaire parlementaire de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, pour reconnaître l'importance du travail du COSEPAC, notamment son rôle crucial d'organisme consultatif au regard de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral.

Le COSEPAC se fonde sur les meilleures connaissances scientifiques, le savoir traditionnel autochtone et celui des collectivités pour évaluer la situation des espèces au Canada. Son processus est rigoureux, indépendant et transparent. De plus, les désignations du COSEPAC sont prises en compte par le gouvernement du Canada afin d'établir la liste officielle des espèces en péril en vertu de la LEP.

Au cours de la réception, le gouvernement du Canada s'est engagé à respecter un échéancier ciblé pour décider de l'inscription des espèces à la LEP, à la suite de la présentation des évaluations du COSEPAC à la ministre de l'Environnement et du Changement climatique. L'échéancier sera de 24 mois pour les espèces terrestres et certaines espèces aquatiques, et de 36 mois pour les espèces aquatiques plus complexes, comme les espèces activement visées par la pêche.

Citation

« Je tiens à féliciter le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada pour ses 40 ans consacrés à la conservation des espèces sauvages. La crédibilité scientifique associée aux évaluations indépendantes effectuées par le comité constitue le fondement de la mise en oeuvre de la Loi sur les espèces en péril. Ensemble, nous travaillons pour protéger plus efficacement les espèces en voie de disparition du Canada. »

- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

Liens connexes

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:30
Le Canada et le Manitoba sont déterminés à prendre des mesures efficaces pour lutter contre les changements climatiques qui permettent de soutenir la croissance propre et de créer de bons emplois pour la classe moyenne. Aujourd'hui, la ministre...

23 fév 2018
Le Canada et le Manitoba sont déterminés à prendre des mesures efficaces pour lutter contre les changements climatiques qui permettent de soutenir la croissance propre et de créer de bons emplois pour la classe moyenne. Aujourd'hui, la ministre...

23 fév 2018
Les véhicules électriques, hybrides ou à carburant de remplacement émettent moins de gaz à effet de serre et, dans certains cas, permettent de réaliser d'importantes économies de carburant. Le Canada poursuit donc ses investissements stratégiques...

23 fév 2018
Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et de l'automatisation, a été reconnue comme étant l'une des sociétés les plus éthiques au monde en 2018 par l'Institut Ethisphere®,...

23 fév 2018
La ministre de l'Environnement et du Changement climatique du Canada, Catherine McKenna, a conclu aujourd'hui une série de rencontres à New York, au cours desquelles elle a renforcé la relation entre le Canada et les États-Unis, en soulignant...

22 fév 2018
La protection et la gestion de la qualité de l'eau de nos lacs et de nos rivières sont essentielles au bien-être des Canadiens, à notre environnement et à la prospérité économique. La protection de l'environnement et la croissance économique vont de...




Communiqué envoyé le 27 novembre 2017 à 18:49 et diffusé par :