Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Actualité gouvernementale, Enjeux environnementaux, Bien-être animal

Le gouvernement du Canada reconnaît l'important travail scientifique effectué par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada



OTTAWA, le 27 nov. 2017 /CNW/ - Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) est un groupe indépendant d'experts scientifiques des espèces sauvages qui évalue les espèces en péril qui risquent de disparaître au Canada. Le comité offre des conseils à la ministre de l'Environnement et du Changement climatique de même qu'au Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril.

Aujourd'hui, une réception a eu lieu pour célébrer les 40 années de dévouement des anciens membres et des membres actuels du COSEPAC. Au cours de cette réception, on a souligné plus particulièrement la science de la faune et son importance au moment de prendre des décisions stratégiques éclairées.

De nombreux scientifiques du COSEPAC se sont joints à la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, au ministre des Pêches et des Océans et de la Garde côtière canadienne, Dominic LeBlanc, et à Jonathan Wilkinson, secrétaire parlementaire de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, pour reconnaître l'importance du travail du COSEPAC, notamment son rôle crucial d'organisme consultatif au regard de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral.

Le COSEPAC se fonde sur les meilleures connaissances scientifiques, le savoir traditionnel autochtone et celui des collectivités pour évaluer la situation des espèces au Canada. Son processus est rigoureux, indépendant et transparent. De plus, les désignations du COSEPAC sont prises en compte par le gouvernement du Canada afin d'établir la liste officielle des espèces en péril en vertu de la LEP.

Au cours de la réception, le gouvernement du Canada s'est engagé à respecter un échéancier ciblé pour décider de l'inscription des espèces à la LEP, à la suite de la présentation des évaluations du COSEPAC à la ministre de l'Environnement et du Changement climatique. L'échéancier sera de 24 mois pour les espèces terrestres et certaines espèces aquatiques, et de 36 mois pour les espèces aquatiques plus complexes, comme les espèces activement visées par la pêche.

Citation

« Je tiens à féliciter le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada pour ses 40 ans consacrés à la conservation des espèces sauvages. La crédibilité scientifique associée aux évaluations indépendantes effectuées par le comité constitue le fondement de la mise en oeuvre de la Loi sur les espèces en péril. Ensemble, nous travaillons pour protéger plus efficacement les espèces en voie de disparition du Canada. »

- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

Liens connexes

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 jun 2018
Le 25 juin 2018, l'honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, fera une annonce concernant la restauration des habitats côtiers....

22 jun 2018
Le gouvernement du Québec renforce le soutien qu'il apportait déjà à la candidature de l'île d'Anticosti à titre de site figurant sur la Liste du patrimoine mondial dressée par l'UNESCO. Sa contribution permettra à la Municipalité de...

22 jun 2018
L'une des plus grandes centrales photovoltaïques au monde de l'industrie automobile se trouve dans l'usine SEAT de Martorell  Couvrant une superficie équivalant à 40 terrains de football, ses 53 000 panneaux réduisent les émissions de CO2 de près de...

21 jun 2018
UPS s'est aujourd'hui rapprochée de son objectif d'avoir un parc automobile composé à 50 % de véhicules alimentés par des carburants de remplacement d'ici la fin de 2018. En effet, sept nouveaux tracteurs routiers et 40 véhicules de livraison...

21 jun 2018
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs publie les noms des individus et des entreprises ayant agi en violation de la Loi sur les forêts et de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier ou de ses règlements afférents,...

21 jun 2018
L'entreprise Juste Investir inc. devra se conformer à une ordonnance relativement à la réhabilitation du terrain contaminé de l'ancien site de Reliance, situé au 86, boulevard Hymus, à Pointe-Claire, en vertu de la Loi sur la qualité de...




Communiqué envoyé le 27 novembre 2017 à 18:49 et diffusé par :