Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Nouveaux produits et services, Personnes âgées

Un nouveau centre national d'innovation mise sur des capteurs et des analyses qui aident les aînés à vivre à la maison



OTTAWA, le 27 nov. 2017 /CNW/ - Le Réseau de centres d'excellence (RCE) AGE-WELL, l'Institut de recherche Bruyère et l'Université Carleton ont le plaisir d'annoncer le lancement du nouveau Centre national d'innovation qui favorise l'avancement technologique de systèmes de capteurs sophistiqués comme solution aux problèmes de mobilité et de mémoire des personnes âgées.

Le Dr Frank Knoefel (à gauche) et M. Bruce Wallace présentent un matelas sensible à la pression conçu pour effectuer le suivi de santé d'une personne âgée pendant qu'elle dort. Il s'agit de l'une des technologies intelligentes dont la mise au point est effectuée dans un nouveau Centre national d'innovation d'AGE-WELL à l'Institut de recherche Bruyère et à l'Université Carleton, à Ottawa, en Ontario. (Groupe CNW/AGE-WELL Network of Centres of Excellence (NCE))

Le Centre SAM3 (Sensors and Analytics for Monitoring Mobility and Memory ou « Capteurs et analytique de suivi mobilité-mémoire ») est axé sur les technologies intelligentes capables d'assurer la surveillance de la santé et du bien-être des aînés afin de les garder en santé, en sécurité et aussi autonomes que possible. Il regroupera des professionnels de la santé, des chercheurs, des secteurs industriels, des organismes à but non lucratif, des personnes âgées et des aidants naturels qui profiteront de ces systèmes au quotidien.

Le Centre ouvre officiellement ses portes aujourd'hui à l'Hôpital Élisabeth-Bruyère de Soins continus Bruyère, à Ottawa, où un laboratoire-appartement ressemblant à une maison typique a été aménagé afin de tester des technologies de capteurs intelligents intégrés. Certains capteurs auront la capacité de surveiller la déficience cognitive, tandis que d'autres cibleront l'équilibre et la force de la personne âge afin de prédire et de réduire le risque de chute.

« Les troubles de la mémoire et de la mobilité figurent parmi les problèmes les plus courants que vivent les personnes âgées. Ce projet unique nous aidera à trouver de nouvelles solutions qui appuient l'autonomie et le vieillissement à la maison tout en réduisant le fardeau des aidants naturels », affirme Alex Mihailidis, directeur scientifique d'AGE-WELL, le Réseau canadien sur la technologie et le vieillissement.

Comme le souligne M. Mihailidis, la région d'Ottawa possède une expertise formidable dans le domaine en rapide évolution des capteurs et de l'analyse de données. « Ce centre favorisera le développement de systèmes de capteurs intelligents à domicile pour permettre aux gens de vieillir en santé tout en créant des avantages sociaux et économiques pour les Canadiens. »

Frank Knoefel, médecin au Programme de la mémoire de Soins continus Bruyère et chercheur principal à l'Institut de recherche Bruyère mentionne que : « le vieillissement est un enjeu vaste et complexe, et nous devons mobiliser les aînés canadiens et leurs aidants naturels, les médecins, les ingénieurs, les entreprises de haute technologie et autres intervenants pour collaborer à ce projet ».

Le Dr Knoefel est enthousiaste devant le potentiel des capteurs intelligents comme moyen d'étudier le mouvement et la pensée des gens à mesure qu'ils vieillissent, d'apprendre les schémas et d'intervenir, si nécessaire. « Grâce à ces nouvelles technologies, j'ai la paix d'esprit de savoir que lorsque je donnerai le congé d'hôpital à une personne âgée, elle sera en sécurité chez elle et aura la meilleure qualité de vie possible. »

Le Centre permettra l'avancement de recherches déjà en cours sur les tapis sensibles à la pression qui s'insèrent sous un matelas et qui sont conçus pour alerter les aînés, les aidants naturels et les professionnels de la santé de tout écart dans les signes vitaux, l'activité et la mobilité d'une personne. Le Dr Knoefel et son équipe travaillent à mettre au point un matelas équipé de capteurs qui suit les mouvements effectués par une personne dans son sommeil. L'objectif est de déclencher une action qui permettra d'éviter les escarres de décubitus, une préoccupation importante pour les personnes qui sont incapables de changer de position dans un lit. Un autre tapis, placé sur le bord du lit, pourrait indiquer si une personne est instable à son lever le matin, révélant ainsi un déclin de la mobilité.

De plus, des recherches porteront sur des systèmes avancés pour surveiller et prédire l'état des capacités cognitives d'une personne selon ses activités quotidiennes, sa qualité de sommeil et sa capacité à utiliser des objets de la vie courante, comme la télécommande du téléviseur.

« Les données provenant de ces capteurs non invasifs peuvent être analysées instantanément afin de déceler et de signaler tout problème chez une personne âgée avant que la situation ne s'aggrave », explique Rafik Goubran, professeur en ingénierie et vice-président aux recherches et aux relations internationales de l'Université Carleton, où les recherches du SAM3 seront menées, notamment au nouvel Institute for Advanced Research and Innovation in Smart Environments (institut de recherche avancée et d'innovation en environnements intelligents), ainsi que dans d'autres laboratoires et installations. « Des solutions relativement simples du point de vue de l'ingénierie peuvent avoir des répercussions majeures sur le bien-être des gens », affirme M. Goubran, qui codirige la recherche sur le « tapis intelligent » avec le Dr Knoefel.

Le Centre SAM3 offrira des occasions de formation pour les étudiants des cycles supérieurs et les boursiers postdoctoraux, financées conjointement par AGE-WELL, Bruyère et Carleton, dans divers domaines et spécialités cliniques.

Selon Heidi Sveistrup, présidente-directrice générale intérimaire et directrice scientifique à l'Institut de recherche Bruyère, il s'agit de véritables occasions pour les entreprises canadiennes d'intégrer leurs produits de détection à de complexes systèmes de pointe afin de favoriser une meilleure qualité de vie. « Nous sommes ravis de travailler avec divers intervenants dans le cadre de ce projet. L'une des priorités de Bruyère est d'aider les personnes âgées de la collectivité à mieux vivre et à préserver leur dignité. »

Ce centre est le deuxième centre national d'innovation d'AGE-WELL à voir le jour. L'autre, situé à Fredericton au Nouveau-Brunswick, est dédié à l'avancement des politiques et des pratiques dans le domaine de la technologie et du vieillissement.

Au sujet d'AGE-WELL :
Le RCE AGE-WELL est un réseau pancanadien intégrant partenaires de l'industrie, organismes à but non lucratif, instances gouvernementales, fournisseurs de soins, utilisateurs finaux et partenaires du milieu universitaire dont la collaboration reposant sur des recherches de pointe vise à stimuler l'innovation et à créer des technologies et des services pour les adultes âgés et les aidants naturels. Sa vision consiste à tirer profit du potentiel qu'offrent les technologies émergentes et de pointe comme l'intelligence artificielle, la cybersanté, les technologies de l'information et des télécommunications, et les technologies mobiles afin de stimuler l'innovation sociale et technologique ainsi qu'en matière de politique publique. AGE-WELL est financé dans le cadre du Programme des réseaux de centres d'excellence du gouvernement fédéral. Pour en savoir plus sur AGE-WELL : http://agewell-nce.ca/

Au sujet de Soins continus Bruyère :
Étant l'un des plus importants centres de santé universitaires du genre au Canada, Bruyère joue un rôle de premier plan dans la prise en charge des soins de santé aux personnes vulnérables et celles atteintes de problèmes médicaux complexes dans la région de Champlain. L'organisme se spécialise dans les soins continus complexes, la réadaptation, les soins palliatifs, et les soins de longue durée, en plus d'offrir des logements à prix abordable aux aînés. Nous facilitons la transition entre le milieu de soins actifs et le retour dans la collectivité. Nous visons l'excellence et l'innovation par l'enseignement axé sur le patient, la formation et la recherche en santé. La Fondation Bruyère travaille sans relâche à amasser des fonds pour changer la vie des personnes vieillissante de notre région. Pour en savoir plus sur Bruyère : www.bruyere.org.

Au sujet de l'Université Carleton
Située dans la capitale nationale, l'Université Carleton est un dynamique établissement d'enseignement et de recherche et un chef de file en matière de changement. Son corps professoral et ses chercheurs, de renommée mondiale, de même que son personnel offrent à quelque 30?000 étudiants à temps plein et à temps partiel venus de toutes les provinces et de plus de 100 pays des possibilités d'apprentissage dans plus de 65 programmes d'études. L'approche créative, interdisciplinaire et internationale de recherche mise de l'avant par l'Université Carleton a mené à de grandes découvertes et à des travaux novateurs en science et technologie, en administration, en gouvernance, en politique publique et dans les arts. Hautement innovatrice, l'Université Carleton se consacre plus particulièrement à trouver des solutions à des problèmes réels en repoussant chaque jour les frontières du savoir et de la connaissance. Pour en savoir plus sur Carleton :  www.carleton.ca.

SOURCE AGE-WELL Network of Centres of Excellence (NCE)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

12 déc 2017
AXON a annoncé le lancement d'un recrutement ouvert dans le cadre de l'étude de phase 1 actuellement en cours chez des patients souffrant de la variante non-fluente de l'aphasie primaire progressive (APP-vnf). Les données obtenues à partir de la...

12 déc 2017
Aujourd'hui, la ministre des Services aux Autochtones, Jane Philpott, a fait la déclaration suivante: « Voilà dix ans aujourd'hui que la Chambre des communes a adopté une motion sur le principe de Jordan et qu'elle s'est engagée à veiller à ce que...

12 déc 2017
Dans le cadre des efforts pour offrir à la population québécoise davantage de services de proximité, et tout particulièrement en vue d'un diagnostic précoce de certaines formes de cancer, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur...

12 déc 2017
Veuillez prendre note que près de 300 déléguées et délégués de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) seront réunis en conseil général, au Fairmont Le Château Frontenac de Québec, les 13,14 et 15 décembre 2017. La présidente de la CSQ, Louise...

12 déc 2017
Sanofi Canada annonce les résultats d'essais cliniques récents ayant comparé ToujeoMD (insuline glargine 300 unités/mL ou Gla-300) à l'insuline dégludec 100 unités/mL (Deg-100). Les résultats de ces essais présentent des données positives qui...

12 déc 2017
Eli Lilly Canada Inc. (Lilly) est heureuse d'annoncer l'approbation par Santé Canada et la commercialisation d'ENTUZITYMC KwikPen® (insuline humaine biosynthétique à 500 unités/mL) pour le traitement des adultes et des enfants diabétiques ayant...




Communiqué envoyé le 27 novembre 2017 à 11:00 et diffusé par :