Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Affaires étrangères, Politique intérieure, Conservation / Recyclage, Politique environnementale

RECYC-QUÉBEC dresse un bilan très positif de sa participation à la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23)



MONTRÉAL, le 24 nov. 2017 /CNW Telbec/ - À l'invitation de Mme Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), une délégation de la société d'État RECYC-QUÉBEC, dirigée par Mme Sonia Gagné, vice-présidente Performance des opérations, a eue l'occasion de prendre part à la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23) à Bonn, en Allemagne.

Logo : RECYC-QUÉBEC (Groupe CNW/Société québécoise de récupération et de recyclage)

Des rencontres de travail fructueuses
Les représentants de RECYC-QUÉBEC ont eu l'occasion de participer à plusieurs rencontres de travail portant sur des enjeux prioritaires en lien avec la lutte aux changements climatiques, et ce, conjointement avec la délégation du Québec, notamment la ministre Melançon, M. Jean Lemire, émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques, M. Éric Théroux, sous-ministre adjoint du MDDELCC, ainsi que plusieurs membres de la communauté d'affaires et civile du Québec et de l'international.

Mme Gagné a également accompagné la ministre Melançon lors de rencontres bilatérales avec les ministres de l'Environnement de Bade-Wurtemberg et de la Haute-Autriche. Ces rencontres fructueuses ont notamment permis d'échanger au sujet des défis et des opportunités qu'ont le Québec et les Länder allemands en matière de gestion des matières résiduelles, d'économie circulaire et de lutte aux changements climatiques, en plus d'explorer des pistes de collaboration similaires à celles établies en mars dernier entre RECYC-QUÉBEC et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME).

S'inspirer des meilleures pratiques internationales au bénéfice du Québec
À l'affut des meilleures pratiques en gestion des contenants de boissons en fin de vie, les délégués de RECYC-QUÉBEC ont par ailleurs eu l'occasion de participer à une demi-journée de travail avec la ministre Melançon afin de mieux comprendre ce qui permet à l'Allemagne d'atteindre des taux de récupération très élevés pour ses contenants consignés, de l'ordre de 97 %. Dans le cadre de cet exercice, la ministre et les délégués de RECYC-QUÉBEC ont visité des détaillants et d'autres acteurs de la chaîne de valeurs de la récupération des contenants de boissons consignés.

Enfin, l'équipe de RECYC-QUÉBEC a participé à une conférence sur la gestion des matières résiduelles dans le secteur municipal, notamment dans les marchés du Brésil et de la République dominicaine. Il est ressorti de cette conférence que le mécanisme économique lié au coût de l'enfouissement joue un rôle majeur dans le développement de débouchés locaux par rapport à l'enfouissement, une solution encore trop largement adoptée dans les pays n'ayant pas les structures de récupération nécessaires ou lorsque cette mécanique d'incitatif économique n'est pas en place.

De tels constats s'avèrent particulièrement importants au moment où RECYC-QUÉBEC cherche à devenir un partenaire encore plus déterminant d'un Québec sans gaspillage, notamment par la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation des matières résiduelles dans une perspective d'économie circulaire et de lutte contre les changements climatiques.

Citation
« Nous dressons un bilan très positif de la participation de l'équipe de RECYC-QUÉBEC à la COP23 et sommes très enthousiastes à l'égard de la poursuite d'une étroite collaboration avec le MDDELCC sous la gouverne de la ministre Melançon. Nous continuerons de travailler à développer des liens étroits et concrets avec nos vis-à-vis et partenaires à l'international afin d'échanger sur les meilleures pratiques en gestion des matières résiduelles et en économie circulaire dans le monde », a affirmé Sonia Gagné.

À propos de RECYC-QUÉBEC - www.recyc-quebec.gouv.qc.ca
Soucieuse de faire du Québec un modèle de gestion novatrice et durable des matières résiduelles pour une société sans gaspillage, RECYC-QUÉBEC est une société d'État créée en 1990 et qui a pour objectif de promouvoir, de développer et de favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d'emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources.

 

SOURCE Société québécoise de récupération et de recyclage


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:10
La température de l'eau de mer près de l'Antarctique augmente, selon une nouvelle étude réalisée par une équipe de scientifiques d'Environnement et Changement climatique Canada et une de leur collègue du Scripps Institution of Oceanography, aux...

à 10:30
Le maire de Beaconsfield, Georges Bourelle, et les membres du Conseil sont heureux de confirmer qu'un immense terrain de 78 500 mètres carrés dans le boisé Angell a été acquis par l'agglomération de Montréal pour des fins de parc....

à 10:06
L'Initiative Mohammed bin Rashid pour la prospérité mondiale lance, à New York, quatre défis aux fabricants mondiaux L'initiative met au défi le monde des fabricants et des innovateurs de résoudre des problèmes bien réels Les défis concernent...

à 09:00
Le Fonds Inlandsis, basé au Québec, a annoncé aujourd'hui son appui au programme de réduction du méthane de Bluesource en Alberta. Ce programme novateur réduit les émissions de méthane des activités pétrolières et gazières en amont, et il générera...

à 06:00
Le maire de Beaconsfield, M. Georges Bourelle et les élus de la Ville sont heureux d'inviter les représentants des médias à une conférence de presse portant sur une nouvelle étape dans la protection du bois Angell, par l'acquisition de la Ville de...

22 sep 2018
Les côtes et les voies navigables du Canada forment une composante majeure de l'identité canadienne. Nos côtes nous permettent d'exporter nos marchandises à l'étranger et d'en importer au Canada. Elles sont le siège de la pêche au pays, elles...




Communiqué envoyé le 24 novembre 2017 à 11:15 et diffusé par :