Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Le CPSC dénonce l'abolition de l'unique poste de journaliste à Amqui



RIMOUSKI, QC, le 23 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Le Conseil provincial du secteur des communications (CPSC) du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) dénonce avec véhémence les compressions de postes chez Bell Média, notamment, l'abolition de l'unique poste de journaliste à la station Rouge FM 99.9 à Amqui.

Avec ces nouvelles compressions, il y aura une absence de journaliste sur tout le territoire de la Matapédia. La couverture médiatique sera réalisée par des journalistes de la station de Rimouski qui, même s'ils sont compétents et professionnels, ont des préoccupations qui se situent loin des réalités des Matapédiennes et des Matapédiens.

En avril dernier, le CPSC a dévoilé une étude percutante sur les lacunes de la présence médiatique dans les régions du Québec. Dans ce document préparé par Influence communication, on apprenait que la radio constitue clairement le principal média de proximité. Elle domine presque partout comme vecteur d'intérêt pour le contenu local, sauf à Montréal et dans sa banlieue.

Dans la région du Bas-Saint-Laurent en particulier, la radio demeure la deuxième source d'information à contenu local, à environ 32%, précédé par les hebdomadaires, à 34%.

Cette étude démontrait également que le taux de participation aux élections municipales est en lien direct avec la quantité de nouvelles locales disponibles.
Ce qui fait dire au président du CPSC, Alain Caron « au nom de la sacro-sainte rentabilité pour les actionnaires, Bell Média va faire reculer la démocratie régionale et va diminuer la qualité de l'information puisque les journalistes qui couvriront la région ne seront pas issus du milieu. On ne peut faire mieux pour dévitaliser une région. ».

Le CPSC représente quelque 7496 membres du secteur des communications au Québec parmi les entreprises suivantes: Groupe TVA, l'ONF, RNC Media, Shaw Media (Global), CIMF - Gatineau, CKOB - Trois-Rivières, Telus Québec, Vidéotron, Cogeco, Technicolor, la SETTE, ainsi que le Journal de Québec.

Comptant près de 116 000 membres au Québec, le SCFP est de plus présent dans les autres secteurs suivants : les affaires sociales, l'éducation, les universités, l'énergie, les municipalités, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et terrestre, le secteur mixte ainsi que le secteur maritime. Il est le plus grand syndicat affilié à la FTQ.  

 

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:30
En 2017, l'industrie touristique du Canada a connu sa meilleure année, éclipsant d'anciens records. Plus que jamais, #LeTourismeCompte. Alors que la Semaine du tourisme bat son plein, la leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre...

à 09:23
Aujourd'hui, la ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées, l'honorable Kirsty Duncan, a émis la déclaration suivante : « Je suis fière de lancer la deuxième Semaine nationale annuelle de l'accessibilité, qui se...

à 06:00
La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) réagira aux propos de François Legault sur la petite enfance concernant le développement du réseau et les maternelles 4 ans. Elle en profitera pour lancer ses activités dans le...

26 mai 2018
La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) réagira aux propos de François Legault sur la petite enfance concernant le développement du réseau et les maternelles 4 ans. Elle en profitera pour lancer ses activités dans le...

25 mai 2018
Les Canadiens sont fiers de leur riche histoire et de leur patrimoine militaire, et une des responsabilités essentielles d'Anciens Combattants Canada consiste à rendre hommage au service désintéressé et aux contributions des vétérans canadiens et de...

25 mai 2018
Le président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), M. Jacques Demers, s'inquiète de la menace qui plane quant aux emplois à la centrale thermique des Îles-de-la-Madeleine, alors qu'Hydro-Québec annonçait aujourd'hui que les insulaires...




Communiqué envoyé le 23 novembre 2017 à 17:26 et diffusé par :