Le Lézard

Train de banlieue de l'Est de Montréal : La Ville de Montréal veut maximiser les retombées du train de l'Est



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 17 mai 2006) - M. André Lavallée, membre du comité exécutif responsable de l'aménagement urbain et du transport collectif est heureux d'annoncer que la Ville de Montréal a donné son accord au projet de train de banlieue de l'Est de Montréal soutenu par l'Agence métropolitaine de transport (AMT). Le comité exécutif a mandaté le Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine pour procéder à l'analyse de l'insertion urbaine des gares et à la conception de l'aménagement de leurs abords dans le but de favoriser l'utilisation maximale du transport collectif.

"Le transport collectif est la clé pour améliorer la qualité de l'environnement et la qualité de vie des citoyens. Cette nouvelle ligne de train offrira une alternative à l'utilisation de l'automobile dans tout l'Est de Montréal. Plus encore, ses gares entraîneront la création de nouveaux milieux de vie qui seront aménagés en vue d'une utilisation optimale du transport collectif et des espaces urbains environnants", a expliqué M. Lavallée.

La démarche de planification permettra à la Ville de préciser les vocations, les aménagements et les formes de développement immobilier requis pour la mise en valeur du territoire montréalais et pour l'utilisation optimale du transport en commun. Elle s'appuiera sur la concertation des différents services de la Ville et des arrondissements avec les citoyens et les partenaires.

Rappelons que la ligne de train de banlieue de l'Est de Montréal comptera 14 gares dont 11 seront localisées sur le territoire montréalais. Elle reliera au centre-ville les arrondissements de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, d'Anjou, de Montréal-Nord, de Saint-Léonard, de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et d'Ahunstic-Cartierville et se rendra jusqu'à Repentigny et Mascouche.

Le comité exécutif examinera à l'automne les recommandations qui lui seront acheminées par ses services compétents afin d'assurer l'arrimage avec les études entreprises par l'AMT.




Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 19:09 et diffusé par :