Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Annonce - Ressources humaines, Politique environnementale

Changement à la tête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, M. Philippe Bourke est nommé Président du BAPE



QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Lors de la séance du 15 novembre le Conseil des ministres a procédé à la nomination de M. Philippe Bourke à titre de membre et de président du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE). M. Bourke est actuellement vice?président - Développement stratégique et affaires publiques de Réseau Environnement. Sa nomination entrera en vigueur le lundi 20 novembre 2017. À titre de président du BAPE, il assumera l'administration et la direction générale de l'organisme.

M. Bourke est biologiste de formation et détient une maîtrise en sciences de l'environnement de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Sa longue feuille de route témoigne de nombreuses années d'expérience comme administrateur au sein d'organisations d'envergure. Directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec de 1996 à 2017, et  membre du Comité-conseil sur les changements climatiques de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, il a notamment siégé sur plusieurs conseils d'administration dont, entre autres, celui du Fonds d'action québécois pour le développement durable (FAQDD).

Fondateur de GaïaPresse, un cybermédia indépendant et du Secrétariat des organismes environnementaux du Québec, M. Bourke a également été administrateur de l'Agence de l'efficacité énergétique, du Réseau canadien de l'environnement et du Centre québécois d'action sur les changements climatiques. Trifluvien d'origine, M. Bourke a aussi oeuvré à titre de chargé de cours à Trois-Rivières au collège Laflèche de 1997 à 2000 et à Montréal au cégep de Rosemont de 2008 à 2010.

Cette nomination fait suite à la modernisation du processus de sélection des membres du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) découlant des travaux et de l'adoption de la Loi modifiant la Loi sur la qualité de l'environnement afin de moderniser le régime d'autorisation environnementale et modifiant d'autres dispositions législatives. En respect de ce nouveau processus, le choix de M. Bourke s'est fait suite aux recommandations d'un comité indépendant composé de deux membres issus du gouvernement et d'un représentant du public apte à juger des qualités requises pour exercer la fonction de membre du BAPE, ne faisant pas partie de l'administration gouvernementale au sens de la Loi sur l'administration publique et ne la représentant pas. Les membres de ce comité étaient respectivement le scientifique en chef du Québec, M. Rémy Quirion, le conseiller au bureau de la sous-ministre de la Justice du Québec, Me Michel Paquette, ainsi que l'ancienne sous-ministre de l'Environnement, Mme Madeleine Paulin.

Citation :

« Je me réjouis de la nomination de M. Philippe Bourke. Il possède la formation et l'expérience nécessaires pour assumer cette fonction essentielle à l'exercice du mandat du BAPE. Homme de terrain, il saura sans doute faire preuve d'une écoute attentive à l'égard des préoccupations de la population, alors que la nouvelle Loi sur la qualité de l'environnement adoptée en mars dernier prévoit notamment une participation accrue du public dans les processus d'autorisation des projets. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Faits saillants :

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement est un organisme public et neutre qui relève de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Il a pour mission d'éclairer la décision gouvernementale dans une perspective de développement durable, lequel revêt des dimensions écologique, social et économique. Pour réaliser cette mission fondamentale, le BAPE enquête, informe la population et la consulte sur des questions ou des projets relatifs à la qualité de l'environnement que lui soumet la ministre. Il produit par la suite des rapports d'enquête qui sont rendus publics. Le BAPE est, par conséquent, un organisme gouvernemental consultatif et non décisionnel.

Le BAPE est composé d'au plus cinq membres, dont un président et un vice-président nommés pour un mandat de cinq ans, qui peut être renouvelé par le gouvernement.

Lien connexe :

Pour prendre connaissance des travaux du BAPE, on peut consulter son site Web à l'adresse suivante : www.bape.gouv.qc.ca.

 

SOURCE Cabinet de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:37
CHANGSHA, Chine, 31 juillet 2015 /PRNewswire/ -- ZKenergy Science & Technology Co., Ltd. (« ZKenergy ») a annoncé aujourd'hui que la société a gagné son procès contre Wuxi Suntech Power Co., Ltd. (« Wuxi Suntech ») au sujet de différends contractuels...

1 aoû 2015
Ces fonds permettront d'assurer la gestion et l'exploitation des nouvelles parcelles récemment cédées au parc urbain national de la Rouge, qui s'étendent sur 21 kilomètres carrés TORONTO, le 1er août 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, Paul Calandra,...

31 jui 2015
LAKE LOUISE, AB, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Blake Richards, député de Wild Rose, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui des investissements s'élevant à plus de...

31 jui 2015
QUÉBEC, le 31 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Québec (APQ), par l'entremise de son président-directeur général, Monsieur Mario Girard, a effectué une demande afin de soumettre le projet de terminal multifonctionnel en eau...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique, a annoncé aujourd'hui une aide financière...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Dans le cadre de la modernisation et du renforcement de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) mise en place pour appuyer l'initiative gouvernementale de « Développement responsable...




Communiqué envoyé le 17 novembre 2017 à 17:50 et diffusé par :