Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Bombardier conclut avec Air One d'Italie, la vente de six avions de ligne CRJ900



TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 15 mai 2006) - Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd'hui qu'Air One, de Rome, en Italie, avait signé un contrat d'acquisition de six biréacteurs régionaux de 90 places Bombardier CRJ900. Air One a également pris des options sur quatre autres appareils CRJ900.

Au prix courant, ce contrat de commande ferme est évalué à environ 215 millions $US.

"Nous sommes heureux d'accueillir Air One parmi les exploitants de CRJ900, a affirmé Steven Ridolfi, président, Bombardier Avions régionaux. Le biréacteur CRJ900 offre un grand confort passagers et réalise d'excellentes performances. De plus, il présente les plus faibles coûts offerts, et de loin, dans sa catégorie. Aussi, le CRJ900 est très respectueux de l'environnement, car ses émissions de bruit et de gaz d'échappement sont bien inférieures aux niveaux autorisés par les conventions internationales."

Air One se joint à ses partenaires transporteurs Lufthansa, Air Nostrum et Atlasjet parmi les clients européens du biréacteur régional CRJ900. Air One arrive au deuxième rang des transporteurs aériens italiens et a récemment commandé 30 Airbus A320 pour remplacer ses 30 Boeing 737 présentement en service. De plus, la société aérienne exploite Air One Executive, un transporteur à la demande.

Bombardier Aéronautique est le troisième avionneur civil en importance dans le monde, avec les gammes les plus modernes de biréacteurs régionaux, la série CRJ, et de biturbopropulseurs régionaux, la série Q, offerts sur le marché. Au 31 janvier 2006, le constructeur avait livré près de 2 100 avions régionaux à des transporteurs aériens du monde entier.

A propos de Bombardier

Chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions régionaux et biréacteurs d'affaires et dans celui du matériel de transport sur rail, Bombardier Inc. est une entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2006 s'élevaient à 14,7 milliards $US et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). De l'information est disponible sur le site Internet de la Société, à l'adresse www.bombardier.com.

Bombardier, CRJ, série Q et CRJ900 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Note à l'intention des rédacteurs : Des images du CRJ900 d'Air One sont disponibles dans la galerie multimédia de notre site Web, au : www.aero.bombardier.com/htmfr/F15.jsp.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 déc 2017
Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec vous invitent à une conférence de presse concernant le développement du numérique dans la MRC de Brome-Missisquoi en Montérégie.   Date : Le lundi 18 décembre 2017 Heure : 9 h 30...

16 déc 2017
Les représentants et représentantes des médias sont prié.es de noter que le député de Mercier, Amir Khadir, sera présent au grand rassemblement contre l'esclavage en Libye qui se tiendra ce samedi, à midi, au parc Toussaint Louverture à Montréal....

15 déc 2017
Exploration Typhon Inc. (la «société») annonce la clôture d'un Placement Privé sans courtier par l'émission de 2 610 000 actions accréditives ordinaires à un prix de 0,06$ l'action, de 290 058 actions ordinaires à un prix de 0,06$ et de 2 900 058...

15 déc 2017
Ressources Québec inc. (« RQ »), agissant à titre de mandataire du gouvernement du Québec, a vendu aujourd'hui 14 705 882 actions ordinaires de Nemaska Lithium inc. (« Nemaska ») au prix de 1,82 $ par action, pour une contrepartie totale de...

15 déc 2017
Alimentation Couche-Tard inc. (« Couche-Tard ») annonce qu'elle a obtenu l'autorisation de la Federal Trade Commission (« FTC ») des États-Unis pour procéder à l'acquisition de tous les titres de participation émis et en circulation de...

15 déc 2017
Deux leaders du secteur des technologies supersoniques, Aerion et Lockheed Martin , ont annoncé aujourd'hui la signature d'un protocole d'accord (PA) visant à définir un processus officiel et régulé pour explorer la faisabilité du développement...




Communiqué envoyé le 15 mai 2006 à 16:18 et diffusé par :