Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Femme, Plaidoyer (politique)

Parité au sein des conseils d'administration - L'AFFQ demande l'établissement de quotas



MONTRÉAL, le 14 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Face aux faibles progrès réalisés en matière de parité suite à l'entrée en vigueur en 2014 des pratiques en matière de gouvernance et de l'initiative «Se conformer ou s'expliquer», l'Association des Femmes en Finance du Québec (AFFQ)  a récemment sondé ses membres afin de se prononcer publiquement sur les mesures à prendre pour améliorer la diversité au sein des conseils d'administration. Les résultats sont éloquents :

L'AFFQ a pu constater, en consultant les études internationales, que l'établissement de quotas est la seule mesure menant concrètement à une place accrue des femmes au sein des conseils d'administration. En raison de l'adoption de législations fixant des quotas, la France et la Norvège sont les seuls pays où l'on retrouve 40 % ou plus de femmes au sein des conseils d'administration des entreprises cotées en bourse. Les autres pays sont loin derrière avec une moyenne mondiale s'établissant à 15 %. 

Le Canada ne fait pas meilleure figure puisque les  progrès observés par les autorités canadiennes en valeurs mobilières sont plutôt faibles. Avec un maigre 3 % d'augmentation dans leur composition féminine  au courant des trois dernières années, les conseils d'administration au Canada comptent en moyenne 14 % de femmes, un chiffre bien peu impressionnant  et en-dessous de la moyenne mondiale. Plus désolant encore, près de 40 % des conseils d'administration ne comptent toujours pas de femme au Canada. À ce rythme, il faudra près de 25 ans pour atteindre la parité!

Pourtant, diverses études montrent un impact positif sur la qualité des décisions stratégiques ainsi que sur la performance financière des entreprises où les conseils d'administration et les équipes de direction tendent vers la parité et sont ainsi bien diversifiés. Une étude menée par le groupe de recherche sur la diversité en gouvernance de HEC Montréal montre que, parmi les 300 entreprises observées sur une période de trois ans, celles dont la haute direction affichait un haut taux de participation féminine ont généré un rendement excédentaire de 6 % par rapport aux exigences du marché.

« Le temps est venu de mettre en place des mesures sérieuses et concrètes. Nous devons faire  entendre nos voix, unir nos forces et exiger le changement : c'est le seul moyen d'atteindre la parité » a déclaré Dana Ades-Landy, présidente de l'AFFQ. 

Forte de cette déclaration, l'AFFQ entend engager ses membres pour entreprendre des moyens d'action auprès du grand public et des parties prenantes, ceci afin de générer un vrai progrès vers la parité et d'assurer aux femmes la place qui leur revient dans les organes décisionnels que sont les conseils d'administration.

À propos de l'Association des femmes en finance du Québec

L'Association des femmes en finance du Québec (AFFQ) a été créée en mai 2002 et regroupe près de 700 femmes en finance au Québec. En plus d'avoir mis sur pied un programme de mentorat qui épaule les femmes en finance, l'AFFQ est un canalisateur de talents en soutenant la nomination des femmes talentueuses aux conseils d'administration d'organisations publiques et privées. Elle propose également à ses membres des activités de développement professionnel et de réseautage, sans compter les interventions faites auprès des jeunes en milieu scolaire. L'AFFQ organise annuellement de nombreuses activités d'affaires internationales, fournissant ainsi aux femmes en finance, un accès privilégié à un réseau important de financières présentes dans plusieurs pays.

Regroupement et lieu d'échange qui se consacre à l'avancement professionnel des femmes, l'AFFQ s'emploie également à influencer les décideurs et les acteurs clés du développement économique du Québec, en prenant position sur des faits d'actualité financière et économique touchant particulièrement les femmes.

 

SOURCE Association des femmes en finance du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:01
Futurpreneur Canada termine la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat (SME) en nommant Sherbrooke au Québec, la Collectivité la plus entrepreneuriale de l'année 2017 au Canada. Sherbrooke a remporté ce titre parce qu'elle a organisé 39 activités SME...

à 18:34
BMO Groupe financier a accédé au palmarès des cultures d'entreprise les plus admirées au Canada de 2017, un classement de Waterstone Human Capital, une importante agence de recherche de cadres spécialisée dans le recrutement et l'harmonisation des...

à 18:12
Le maire de Laval, Marc Demers, se réjouit de l'annonce du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, à propos de la stratégie nationale sur le logement. Il souhaite travailler en étroite collaboration avec les gouvernements fédéral et provincial...

à 18:01
Étudier à l'étranger est une grande aventure qui peut remettre en question les perspectives et les limites des étudiants et leur permettre d'apprendre de nouvelles choses sur eux-mêmes et sur le monde qui les entoure. Les problèmes de santé peuvent...

à 17:45
Une entente de principe a été conclue entre le comité de négociation de la section locale 6486 des Métallos, représentant les 371 travailleurs et travailleuses de l'affinerie CEZinc à Salaberry-de-Valleyfield et le Fonds de revenu Noranda. Les...

à 17:26
Le Conseil provincial du secteur des communications (CPSC) du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) dénonce avec véhémence les compressions de postes chez Bell Média, notamment, l'abolition de l'unique poste de journaliste à la station...




Communiqué envoyé le 14 novembre 2017 à 08:00 et diffusé par :