Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Actualité gouvernementale, Économie, Affaires étrangères, Politique intérieure, Politique commerciale

Compte-rendu - Les ministres fédéraux et provinciaux discutent du conflit du bois d'oeuvre résineux entre le Canada et les États-Unis et de ses effets sur l'économie



OTTAWA, le 10 nov. 2017 /CNW/ - Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Jim Carr, et ses homologues provinciaux se sont entretenus aujourd'hui des décisions définitives du département du Commerce des États-Unis dans le cadre de ses enquêtes concernant l'imposition de droits compensateurs et antidumping sur certains produits de bois d'oeuvre résineux importés du Canada.

Le ministre Carr et les autres membres du Groupe de travail fédéral-provincial sur le bois d'oeuvre résineux ont dénoncé les droits imposés sur les importations de bois d'oeuvre résineux du Canada, qui sont injustes et punitifs et menacent dans tout le pays les moyens de subsistance des travailleurs et des collectivités qui dépendent de l'industrie forestière.

Les ministres et le Groupe de travail ont discuté des effets économiques qu'a eus le conflit jusqu'ici. Ils ont aussi reçu une mise à jour au sujet de la réalisation du Plan d'action sur le bois d'oeuvre résineux, qui a permis de dégager une somme de 867 millions de dollars pour diversifier les produits forestiers et les marchés internationaux du Canada et pour soutenir les travailleurs et les collectivités touchés par le différend.

Ils ont réitéré leur engagement à l'égard des travailleurs et des collectivités du secteur forestier qui dépendent du bois d'oeuvre résineux et ils ont réaffirmé l'importance d'agir en coordination et consultation avec les intervenants du secteur et de mobiliser les collectivités autochtones et les entreprises touchées. Ils ont en outre déclaré une fois encore leur engagement à aider l'industrie à se transformer et à trouver de nouvelles utilisations pour le bois, en perçant de nouveaux marchés à l'étranger et en continuant à demeurer en tête de la marche vers une économie sobre en carbone et la bioéconomie. La diversification des marchés des produits du bois créera des emplois au pays et profitera aux collectivités dépendantes de l'industrie forestière.

Les ministres et le Groupe de travail continueront de tenir des consultations suivies sur la réponse canadienne à ces droits. Le gouvernement canadien demeurera en contact étroit avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec l'industrie et ses travailleurs dans ce dossier.

Le gouvernement du Canada maintient que les deux pays ont tout intérêt à négocier un accord qui apporterait la stabilité dans l'industrie du bois d'oeuvre résineux. Il poursuivra le dialogue avec nos homologues des États-Unis afin de les encourager à en venir à un accord négocié durable sur le bois d'oeuvre résineux.

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)

Les communiqués et les documents d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.nouvelles.gc.ca.

 

SOURCE Ressources naturelles Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:30
Veuillez noter que toutes les heures sont locales. Itinéraire du premier ministre Justin Trudeau pour le lundi 19 février 2018 :   Ahmedabad (Inde) 10 h 05 Le premier ministre et Mme Grégoire Trudeau arriveront à Ahmedabad, en Inde....

à 16:00
Megaport Limited (ASX : MP1) (« Megaport »), un fournisseur Network as a Service (NaaS) mondial de premier plan et Cinia Oy, créateurs de solutions de connectivité intelligentes, ont annoncé aujourd'hui la formation d'un partenariat permettant aux...

à 12:16
Lors d'une assemblée tenue ce matin, les membres de l'unité WAJAX de la section locale 698 du syndicat Unifor ont accepté une entente de principe intervenue vendredi dans une proportion de 83 % mettant ainsi fin au conflit de travail. « Nos membres...

à 12:05
Réunis en assemblée générale à Montréal, les membres du Syndicat du transport de Montréal-CSN de la STM ont voté à 98 % un mandat prévoyant des moyens de pression, incluant une banque de six jours de grève à exercer au moment jugé opportun. Bien...

à 11:00
L'année de son 40ème anniversaire, le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) entend réaliser son projet le plus ambitieux, une marche continue de plus de 500 km. Sous la bannière « De villes en villages pour le droit au logement »,...

à 08:30
Le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) invite les médias à une conférence de presse au cours de laquelle il annoncera la tenue d'une marche de plus de 500 km entre Ottawa et Québec, le projet le plus ambitieux de son histoire....




Communiqué envoyé le 10 novembre 2017 à 16:23 et diffusé par :