Le Lézard
Sujets : Enfance, Actualité gouvernementale, Femme, Politique intérieure

Le gouvernement du Canada appuie un projet pour aider les femmes et les enfants menacés d'itinérance



SAINT JOHN, NB, le 10 nov. 2017 /CNW/ - Les femmes et leurs enfants qui fuient la violence familiale deviennent souvent sans abri. Cependant, un nouveau projet pourrait contribuer à réduire leur nombre. Aujourd'hui, le député de Saint John-Rothesay, Wayne Long, a annoncé que le gouvernement du Canada verse plus de 241 000 $ pour appuyer un projet de six mois visant à étudier des moyens d'aider les femmes et les enfants en situation d'itinérance chronique ou périodique en raison de la violence familiale. L'annonce a été faite au nom du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Jean-Yves Duclos. Le financement a été attribué par l'intermédiaire du volet de financement Solutions novatrices à l'itinérance de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI).

Dans le cadre du projet « Thrive », l'organisme First Steps Housing Project Inc. travaillera avec six fournisseurs de services pour les itinérants et d'autres fournisseurs à but non lucratif à Saint John et dans les régions rurales avoisinantes. L'objectif est d'évaluer les ressources existantes et de créer un modèle qui permettra de simplifier les services et de fournir un soutien plus complet. Il ne s'agit pas seulement de prévenir l'itinérance dans un contexte urbain et rural, mais aussi d'établir un plan qui pourra être adapté à des localités semblables au pays.

Citations

« Félicitations à l'organisme First Steps et aux organismes locaux à but non lucratif d'avoir présenté avec succès un projet visant à trouver des moyens novateurs d'aider les femmes et les enfants qui fuient la violence à obtenir du soutien et à éviter l'itinérance. Ensemble, nous pouvons réellement changer la vie de tous les Canadiens. »
L'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« Le gouvernement du Canada est fier de soutenir des organismes comme First Steps et ses partenaires, qui adoptent des approches novatrices pour réduire l'itinérance. Le projet "Thrive" est un bel exemple d'une collaboration visant à aider les femmes et les enfants qui fuient la violence familiale et risquent de devenir itinérants, non seulement dans la région de Saint John, mais dans l'ensemble du pays. »
- Wayne Long, député de Saint John-Rothesay

Les faits en bref

Produit connexe
Document d'information : Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance

Liens connexes

Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance 
Financement : Solutions novatrices à l'itinérance

Suivez-nous sur Twitter

Document d'information

Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance

Grâce à la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, les organismes admissibles et les autres demandeurs admissibles peuvent recevoir des fonds pour réaliser des projets de prévention et de réduction de l'itinérance au Canada. Ces projets sont financés par l'entremise de volets de financement régionaux ou nationaux.

Projets régionaux

Le financement offert à l'échelle régionale vise à répondre, à l'échelle locale, aux besoins des sans-abri et des personnes qui risquent de le devenir, et à aider ces personnes à trouver un logement et à le conserver. Les trois volets de financement axés sur les projets à l'échelle régionale sont les suivants :

Projets nationaux

Les volets de financement nationaux aident à mieux comprendre l'itinérance grâce à des données recueillies à l'échelle locale et à mettre des biens immobiliers fédéraux excédentaires à la disposition d'organismes qui prévoient les utiliser pour lutter contre l'itinérance. Les trois volets de financement axés sur les projets à l'échelle nationale sont les suivants :

Le volet de financement Solutions novatrices à l'itinérance

Le volet de financement Solutions novatrices à l'itinérance est offert à l'échelle nationale pour apporter un soutien à l'élaboration des meilleures approches novatrices pour réduire l'itinérance.

Le financement peut être utilisé pour appuyer des activités visant à :

L'appel de propositions a été lancé le 23 septembre 2016 et a pris fin le 14 novembre 2016.

Projets de contributions

Dans le cadre d'appels de propositions de projets de contributions pour un financement entre 25 000 dollars et 500 000 dollars, les partenaires, les organismes et les nouveaux partenaires ont été invités à présenter une demande pour des projets pilotes à grande échelle. Ces projets visent à mettre à l'essai des interventions et des pratiques novatrices et prometteuses pour prévenir ou réduire l'itinérance au Canada sur une période maximale de deux ans.

Projets de microsubventions

Dans le cadre d'appels de propositions de microsubventions pour un financement jusqu'à concurrence de 25 000 dollars, les partenaires, les organismes et les nouveaux partenaires ont été invités à présenter une demande pour des projets expérimentaux à petite échelle. Ces petits projets se concentrent sur l'élaboration ou la mise à l'essai d'approches novatrices, d'outils ou de pratiques concrètes pour prévenir ou réduire l'itinérance au Canada.

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada




Communiqué envoyé le 10 novembre 2017 à 16:06 et diffusé par :