Le Lézard
Sujets : Sans buts lucratifs, Enfance, Plaidoyer (politique)

Palmarès des écoles secondaires - Éduquer, c'est bien plus que diplômer



MONTRÉAL, le 10 nov. 2017 /CNW Telbec/ - La Fédération des établissements d'enseignement privés invite la population à la plus grande prudence à l'égard du palmarès des écoles secondaires québécoises préparé par l'Institut Fraser.

Le taux de diplomation et les résultats des élèves aux examens du ministère sont des indicateurs dont les écoles tiennent compte afin de constamment s'améliorer et veiller à ce que tous leurs élèves soient bien préparés pour l'avenir ; toutefois, ces données ne doivent pas être considérées comme la mesure de la qualité d'une école. Ce palmarès ne tient pas compte de la complexité de l'éducation, qui a pour but non seulement de diplômer les élèves, mais aussi de les socialiser et de les amener à devenir des adultes bien outillés pour s'épanouir et contribuer positivement à la société.

« Dans le contexte du 21e siècle, la réussite académique de l'élève est essentielle, mais c'est loin d'être suffisant, explique M. Jean-Marc St-Jacques, président de la Fédération des établissements d'enseignement privés et directeur général du Collège Bourget. En plus d'une solide formation générale, les écoles privées offrent un milieu de vie où les jeunes sont invités à aller au-delà des apprentissages du Programme de formation de l'école québécoise, à s'engager dans diverses activités parascolaires et à se mobiliser pour soutenir leur communauté. Ces acquis ne se mesurent pas, mais ils sont des éléments essentiels de nos projets éducatifs. »

La Fédération dénonce la culture de la performance scolaire qui sous-tend la réalisation de ce palmarès. En encourageant la compétition entre les écoles pour l'obtention des meilleurs résultats aux examens du ministère, l'Institut Fraser crée une dynamique qui peut nuire au développement des élèves si on leur impose une pression telle en matière de réussite scolaire qu'ils n'ont plus le temps de s'investir dans d'autres activités qui peuvent être bénéfiques pour leur développement personnel et les aider à trouver leur voie.

La Fédération rappelle aux parents que la façon de trouver la meilleure école pour leur enfant est d'aller visiter les écoles de leur région, de s'informer de leur projet éducatif et d'échanger avec le personnel. Les écoles privées offrent une grande variété de programmes et d'activités pour permettre aux jeunes de développer leurs intérêts. De façon générale, ces programmes ne sont pas sélectifs et visent à regrouper les élèves selon leurs passions, et non selon leurs résultats académiques. Par ailleurs, un nombre croissant d'écoles privées offrent des programmes avec appui pédagogique pour soutenir les élèves ayant des besoins particuliers. Les taux de diplomation élevés de ces écoles privées démontrent leur capacité à amener à la réussite des élèves aux profils variés.  

Pour en savoir plus, consultez les sites www.annuairefeep.com et www.innovereneducation.com

À propos de la Fédération des établissements d'enseignement privés
La Fédération est un organisme à but non lucratif qui regroupe 193 établissements autonomes fréquentés par plus de 110 000 élèves répartis sur le territoire québécois, soit environ 12 % des effectifs scolaires du Québec. Les membres de la Fédération offrent des services aux élèves du préscolaire, primaire et secondaire dans les secteurs de la formation générale et professionnelle et de l'adaptation scolaire.

 

SOURCE Fédération des établissements d'enseignement privés




Communiqué envoyé le 10 novembre 2017 à 07:00 et diffusé par :