Le Lézard
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Salon commercial, Animaux et animaux de compagnie, Bien-être animal

Phibro Animal Health Corporation a animé, avant la conférence Cornell Nutrition, un symposium intitulé « The Broad Impacts of the Immune System on Dairy Cattle Production »



TEANECK, New Jersey, 9 novembre 2017 /CNW/ -- Phibro Animal Health Corporation a animé un symposium avant la conférence Cornell Nutrition de 2017 tenue à East Syracuse, NY, qui portait sur « l'incidence générale du système immunitaire sur la production des vaches laitières (The Broad Impacts of the Immune System on Dairy Cattle Production). Plus de 330 personnes ont assisté à l'événement. Les animateurs du symposium ont présenté des travaux de recherche relatifs à des champs précis de l'immunité qu'ils ont eux-mêmes réalisés ainsi que ceux d'autres spécialistes.

Phibro Animal Health Corporation Logo

« Nous savons que le système immunitaire des vaches laitières est efficace et complexe, mais les études ont démontré que son fonctionnement peut être perturbé par une variété de facteurs », soutient le Dr Jim Chapman, directeur de la recherche et des services techniques à Phibro. « Bon nombre de ces facteurs, tels le tarissement et le vêlage, sont reconnus comme étant prévisibles, alors que d'autres, comme démontré lors du symposium qui a eu lieu avant la conférence, ne sont pas aussi facilement prévisibles et peuvent survenir à tout moment. Tous ces déclencheurs de stress immunologique augmentent évidemment les risques de maladie et diminuent la productivité. »

Barry Bradford, Ph. D. à l'Université d'État du Kansas, a animé une discussion ayant pour sujet « l'immunité, l'inflammation et la vache en état transitoire » (Immunity, Inflamation and the Transition Cow). Le Dr Bradford a remarqué qu'il est sain et normal pour la vache de subir une réaction inflammatoire pendant la période transitoire, mais que le prolongement excessif de la durée de cette inflammation nuit à la santé de l'animal et à son rendement. Il a souligné une étude menée au Brésil (Brandão et coll., 2016) dans le cadre de laquelle le produit de nutrition spécialisé OmniGen-AF® a été administré à des vaches, ce qui a entraîné une hausse de la production de lait après le vêlage attribuable à une réaction inflammatoire appropriée. Tanya Gressley, Ph. D. à l'Université du Delaware, a discuté des causes et des impacts de l'acidose subaiguë du rumen (SARA). Elle a aussi présenté des stratégies visant à réduire la manifestation de SARA lors de la discussion sur « l'immunité et l'acidose de rumination/fourbure » (Immunity and Ruminal Acidosis/Laminitis). L'une de ces stratégies consiste à utiliser OmniGen-AF pour aider à renforcer le système immunitaire, ce qui peut entraîner une réduction de la réaction inflammatoire systématique, et ce, malgré des changements dans le mécanisme de rumination et les tissus absorbants du tube digestif survenant lors de l'acidose subaiguë du rumen.

Geoff Dahl, Ph. D., professeur et chercheur à l'Université de Floride, et le Dr Robert Collier, Ph. D. à l'Université d'Arizona, ont clos le symposium présenté avant la conférence en discutant de « l'immunité et du stress thermique chez les vaches taries et les vaches en lactation » (Immunity and Heat Stress in Dry and Lactating Cows). Ces deux professionnels ont aussi abordé les effets néfastes du stress thermique durant la période de tarissement sur la santé et le rendement subséquents de la vache et du veau (Dahl), ainsi que les effets sur la respiration, la température corporelle, la ration consommée et la production de lait chez les vaches en lactation (Collier). Les résultats de recherches que Dahl a présentés démontrent que les vaches qui ont subi un stress thermique pendant la période de tarissement ont produit beaucoup plus de lait lors de la période subséquente de lactation lorsqu'on leur avait administré OmniGen-AF avant, durant et après la période de tarissement (Fabris et coll., 2017). Les résultats démontrent aussi que les veaux provenant de vaches ayant subi un stress thermique pendant la période de tarissement étaient plus petits à la naissance, que leurs fonctions immunitaires étaient affaiblies, et qu'ils produisaient moins de lait lors de la première lactation en comparaison aux veaux provenant de vaches profitant d'un milieu plus frais pendant la période de tarissement. On a mesuré de meilleures fonctions immunitaires chez les veaux provenant de vaches auxquelles on avait administré OmniGen-AF (Skibiel et coll., J. Dairy Sci. 100:7659-7668). Collier, pour sa part, a partagé des recherches démontrant que les vaches en lactation ayant ingéré OmniGen-AF consomment davantage de matière sèche et que la température de leur organisme est plus basse lors des périodes de stress thermique, comparativement aux vaches n'ayant pas ingéré OmniGen-AF. Les travaux indiquent également que cette modification de la thermorégulation est attribuable aux changements hormonaux qui se produisent chez les vaches ingérant OmniGen-AF.

« Réduire le stress que vivent les vaches laitières doit être une priorité, car cela permet d'accroître le rendement et la santé de l'animal tout en assurant son bien-être global », soutient le Dr Chapman. Pour obtenir de plus amples renseignements à propos d'OmniGen-AF, veuillez consulter le www.TheOmniGenDifference.com, ou téléphonez au 800 677-4623 pour joindre un conseiller technique de l'industrie laitière.

À propos de Phibro Animal Health Corporation

Phibro Animal Health Corporation est une entreprise mondiale diversifiée qui développe, fabrique et commercialise une grande variété de produits de santé et de nutrition minérale pour animaux, lesquels sont utilisés dans les industries laitière, bovine, avicole et porcine de même qu'en aquaculture. Pour en savoir plus, veuillez consulter le www.pahc.com.

À propos d'OmniGen-AF

OmniGen-AF est un produit de nutrition spécialisé unique et breveté créé par Phibro Animal Health Corporation que l'on recommande de donner régulièrement aux vaches laitières pour les aider à maintenir de bonnes fonctions immunitaires lors de situations de stress prévues et imprévues. Nourrir quotidiennement les animaux avec OmniGen-AF les aide à maintenir de bonnes fonctions immunitaires, ce qui peut engendrer davantage de productivité, une diminution générale des cas de maladie, notamment la réduction des épisodes de mammite et de métrite, un nombre réduit de cellules somatiques et une réduction des réformes imprévues. Pour obtenir plus d'information, visitez www.TheOmniGenDifference.com.

Logo - http://mma.prnewswire.com/media/599896/Phibro_logo.jpg

 

SOURCE Phibro Animal Health Corporation




Communiqué envoyé le 9 novembre 2017 à 16:32 et diffusé par :