Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujet : Dividendes / Ristournes

Cameco suspendra prochainement sa production à McArthur River et ses opérations à Key Lake et annonce une réduction de son dividende



SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwired - 9 nov. 2017) -

devise : CAD (sauf mention contraire)            

Cameco (TSX:CCO)(NYSE:CCJ) a annoncé aujourd'hui qu'en raison de la faiblesse persistante du prix de l'uranium, la production des mines de McArthur River et les opérations de concentration de Key Lake, dans le nord de la Saskatchewan, seront temporairement suspendues avant la fin de janvier 2018 et que le dividende annuel de la société sera réduit à 0,08 $ par action ordinaire en 2018.

« Si l'on considère la surproduction actuelle sur le marché de l'uranium et l'absence de changement à l'horizon immédiat, il ne fait pour nous aucun sens économique de poursuivre la production dans les mines de McArthur River et de Key Lake, alors que nous disposons d'un large inventaire, ni de verser des dividendes disproportionnés par rapport à nos revenus, a déclaré le président et chef de la direction de Cameco, Tim Gitzel. Nous regrettons l'impact que cette décision aura sur notre main d'oeuvre et sur les autres parties prenantes. Nous faisons actuellement tout ce que nous pouvons pour limiter les répercussions, tout en assurant la pérennité de notre entreprise. Nous croyons fermement que ces mesures permettront de protéger la société contre les risques à court terme auxquels elle fait face et qu'elles profiteront à toutes les parties prenantes qui choisiront de prendre patience et de soutenir notre stratégie de création de valeur à long terme. »

À la suite de la suspension, l'effectif des opérations sera temporairement réduit d'environ 845 travailleurs (560 salariés et 285 prestataires). Environ 210 travailleurs (160 salariés et 50 prestataires) resteront pour permettre le maintien des installations en état d'arrêt sécuritaire.

Nous nous attendons à ce que nos coûts de maintien des deux installations pour la durée de la suspension s'élèvent entre 6,5 et 7,5 millions de dollars par mois. Toutefois, une partie des éléments affectant ces coûts ne seront connus qu'une fois les activités arrêtées. De plus amples renseignements seront fournis dans nos résultats du quatrième trimestre, qui seront publiés en février 2018.

Cameco prévoit de respecter ses engagements envers ses clients en faisant usage de son inventaire et d'autres sources d'approvisionnement pour la durée de la suspension de ses activités. La suspension sera évaluée sur une base continue jusqu'à ce que l'inventaire soit suffisamment réduit ou en cas d'amélioration des conditions du marché. La suspension des activités et la mise à pied temporaire du personnel devraient durer 10 mois.

Comme nous l'avons indiqué précédemment, nous continuerons à rechercher la combinaison optimale de nos sources d'approvisionnement en uranium pour alimenter notre portefeuille de contrats, ce qui pourrait nous amener à apporter d'autres modifications à notre position d'inventaire, à notre profil de production ou à nos activités d'achat.

Cameco passera en revue les activités de soutien de ses opérations de Key Lake et de McArthur River, ce qui pourrait aboutir à des réductions d'effectifs temporaires au siège social.

Le cours de l'uranium a chuté de plus de 70 % depuis l'accident de Fukushima en mars 2011, et continue d'évoluer à des niveaux bien trop faibles. Cameco a été en partie protégé des effets de la faiblesse du cours de l'uranium par son portefeuille de contrats à long terme. Cependant, ces contrats arrivent à leur fin, et il est nécessaire de positionner l'entreprise dès aujourd'hui pour générer de nouveaux flux de trésorerie si le cours ne s'améliore pas.

Cameco a déjà sécurisé un volume de vente de 28 à 30 millions de livres pour 2018. Le recours à notre inventaire nous permettra de répondre à nos engagements et de réduire nos stocks sans subir de perte en vendant au prix actuel du marché. Cela permettra également de réduire le risque lié à la conservation de stocks excédentaires évalués à un prix supérieur à celui du marché si les prix continuent à rester faibles.

Cette mesure est compatible avec d'autres dispositions mises en place par Cameco au cours des cinq dernières années dans le cadre d'une stratégie disciplinée visant à renforcer l'entreprise à long terme. Nous avons réduit notre offre, évité de vendre dans un marché au comptant morose et nous sommes opposés à garantir des engagements à long terme aux faibles prix d'aujourd'hui, en plus d'avoir réduit considérablement nos coûts.

Afin de réduire nos coûts, nous avons suspendu la production sur le site de Rabbit Lake, cessé le développement et réduit la production dans nos installations américaines, réduit nos effectifs dans tous nos sites y compris notre siège social, modifié la fréquence des navettes aériennes vers nos installations de la Saskatchewan, changé les horaires des postes dans deux de nos sites de la Saskatchewan et réduit les fonctions de notre siège social, y compris la consolidation de nos activités de marketing mondial.

Comme il est établi dans notre rapport de gestion du troisième trimestre 2017, le prix de revient unitaire moyen d'un exercice à l'autre (y compris l'amortissement) est en baisse de 13 %, nos coûts de production décaissés ont diminué de 10 % et nos frais d'administration directe ont chuté de 20 %. Nos prévisions de dépenses en immobilisations pour 2017 devraient également être inférieures de 26 % à celles de 2016.

« À ce jour, nous avons réalisé de nombreux progrès en réduisant nos coûts, mais malheureusement, étant donné la faiblesse du marché, nous devons en faire davantage, a déclaré M. Gitzel. Nous ne pouvons pas contrôler le marché. Notre objectif est donc de positionner l'entreprise de manière à faire face au faible prix de l'uranium et à pouvoir fournir un approvisionnement non engagé et à faible coût lorsque le marché se renforcera. »

En outre, le conseil d'administration de Cameco a déterminé que le dividende annuel de l'entreprise en 2018 sera de 0,08 $ par action ordinaire, soit une réduction de 0,32 $ par action ordinaire sur une base annuelle. Le conseil a également approuvé une modification de l'échéancier de paiement de dividendes, le faisant passer de trimestriel à annuel. Ce changement n'affecte pas le dividende trimestriel annoncé le 27 octobre 2017 de 0,10 $ par action, payable le 15 janvier 2018 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 29 décembre 2017.

Cameco exploite à la fois la mine de McArthur River et l'usine de Key Lake qui traite l'ensemble du concentré d'uranium extrait à McArthur River. Cameco détient 70 % de McArthur River et 83 % de Key Lake. Le restant est la propriété d'AREVA Resources Canada Inc. Ensemble, ces installations ont produit 11,1 millions de livres d'uranium au cours des neuf premiers mois de 2017 (la part de Cameco équivalant à 7,8 millions de livres).

Téléconférence

Nous vous invitons à participer à notre prochaine téléconférence le jeudi 9 novembre 2017, à 7 h (heure de l'Est), pour discuter de ces mesures.

Tous les investisseurs et les représentants des médias sont invités à y participer. Pour vous joindre à la conférence téléphonique, veuillez composer le 1-800-319-4610 (Canada et É.-U.) ou le 604-638-5340. Un préposé acheminera votre appel. Une transmission audio en direct de la conférence téléphonique sera accessible à partir d'un lien sur le site cameco.com. Vous trouverez ce lien sur notre page d'accueil le jour de la téléconférence.

Un enregistrement de la téléconférence sera disponible :

Profil de la société

Cameco, l'un des plus grands producteurs d'uranium au monde, est également un important fournisseur de services de conversion, et l'un des deux seuls fabricants de combustible approvisionnant le réacteur Candu au Canada. Notre position concurrentielle repose sur notre participation majoritaire dans les plus grandes réserves à teneur élevée au monde, ainsi que sur nos faibles coûts d'exploitation. Nos produits d'uranium servent à générer de l'électricité non polluante dans des centrales nucléaires du monde entier. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège social est situé à Saskatoon, en Saskatchewan.

Mise en garde concernant les informations et déclarations de nature prospective

Ce communiqué de presse inclut des déclarations et des renseignements sur nos attentes pour le futur qui sont considérés être des énoncés prospectifs. Ces informations prospectives représentent notre point de vue actuel et peuvent changer considérablement, et les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux que nous prévoyons à l'heure actuelle. Les informations prospectives du présent communiqué incluent : notre présomption que la production des mines de McArthur River et les activités de Key Lake dans le nord de la Saskatchewan seront temporairement suspendues d'ici la fin janvier 2018 et que la durée de la suspension et de la mise à pied temporaire sera de 10 mois environ; que le dividende annuel de l'entreprise en 2018 sera de 0,08 $ par action ordinaire; qu'il n'existe aucune certitude de changement à l'horizon immédiat quant à la surproduction actuelle sur le marché de l'uranium; que nous nous attendons à ce que notre part des coûts de maintien des deux installations pour la durée de la suspension s'élève à une somme entre 6,5 et 7,5 millions de dollars par mois; que le positionnement de Cameco permettra de faire face au faible prix de l'uranium et fournira un approvisionnement non engagé et à faible coût lorsque le marché se renforcera; et que les dépenses en immobilisations prévues pour 2017 seront inférieures de 26 % à celles de 2016. Les risques matériels qui pourraient conduire à un résultat différent comprennent : tout changement inattendu dans la demande, l'offre et le cours de l'uranium, notre production, nos achats, nos ventes, nos coûts, nos dépenses en immobilisations pour 2017, toute réglementation ou décision gouvernementale ou politique; que nos attentes liées aux frais d'entretien mensuels de la mine de McArthur River et de l'usine de Key Lake au cours la suspension de la production s'avèrent inexactes; que des problèmes opérationnels, réglementaires, ou autres puissent compromettre notre plan de suspension de la mine de McArthur River et de l'usine de Key Lake ou la reprise de la production; que les conditions du marché, notre situation financière ou d'autres facteurs influencent notre plan de suspension pour la mine de McArthur River, l'usine de Key Lake ou nos prévisions de dividende annuel pour 2018; et le risque que nos estimations et prévisions puissent s'avérer inexactes.
Lors de la présentation de ces informations prospectives, nous avons fait des hypothèses importantes qui pourraient s'avérer incorrectes au sujet de : la demande en uranium, son offre et son cours; notre production, nos achats, nos coûts, nos ventes, les dépenses en immobilisations pour 2017 et les coûts d'entretien mensuel et de maintenance à la mine McArthur River et à l'usine de Key Lake pendant la suspension de la production; l'absence de problèmes opérationnels, réglementaires, ou d'autres questions ayant une incidence sur la suspension prévue de la production à la mine McArthur River et à l'usine de Key Lake et sur la reprise de la production; les conditions du marché, notre situation financière et autres facteurs sur lesquels nous avons fondé notre plan de suspension pour la mine de McArthur River et l'usine de Key Lake, et notre dividende annuel prévu pour 2018; la réussite de notre plan pour positionner Cameco de manière à faire face au faible prix de l'uranium; et l'absence de réglementations ou de décisions politiques nouvelles et indésirables. Nous vous recommandons également de consulter notre rapport de gestion trimestriel et notre notice annuelle la plus récente qui comprennent une présentation des autres risques significatifs qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de nos attentes actuelles et des autres hypothèses importantes que nous avons émises. Les informations prospectives visent à vous aider à comprendre les opinions actuelles de la direction relativement à ces perspectives, et sont susceptibles de ne pas être appropriées pour d'autres fins. Nous ne mettrons pas nécessairement ces informations à jour, à moins que les lois sur les valeurs mobilières ne l'exigent.

Personne qualifiée

Les renseignements techniques et scientifiques mentionnés dans le présent document concernant notre propriété de McArthur River et de Key Lake ont été approuvées par Les Yesnik, directeur général des opérations de McArthur River et de Key Lake, qui est une personne qualifiée en vertu de la norme NI 43-101.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 nov 2017
/CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE DIFFUSÉ, PUBLIÉ OU DISTRIBUÉ, EN TOUT OU EN PARTIE, AUX ÉTATS?UNIS/ MONTRÉAL, le 17 nov. 2017 /CNW/ - CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX.V:MQR)(OTCMKTS:MRQRF)(FRANCFORT:MR7) a le...

17 nov 2017
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Moreau, souligne le lancement des travaux d'élaboration du Cadre stratégique pour l'Arctique du Gouvernement...

17 nov 2017
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Plusieurs dizaines de membres des Premières Nations Anishnabeg d'Abitibiwinni et de Lac-Simon seront présents le 21 novembre en matinée pour une vigie devant le congrès annuel Québec Mines qui se déroule du 20...

17 nov 2017
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - En marge de son grand congrès annuel, Québec Mines invite le public à sa Journée Découverte prévue le 19 novembre prochain. Pour l'occasion, petits et grands sont conviés au Centre des congrès de Québec, afin de...

17 nov 2017
VAL-D'OR, QUÉBEC--(Marketwired - 17 nov. 2017) - Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse. Ressources Cartier Inc. (TSX CROISSANCE:ECR) ("Cartier") est heureuse d'annoncer des résultats sur la Zone 2B...

17 nov 2017
MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 17 nov. 2017) - NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE CONTRÔLE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS. Kintavar Exploration Inc. (la « Société » ou « Kintavar ») (TSX CROISSANCE:KTR), annonce la...




Communiqué envoyé le 9 novembre 2017 à 16:33 et diffusé par :