Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Femme, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Fermeture du Centre mère-enfant de Montréal : pour l'APTS, le CIUSSS doit revenir sur sa décision



LONGUEUIL, QC, le 9 nov. 2017 /CNW Telbec/ - L'APTS réagit vivement aux propos tenus plus tôt aujourd'hui par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, et par la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse, Lucie Charlebois, au sujet de la fermeture imminente du foyer mère-enfant du Centre jeunesse de Montréal.

« Pour justifier cette fermeture, M. Barrette et Mme Charlebois parlent « d'ajustement organisationnel » et « d'optimisation ». Des mots à saveur bureaucratique qui cachent une réalité bien sombre : des femmes vont bel et bien perdre des services. Les deux élus ne saisissent pas l'importance pour ces jeunes mères d'être hébergées dans un endroit sécuritaire et adapté à leurs besoins, où elles peuvent recevoir des services de la part de professionnel·le·s hautement qualifié·e·s. On nous dit qu'elles seront relogées dans le communautaire ou en ressources intermédiaires. Or, à deux jours de la fermeture annoncée, il n'y a toujours aucune entente signée avec des ressources externes, s'indigne Véronic Lapalme, répondante politique APTS pour le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal. Ça sent l'improvisation à plein nez. »

Pour l'APTS, il vaudrait mieux garder ces jeunes mères dans le giron du Centre jeunesse de Montréal. « Les centres jeunesse ont une vaste expérience et une culture adaptée aux besoins des personnes les plus vulnérables, qui ont souvent des problèmes de toxicomanie, souffrent d'isolement. et qui sont parfois victimes de violence, précise la répondante politique. Elles méritent toute notre attention et le Centre jeunesse de Montréal est le plus adapté pour offrir les meilleurs services possibles. »

Par ailleurs, l'APTS doute sérieusement que des économies soient réalisées avec cette fermeture brutale. « Il faudra bien relocaliser ces femmes ailleurs et ça ne se fera pas à coût nul. De toute façon, rien ne justifie de réaliser des économies de bout de chandelle sur le dos des personnes les plus vulnérables de notre société, s'emporte Véronic Lapalme. Nous demandons au CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal de maintenir les précieux services offerts au Centre mère-enfant au lieu de les sous-traiter à des organismes externes. »

À propos de l'APTS 
Avec 52 000 membres, l'APTS est un syndicat indispensable du réseau public de la santé et des services sociaux. Elle représente plus d'une centaine de titres d'emploi distincts parmi le personnel professionnel et technique dans les domaines du diagnostic, de la réadaptation, de la nutrition, de l'intervention psychosociale, du soutien clinique et de la prévention.

 

SOURCE Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:36
Malgré le fait que la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) et le ministère de la Famille s'activent depuis des mois à négocier une entente concernant l'adhésion au guichet unique, on apprend ce matin que le ministère entend...

à 16:25
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, inaugurera la salle de tomographie par émission de...

à 14:45
Afin de mieux répondre aux besoins d'hébergement des aînés en Estrie et tout particulièrement dans la région de Lac-Mégantic, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que le député de Mégantic, monsieur...

à 09:17
Quelque 3,6 millions de Canadiens sont atteints d'affections neurologiques. De nouvelles recherches novatrices sont essentielles à l'amélioration de la vie des personnes qui vivent avec des troubles et des maladies du cerveau. Aujourd'hui, le...

à 08:00
GenePOC Inc., membre de Debiopharm Grouptm, est fier d'annoncer le lancement de son test GenePOCtm GBS LB, utilisable avec l'instrument revogene. À propos du Streptocoque de groupe B (GBS) au Canada  Le GBS reste la principale cause d'infection...

à 07:00
Le nombre de morts par surdose ne cesse d'augmenter. Pourtant, nos gouvernements ne semblent pas saisir l'ampleur du phénomène, ni comprendre les raisons qui font que les mesures prises jusqu'à maintenant n'ont peu ou pas d'impact. C'est désormais...




Communiqué envoyé le 9 novembre 2017 à 16:00 et diffusé par :