Le Lézard
Sujets : Plaidoyer (politique), Bien-être animal

Prévention de la cruauté contre les animaux : le Commissaire à la vie privée de la Colombie-Britannique pressé de permettre l'utilisation de caméras à l'intérieur des abattoirs



La surveillance vidéo en direct :
Essentielle pour mettre fin à la cruauté envers les animaux selon Mercy For Animals.

VANCOUVER, le 9 nov. 2017 /CNW/ - Le Commissaire à la vie privée de la Colombie-Britannique, Drew McArthur, a annoncé hier qu'un employeur qui oblige un employé à porter une caméra dans un abattoir viole la vie privée de son employé. La décision rendue par McArthur vient répondre au cas Elite Services facilities, une entreprise de production de volaille qui a ordonné à ses employés de porter des caméras au travail après la publication d'une enquête secrète de Mercy For Animals et qui révélait des cas de cruauté extrême par des travailleurs envers les animaux dans plus d'une douzaine d'emplacements appartenant à Elite Services facilities dont :

Mercy For Animal presse le commissaire McArthur de permettre l'enregistrement vidéo à l'intérieur des fermes et abattoirs pour mettre fin à ces cas flagrants de cruauté envers les animaux. De plus, Mercy For Animals presse Elite Services facilities d'aller plus loin en diffusant en direct le déroulement des activités à l'intérieur de ses bâtiments et en l'acheminant à un vérificateur externe.

Les plus grands producteurs de viande tels que Maple Leaf Foods, Tyson Foods et Perdue Farms se sont tous engagés à mettre en place un système de surveillance vidéo qui serait géré par un tiers. Le docteur Temple Grandin, professeur en santé animale et consultant dans l'industrie de la production de viande a déclaré à la Australian Broadcasting Corporation en 2012 qu'il est « en faveur de la mise en place de ces systèmes de surveillance vidéo, mais il est nécessaire d'avoir aussi un vérificateur externe qui peut avoir accès à ce contenu via Internet ».

« La cruauté envers les animaux est très répandue dans l'industrie de la production de viande, de volaille et d'oeufs dans lesquelles les animaux sont confinés dans de petites cages, mutilés sans calmants, accrochés violemment, électrocutés et égorgés alors qu'ils sont encore vivants et conscients » précise Krista Hiddema, vice-présidente de Mercy For Animals Canada. « Afin de prévenir la cruauté envers les animaux et d'augmenter le niveau de transparence dans la production alimentaire, l'ensemble des fermes et abattoirs du Canada devraient se munir d'un système d'enregistrement vidéo permettant la diffusion en direct sur Internet et la surveillance par un vérificateur externe. L'utilité de l'enregistrement vidéo équivaut à la qualité des vérificateurs externes qui les analysent. Sans la mise en place d'un processus d'analyse assuré par un vérificateur externe tout ceci sera inefficace. »

 

SOURCE Mercy For Animals




Communiqué envoyé le 9 novembre 2017 à 11:06 et diffusé par :