Le Lézard
Classé dans : Vacance et tourisme
Sujets : Prix et Récompenses, Sans buts lucratifs, Enfance, Première Nation

Le Wapikoni mobile devient partenaire officiel de l'UNESCO



MONTRÉAL, le 9 nov. 2017 /CNW Telbec/ -  La Commission canadienne pour l'UNESCO (CCUNESCO) et le Wapikoni mobile sont fiers d'annoncer l'établissement d'un partenariat officiel entre le Wapikoni et l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), à Paris.

Escale du Wapikoni cette année à Wiikwemkoong, en Ontario. (Groupe CNW/Wapikoni mobile)

Le Wapikoni agira à titre consultatif auprès de l'UNESCO pour faire entendre les voix des jeunes autochtones sur les questions qui les concernent, notamment en matière de droits autochtones et de patrimoine immatériel. Le partenariat officiel avec l'UNESCO est un engagement mutuel à collaborer dans un esprit de tolérance et de solidarité dans l'intérêt de l'humanité et le respect des identités culturelles.

Fondé en 2004 par le Conseil de la nation atikamekw, le Conseil des jeunes des Premières Nations du Québec et du Labrador et la cinéaste Manon Barbeau, les studios ambulants du Wapikoni circulent dans les communautés autochtones et les centres urbains, au Canada et à l'international, pour offrir aux jeunes des ateliers de création cinématographique et musicale. Les retombées de ces activités ont un impact réel à long terme en permettant aux jeunes de se réapproprier leurs langues et leurs cultures et en leur donnant les moyens de raconter eux-mêmes leur Histoire.

« Le Wapikoni travaille depuis plusieurs années au renforcement de ses liens avec la CCUNESCO et l'UNESCO. Devenir un partenaire officiel de l'UNESCO représente l'aboutissement de tous les efforts des jeunes autochtones à faire entendre leurs voix auprès d'instances décisionnelles sur la scène internationale. » a déclaré Manon Barbeau, directrice générale du Wapikoni.

« Le Wapikoni mérite vraiment cette reconnaissance qui lui servira de carte de visite pour atteindre encore plus de jeunes autochtones. J'ai  accompagné le Wapikoni dans ses démarches et je me félicite que la présence du Québec à l'UNESCO ait pu faciliter ce partenariat prometteur » s'est réjouie Madame Julie Miville-Dechêne, représentante du gouvernement du Québec auprès de l'UNESCO.

« Je suis ravi de voir le leadership du Wapikoni, un partenaire de longue date de notre Commission, reconnu par l'UNESCO. Par son extraordinaire travail, le Wapikoni donne une voix forte aux jeunes autochtones et contribue à faire reconnaître leurs droits et leurs cultures. Elle permet aussi de montrer le rôle important des arts médiatiques dans la réconciliation et le rapprochement des cultures » a annoncé M. Sébastien Goupil, secrétaire général de la Commission canadienne pour l'UNESCO.

En raison de son engagement envers les communautés autochtones, soulignons que le Wapikoni compte parmi les finalistes du Prix mondial du pluralisme 2017, qui sera remis le 15 novembre et que Madame Barbeau recevra l'insigne de membre de l'Ordre du Canada le 17 novembre, et qu'elle était tout récemment nommée au grade de Chevalier des Arts et des Lettres de la République française.

Le Wapikoni en chiffres

À propos

La Commission canadienne pour l'UNESCO
La Commission canadienne pour l'UNESCO est le lien entre les Canadiennes et Canadiens et le travail essentiel de l'UNESCO. Elle assure la promotion des valeurs, priorités et programmes de l'UNESCO au Canada et fait entendre la voix des experts de la société civile à l'international. Par son action, elle contribue à un monde pacifique, équitable et viable qui ne laisse personne derrière.

Le Wapikoni

Le Wapikoni mobile est un studio ambulant de formation et de création audiovisuelle et musicale dédié aux jeunes autochtones. Depuis 2004, des milliers de participants du Wapikoni issus de 25 nations au Canada et à l'étranger ont participé à la réalisation de près de 1000 courts métrages traduits en plusieurs langues et récipiendaires de 152 prix et mentions dans des festivals nationaux et internationaux.

 

SOURCE Wapikoni mobile


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 avr 2018
Afin de bonifier l'offre du Saint-Laurent touristique dans la région de la Mauricie, le gouvernement du Québec est fier d'attribuer une aide financière de plus de 87 000 $ à la Marina Village Batiscan pour l'appuyer dans l'amélioration de ses...

19 avr 2018
La Ville de Montréal a approuvé la signature d'un protocole d'entente entre l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) et Espace pour la vie, qui vise à mettre en commun leurs expertises respectives pour la diffusion et la mise en valeur de la...

19 avr 2018
Qu'il s'agisse de trafiquants de drogue ou de personnes qui tentent de profiter de notre système d'immigration, de criminels de guerre présumés, de maladies ou de parasites étrangers, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) défend les...

19 avr 2018
FAITS SAILLANTS DE 2017 Hausse des déplacements de passagers : 4,39 millions de déplacements au total (+ 10,5 %) Augmentation de l'achalandage intermodal : + 97 % depuis 20121  Réduction des émissions de GES : - 34 % par passager-kilomètre depuis...

19 avr 2018
Air Canada évitera la consommation de 160 tonnes de carbone à bord de 22 vols intérieurs à l'occasion du Jour de la Terre grâce à un projet de démonstration de biocarburant novateur mené à l'aéroport Toronto-Pearson. Dans le cadre du projet,...

19 avr 2018
Le président-directeur général de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), M. John Mackay, vous invite à une annonce concernant le parc national de la Pointe-Taillon.   Date : Le jeudi 19 avril 2018 Heure : 11 h...




Communiqué envoyé le 9 novembre 2017 à 07:00 et diffusé par :