Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sans buts lucratifs, Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Dépôt prochain du projet de Loi encadrant la légalisation du cannabis - L'Association des directeurs de police du Québec (ADPQ) se prononce



LAVAL, QC, le 9 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Dans la foulée des récentes consultations publiques sur l'encadrement du cannabis au Québec, tenue par la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, l'Association des directeurs de police du Québec (ADPQ), se prononce à la veille du dépôt prochain du projet de loi concernant l'encadrement du cannabis.

«En tant que dirigeantes et dirigeants policiers nous croyons important de nous prononcer maintenant afin que le gouvernement du Québec puisse tenir compte de certains aspects qui nous préoccupent à la veille de la légalisation du cannabis. Dans l'éventualité où le projet de loi fédéral soit adopté le 1er juillet prochain, policières et policiers doivent être prêts et adéquatement équipés pour remplir leur rôle. Or, au moment où nous nous parlons, malgré les nombreux efforts et travaux qui ont cours actuellement au sein des différents ministères, comités et organismes concernés par la question, ils ne le sont pas. Nous travaillons en étroite collaboration avec le Ministère de la sécurité publique afin d'identifier le plus rapidement possible les solutions qui permettront un travail policier efficace» a souligné Helen Dion, présidente de l'ADPQ et directeur du Service de police de Repentigny.

À titre d'exemple, l'ADPQ soutient que la formation des policières et des policiers ainsi que les équipements de détection en matière de conduite avec les facultés affaiblies représenteront un défi de taille pour la plupart des organisations policières au Québec. Faisant référence à l'expérience de la légalisation au Colorado, la présidente de l'ADPQ note que les organisations policières devraient voir leur charge de travail augmenter. « Pour nous, il est évident qu'une charge de travail et une pression budgétaire additionnelle vont de pair avec la légalisation du cannabis que, je tiens à le mentionner, nous ne remettons pas en question puisque ce n'est pas notre rôle. Cependant, nous disons aux différents paliers de gouvernements que des fonds additionnels seront nécessaires pour l'accomplissement efficace de notre travail» a mentionné la présidente.

Outre le financement additionnel, la formation adéquate et les équipements nécessaires, l'ADPQ croit que des efforts, voir des campagnes, de sensibilisation et d'information auprès du public et, plus particulièrement auprès des jeunes, seront essentiels.

Par ailleurs, l'ADPQ souhaite attirer l'attention du gouvernement du Québec sur certains éléments. « À l'ADPQ, le coeur de notre mission est de contribuer à l'amélioration de la sécurité des citoyennes et des citoyens du Québec. En ce sens, certains points de vigilance doivent être, selon nous, pris en considération. D'ailleurs, nous partageons plusieurs de ces préoccupations avec nos collègues membres de l'Association canadienne des chefs de police et souscrivons à plusieurs recommandations du Groupe de travail sur la législation et la réglementation du cannabis. » a souligné la présidente Dion.

Sans être une liste exhaustive, l'ADPQ retient les points de vigilance suivant et soumet les recommandations qui suivent (dont certaines sont de juridiction fédérale et directement tirées du rapport du Groupe de travail sur la légalisation et la réglementation du cannabis) :

L'Association des directeurs de police du Québec (ADPQ)

Fondée il y a plus de 80 ans, l'Association des directeurs de police du Québec est un organisme à but non lucratif dont la mission première consiste à représenter les dirigeants policiers et leurs partenaires afin de contribuer à l'amélioration de la sécurité des citoyens du Québec. Elle compte dans ses rangs l'ensemble des dirigeants des 30 organisations policières municipales, de la Sûreté du Québec, de la Gendarmerie Royale du Canada et autres services de sécurité publique oeuvrant partout au Québec.

 

SOURCE Association des directeurs de police du Québec (ADPQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 fév 2018
ProblèmeSanté Canada informe les Canadiens que GlaxoSmithKline Inc. procède au rappel volontaire d'un lot d'inhalateurs Ventolin Diskus (lot 786G) parce que les produits peuvent ne pas délivrer la dose prévue. Les patients qui ne reçoivent pas la...

16 fév 2018
Auditoire Professionnels de la santé qui prescrivent VENTOLIN DISKUS et patients qui l'utilisent Messages clés GSK procède au rappel volontaire d'un lot (786G) de dispositifs de VENTOLIN DISKUS auprès de grossistes, pharmacies et patients du...

16 fév 2018
À l'occasion de la visite dans la capitale manitobaine du ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne du gouvernement du Québec, M. Jean-Marc Fournier, ce dernier et Mme Heather Stefanson, ministre de la Justice du...

16 fév 2018
C'est avec beaucoup de fierté que Les Jardins Lebourgneuf, résidence évolutive avec soins pour aînés, recevra la visite de professionnels de la santé de la région de Bordeaux (France), ce lundi 19 février dès 13h 30. Dr. Nicolas Brugère, médecin...

16 fév 2018
Ergorecherche Ltée (la « Société ») , une société québécoise à l'avant-garde des technologies qui conçoit et produit des orthèses « intelligentes », de l'équipement médical et des logiciels pour le marché orthopédique, est heureuse d'annoncer que ses...

16 fév 2018
Le député de Berthier et porte-parole de l'opposition officielle responsable de la région de la Mauricie, André Villeneuve, constate le manque de leadership des députés de la Mauricie pour défendre les intérêts de la région et de ses citoyens à la...




Communiqué envoyé le 9 novembre 2017 à 05:00 et diffusé par :