Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Vacance et tourisme, Sports et loisir
Sujets : Actualité gouvernementale, Affaires étrangères, Anciens combattants

Le gouvernement du Canada commémore la deuxième bataille d'Ypres, le premier engagement majeur des Canadiens lors de la Première Guerre mondiale



SAINT-JULIEN, LANGEMARK, Belgique, le 9 nov. 2017 /CNW/ - Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation permettent aux Canadiens et Canadiennes de découvrir leur riche histoire diversifiée de façon toute spéciale. Pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération en 2017, le gouvernement du Canada invite la population canadienne à se familiariser avec la nature et à en apprendre davantage sur son histoire.

Sherry Romanado, Secrétaire parlementaire du ministre des Anciens combattants et ministre associé de la Défense nationale, au nom de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, Catherine McKenna, a souligné aujourd'hui l'importance historique nationale de la deuxième bataille d'Ypres. Une cérémonie a eu lieu au mémorial canadien à Saint-Julien en Belgique, en présence de l'ambassadeur du Canada auprès du Royaume de Belgique et auprès du Grand-Duché de Luxembourg, Olivier Nicoloff, du maire de Langemark-Poelkapelle, Alain Wyffels, de la secrétaire de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Joëlle Montminy, ainsi que d'une délégation canadienne composée notamment de vétérans, de jeunes et de représentants d'organismes autochtones et d'associations régimentaires. Un contingent des Forces armées canadiennes était également sur place. L'événement s'est tenu dans le cadre de la commémoration du 100e anniversaire de la Bataille de Passchendaele et de la contribution des Canadiens lors de la Première Guerre mondiale.

Le gouvernement du Canada s'engage à faire connaître à la population canadienne les personnages, les lieux et les événements d'importance nationale qui ont contribué au patrimoine diversifié de son pays. Entre le 22 et le 25 avril 1915, au cours du premier grand combat qu'ils ont eu à livrer pendant la Première Guerre mondiale, les hommes de la 1re Division du Canada se sont battus avec beaucoup de détermination et de courage afin d'enrayer une offensive allemande au saillant d'Ypres, en Belgique. La ténacité et la fougue intrépide qu'ils ont montrées pour défendre les positions alliées ont fait foi de leur courage sur le champ de bataille et leur a valu la reconnaissance internationale. Au pays, le sentiment de fierté se mêlait au deuil des soldats morts au front.

Les Canadiens ont dû affronter des situations extrêmement difficiles, dont les premières attaques au chlore gazeux de la guerre, et leur sacrifice a été lourd, avec quelque 6 000 pertes subies, soit un homme sur trois. Bon nombre des soldats morts au combat reposent dans des cimetières voisins.

Dans le cadre du centenaire des lieux historiques nationaux en 2017, Parcs Canada invite les Canadiens et Canadiennes à découvrir et à s'inspirer des histoires des personnages, des lieux et des événements qui ont façonné le Canada d'aujourd'hui. Apprenez-en davantage à propos de l'histoire de notre pays et découvrez les endroits et les histoires authentiques du Canada avec Parcs Canada.

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier de commémorer l'importance historique nationale de la deuxième bataille d'Ypres. Entre le 22 et le 25 avril 1915, la 1re Division du Canada a résisté avec courage aux premières grandes attaques au chlore gazeux de la Première Guerre et le sacrifice a été lourd. La détermination de ces hommes et le prix qu'ils ont payés pour défendre le précieux joyau de la liberté ne doivent jamais être oubliés. Alors que nous célébrons le 150e anniversaire de la Confédération, j'encourage tous les Canadiens et Canadiennes à profiter de l'occasion pour en apprendre davantage au sujet de cet événement et de son rôle important dans l'histoire de notre pays. »

L'honorable Catherine McKenna
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

« Les hommes de la 1re Division du Canada se sont battus dans l'espoir que les jeunes gens qui viendraient après eux ne connaissent jamais les horreurs indicibles vécues au cours de cette bataille. Il nous appartient de s'assurer que leur mémoire se perpétue en racontant aux jeunes d'aujourd'hui, les leaders de demain, ce qui est arrivé à Ypres. La plaque commémorative dévoilée aujourd'hui vient aussi renforcer ce souvenir. »

Sherry Romanado
Secrétaire parlementaire du ministre des Anciens combattants et ministre associé de la Défense nationale

Les faits en bref

Document connexe

Document d'information : Deuxième bataille d'Ypres

Fiche d'information
La deuxième bataille d'Ypres (22 avril au 25 mai 1915)

La deuxième bataille d'Ypres a été le premier engagement majeur du Canada pendant la Première Guerre mondiale. La bataille a été livrée dans les Flandres, au saillant d'Ypres - une partie de la ligne de front qui entourait Ypres, en Belgique séparant les Allemands des Alliés. Durant les quatre premiers jours de bataille (du 22 au 25 avril 1915) les hommes de la 1re Division du Canada se sont battus avec beaucoup de détermination et de courage afin d'enrayer une offensive des Allemands. La ténacité et la fougue intrépide qu'ils ont montrées pour défendre les positions alliées ont fait foi de leur courage sur le champ de bataille et leur ont valu une reconnaissance internationale. Les Canadiens ont dû affronter des conditions extrêmes, incluant les premières attaques à grande échelle au moyen de chlore gazeux de la guerre. Leur sacrifice a été lourd, avec quelque 6000 pertes subies; bon nombre des soldats morts au combat reposent d'ailleurs dans des cimetières voisins. Au pays, les Canadiennes et les Canadiens ont éprouvé une immense fierté pour les exploits de leurs compatriotes sur le front, alors qu'en même temps des collectivités pleuraient la mort de leurs fils d'un océan à l'autre. Au lendemain de la bataille, le lieutenant-colonel John McCrae écrira le poème In Flanders Fields (plus tard traduit et connu sous le nom de Au champ d'honneur), qui continuera de résonner longtemps encore après la guerre.

En 1915, le front occidental forme une ligne relativement statique, défendue de part et d'autre par des soldats cachés dans des tranchées. Afin de briser la ligne au saillant d'Ypres, les Allemands décident d'utiliser un gaz toxique. Le 22 avril, les Allemands ouvrent les valves des cylindres à gaz situés en face de la partie du front occupée par les troupes françaises territoriales et algériennes, laissant échapper plus de 160 tonnes de chlore dans l'air.

Arrivée en France seulement quelque temps auparavant, la 1re Division canadienne occupe la ligne immédiatement à gauche de l'endroit où le gaz a été dégagé. Au cours des 24 heures qui suivent, les Canadiens s'engagent dans une bataille sanglante et acharnée pour colmater la brèche qui a été créée quand les troupes françaises et algériennes meurent ou s'enfuient sous l'effet de ce gaz asphyxiant. Le 24 avril, au petit matin, les Allemands lancent une deuxième attaque au gaz, ciblant cette fois une partie du front occupée par les soldats canadiens. Certains d'entre eux réussissent à poursuivre le combat sous la contrainte, alors que d'autres succombent à l'attaque chimique. Le 25 avril, la 1re Division canadienne réussit enfin à battre en retraite grâce aux soldats britanniques envoyés en renfort. Plus tard, la Princess Patricia's Canadian Light Infantry (PPCLI), qui faisait partie de la 27e Division britannique, livre une bataille sanglante dans la défense de la crête Bellewaarde le 8 mai (connue comme la Bataille de Frezenberg). La PPCLI réussit à contenir l'avancée des Allemands, à un coût énorme avec des centaines de pertes. La deuxième bataille d'Ypres s'est terminée le 25 mai.

Après la bataille, les Canadiens ont fait l'objet d'éloges à l'échelle internationale et ont acquis une réputation de soldats courageux et tenaces. Quatre Canadiens se sont vus décerner la Croix de Victoria, alors que d'autres membres de la Division ont accompli d'innombrables actes de bravoure. Les Canadiens ont fait preuve d'une grande résilience en combattant l'ennemi dans des conditions extrêmement désavantageuses. Ils ont subi des pertes considérables, et les événements horribles survenus lors de la deuxième bataille d'Ypres ont inspiré le poème de guerre le plus connu au Canada.

Liens connexes

Parcs Canada 
Commission des lieux et monuments historiques du Canada 
Parcs Canada : Baptême par le feu : les Canadiens à Ypres 
Anciens combattants Canada : Ypres  

 

SOURCE Parcs Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
La société ADAB Solutions, basée aux Émirats arabes unis, lance le premier système d'échange de cryptomonnaies islamique (FICE selon l'anglais « First Islamic Crypto Exchange ») qui est totalement inédit car c'est, à ce jour, le seul échange de...

20 aoû 2018
La ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, annoncera comment le gouvernement du Canada appuie la Légion royale canadienne filiale no 171 pour soutenir son projet communautaire pour les aînés....

20 aoû 2018
Dorae Inc. a clôturé sa première levée de capitaux externes, réalisant une valorisation de 24 millions de dollars dans un processus qui a été plusieurs fois sursouscrit. Dorae est le leader de la technologie des registres distribués pour les...

20 aoû 2018
La vice?première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, vous invite à une mêlée de presse chez l'entreprise Pexal Tecalum afin de revenir sur les...

20 aoû 2018
Pour bâtir une classe moyenne forte et assurer la croissance de l'économie, il faut que les jeunes Canadiens acquièrent les compétences et l'expérience de travail dont ils ont besoin pour réussir. C'est pourquoi le gouvernement du Canada a presque...

20 aoû 2018
Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, a consulté les Britanno-Colombiens dans le cadre d'une table ronde visant à explorer les meilleurs moyens de tirer profit de la nouvelle économie des...




Communiqué envoyé le 9 novembre 2017 à 04:00 et diffusé par :