Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Affaires étrangères, Nouvelles - Monde du travail

Réduire le délai d'insertion des nouveaux arrivants sur le marché du travail est nécessaire pour assurer la cohésion sociale et une intégration réussie



MONTRÉAL, le 8 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Grâce à une initiative de SIMO-EMPLOIS réalisée en partenariat avec le Centre de francisation William Hingston, des nouveaux arrivants et des réfugiés acceptés à la recherche d'un emploi de qualité auront l'occasion de rencontrer des employeurs de choix qui ont des postes à pourvoir.

En effet, de 10 h à 14 h, SIMO-EMPLOIS met ses bureaux, situés au 7245 Clark, 2ème étage, à la disposition des services de recrutement des entreprises participantes -- Hydro-Québec, Aliments Sunchef, Renaissance, Caisses Desjardins et Banque de Montréal (BMO) -- pour qu'ils puissent effectuer des entretiens éclair de 3 à 5 minutes avec les nouveaux arrivants.

Selon Marcel Laberge, directeur général de SIMO-EMPLOIS : « Réduire le délai d'insertion des nouveaux arrivants ne doit pas rester un voeu pieux, car le non-emploi sur le long terme a des coûts financiers et humains substantiels et récurrents. »

Selon une récente étude commandée par le Réseau des services spécialisés de main-d'oeuvre (RSSMO), le non-emploi à long terme diminue la probabilité de se retrouver un emploi.

Réinsérer un individu sur le marché de l'emploi par l'intermédiaire du RSSMO coûte environ 2 500 $. Cela est nettement moins onéreux que le coût annuel des prestations d'aide sociale (7 300 $) ou d'assurance-emploi (11 000 $).

 

SOURCE SIMO-EMPLOIS


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:13
Le Fonds de Placement Immobilier Nexus (le « FPI Nexus » ou le « FPI ») a annoncé aujourd'hui qu'il a l'intention de publier ses résultats financiers pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2018, avant l'ouverture de la Bourse de Croissance TSX...

à 18:58
IROOTECH, fondée en 2016, est...

à 18:27
CloudHealth Technologies, le leader de la gestion cloud, est en train de vivre une croissance sans précédent dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), où il réalise des investissements importants. Non seulement l'entreprise élargit ses...

à 18:15
La Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) est confuse de voir le Canadian Pacifique (CP) jouer la victime lors des négociations actuelles. La CFCT est en train de réagir aux propos de l'entreprise selon lesquels les syndicats tentent de...

à 18:13
Dans le communiqué Centres de la petite enfance en Estrie, au Coeur du Québec et à Montréal et Laval - Grève et manifestation de 2000 travailleuses CSN à Magog, diffusé le 19-Apr-2018 par CSN - Confédération des syndicats nationaux sur le fil de...

à 17:44
Réagissant au dépôt du rapport financier consolidé de la Ville de Montréal pour l'année 2017, le chef d'Ensemble Montréal, M. Lionel Perez, a voulu souligner l'important surplus de 139,5 M$, un bilan qui fait mentir ceux qui, chez Projet Montréal,...




Communiqué envoyé le 8 novembre 2017 à 06:50 et diffusé par :