Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie

Selon une étude de BDC, 44 % des entrepreneurs qui emploient 20 personnes ou plus pensent acquérir une autre entreprise d'ici cinq ans



MONTRÉAL, le 8 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Selon une nouvelle étude publiée aujourd'hui par BDC et intitulée « Que recherchent les acheteurs de PME canadiennes? », 44 % des entrepreneurs canadiens qui emploient 20 personnes ou plus prévoient acheter une autre entreprise au cours des cinq prochaines années.

« La vague de transferts d'entreprises et de consolidation qui se dessine à l'horizon est de bon augure pour l'économie canadienne », souligne Pierre Cléroux, vice-président, Recherche et économiste en chef à BDC. « Elle favorisera probablement l'émergence d'entreprises qui sont mieux aptes à soutenir la concurrence à l'échelle nationale et internationale. »

BDC est l'une des rares institutions à se pencher sur les acheteurs d'entreprises et sur leurs intentions. Son étude révèle que la majorité des acheteurs (61 %) recherchent une entreprise rentable et stable et que 31 % veulent acquérir une entreprise rentable et en croissance. Seulement 8 % des acheteurs sont en quête d'une entreprise en décroissance ou en déclin qu'ils remettront sur pied.

Quelques faits saillants de la nouvelle étude de BDC :

L'étude fournit aussi les conseils suivants aux entrepreneurs qui veulent optimiser leurs chances de succès au moment de l'acquisition :

Ces résultats s'ajoutent à ceux d'une étude que BDC a menée en septembre 2017 auprès des vendeurs et selon laquelle 41 % des propriétaires d'une entreprise ont l'intention de s'en départir d'ici cinq ans. Toutefois, 71 % hésitent à prendre des risques pour améliorer le rendement de leur entreprise, ce qui peut les amener à vendre celle-ci en deçà de sa valeur marchande. Les entrepreneurs canadiens doivent préparer un tel changement afin d'en tirer le maximum. 

Les deux études de BDC sur les transferts d'entreprise ont été réalisées en partenariat avec la société d'études de marché Nielsen qui, au printemps 2017, a interrogé plus de 2 500 PME.

À propos de BDC
BDC est la seule banque qui se consacre uniquement aux entrepreneurs. Sa mission consiste à soutenir l'entrepreneuriat canadien, plus particulièrement les petites et moyennes entreprises. Comptant 118 centres d'affaires partout au pays, BDC propose des solutions de financement et des services-conseils aux entreprises de tous les secteurs d'activité. Sa division d'investissement, BDC Capital, offre des services de financement par capitaux propres et par capital de risque, ainsi que des solutions flexibles de capital de croissance et de transfert d'entreprise. BDC est aussi la première institution financière canadienne à avoir obtenu la certification B Corp. Pour de plus amples renseignements, visitez bdc.ca.

 

SOURCE Banque de développement du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:13
Le Fonds de Placement Immobilier Nexus (le « FPI Nexus » ou le « FPI ») a annoncé aujourd'hui qu'il a l'intention de publier ses résultats financiers pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2018, avant l'ouverture de la Bourse de Croissance TSX...

à 18:58
IROOTECH, fondée en 2016, est...

à 18:27
CloudHealth Technologies, le leader de la gestion cloud, est en train de vivre une croissance sans précédent dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), où il réalise des investissements importants. Non seulement l'entreprise élargit ses...

à 18:15
La Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) est confuse de voir le Canadian Pacifique (CP) jouer la victime lors des négociations actuelles. La CFCT est en train de réagir aux propos de l'entreprise selon lesquels les syndicats tentent de...

à 18:13
Dans le communiqué Centres de la petite enfance en Estrie, au Coeur du Québec et à Montréal et Laval - Grève et manifestation de 2000 travailleuses CSN à Magog, diffusé le 19-Apr-2018 par CSN - Confédération des syndicats nationaux sur le fil de...

à 17:44
Réagissant au dépôt du rapport financier consolidé de la Ville de Montréal pour l'année 2017, le chef d'Ensemble Montréal, M. Lionel Perez, a voulu souligner l'important surplus de 139,5 M$, un bilan qui fait mentir ceux qui, chez Projet Montréal,...




Communiqué envoyé le 8 novembre 2017 à 07:00 et diffusé par :