Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Enjeux environnementaux, Politique environnementale, Plaidoyer (politique)

Le Canada ratifie un accord mondial visant à réduire de puissants gaz à effet de serre et se rend à une conférence internationale sur le climat pour plaider en faveur de la lutte contre les changements climatiques



GATINEAU, QC, le 7 nov. 2017 /CNW/ - Le Canada fait maintenant partie des premiers pays à avoir ratifié l'Amendement de Kigali au Protocole de Montréal, qui réduira progressivement les émissions de puissants gaz à effet de serre. Cet important jalon montre que le Canada prend des mesures énergiques afin d'assurer une planète durable aux générations futures.

Utilisés dans les climatiseurs et les aérosols, les hydrofluorocarbones (ou HFC) ont un pouvoir de changement climatique des milliers de fois supérieur à celui du dioxyde de carbone. Chaque année, les sources d'émission de HFC produisent la même valeur d'équivalent en dioxyde de carbone que 300 centrales au charbon. Et s'ils ne sont pas réglementés, les HFC pourraient représenter jusqu'à 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

En 1987, le Canada avait été l'un des premiers pays à ratifier le Protocole de Montréal, un accord international historique qui a permis d'éliminer plus de 99 % des substances appauvrissant la couche d'ozone terrestre.

En réduisant les HFC, nous réduirons les répercussions futures des changements climatiques, comme la hausse du niveau de la mer, les sécheresses et les inondations. De plus, les scientifiques estiment que la réduction des HFC et l'adoption de solutions de rechange plus propres pourraient permettre de retrancher 0,5 degré Celsius au réchauffement planétaire d'ici la fin du siècle.

Pour réussir à réduire progressivement les HFC, le Canada a récemment publié un règlement visant à réduire sa consommation de HFC de 85 % d'ici 2036. Cette initiative appuie non seulement notre engagement à l'égard de l'Amendement de Kigali, mais également notre plan canadien de lutte contre les changements climatiques.

Enfin, cette semaine, la délégation canadienne se rend à Bonn, en Allemagne, pour participer à la 23e session de la Conférence des Parties, où elle sera rejointe par la ministre McKenna du 13 au 16 novembre.

Durant leur séjour à Bonn, la ministre et la délégation travailleront à faire progresser la mise en oeuvre de l'Accord de Paris et exhorteront d'autres pays à ratifier l'Amendement de Kigali. De plus, une réunion des Parties au Protocole de Montréal aura lieu du 20 au 24 novembre, à Montréal.

Le Canada continue de donner suite à son engagement visant à déployer des efforts sur la scène internationale pour mettre en oeuvre l'Accord de Paris et prendre des mesures afin d'instaurer une économie propre et de créer plus de possibilités pour la classe moyenne canadienne.

Citation

« Le Protocole de Montréal est un excellent exemple qui illustre pourquoi l'environnement et l'économie vont de pair. En améliorant l'efficacité énergétique et le rendement de ses produits et en réduisant ses répercussions sur l'environnement, l'industrie au Canada et partout dans le monde a réalisé d'importants progrès dans la réduction progressive des substances appauvrissant la couche d'ozone au cours des 30 dernières années. Nous ferons de même avec les HFC, afin d'assurer un environnement propre et une économie forte pour nos enfants et nos petits-enfants. J'ai vraiment hâte de rejoindre la délégation canadienne à la COP23 la semaine prochaine. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

Liens connexes

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Pierre-Olivier Pineau, fellow CIRANO et professeur titulaire à HEC Montréal, propose dans un nouveau rapport de recherche publié au CIRANO, une comparaison des approches québécoise et canadienne pour réduire les GES, soit le système de plafonnement...

à 06:30
Lors d'une conférence de presse présentée pendant la journée des médias du Salon international de l'auto de Montréal de cette année, Toyota Canada va faire une annonce importante au Québec qui mettra plus d'options à la disposition des automobilistes...

17 jan 2018
Mazda Motor Corporation a annoncé que le Rapport des tendances en économie de carburant pour véhicules légers1 (en anglais), publié par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) le 12 janvier 2018, a classé la société en tête de...

17 jan 2018
L'innovation dans le secteur forestier aidera à contrer les effets des changements climatiques, à créer de nouveaux marchés pour les entreprises forestières canadiennes et à préserver des emplois de qualité pour la classe moyenne canadienne....

17 jan 2018
Le gouvernement du Québec lance un 2e appel pour des projets mobilisateurs en électrification des transports afin de stimuler la recherche et l'innovation dans cette industrie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les entreprises...

16 jan 2018
Stella Artois et Water.org s'associent encore une fois pour offrir l'accès à l'eau potable aux populations des pays en développement. Plus de 663 millions de personnes sont touchées par la crise mondiale de l'eau. Pour lancer sa quatrième campagne...




Communiqué envoyé le 7 novembre 2017 à 19:01 et diffusé par :