Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujet : Bénéfices

Pages Jaunes Limitée présente ses résultats financiers et d'exploitation pour le troisième trimestre de 2017



MONTRÉAL, le 7 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Pages Jaunes Limitée (TSX: Y) (la « Société »), un chef de file en matière de médias numériques et de solutions marketing au Canada, a publié aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 30 septembre 2017.

 

Faits saillants financiers

(en milliers de dollars canadiens, sauf les pourcentages, les montants par action et le nombre de clients)







Pour les trimestres
clos les 30 septembre


Pour les périodes de neuf mois
closes les 30 septembre


Pages Jaunes Limitée

2017


2016


2017


2016











Produits

181 366

$

201 142

$

562 093

$

615 256

$

BAIIA ajusté1

46 172

$

56 949

$

137 072

$

177 773

$

Marge sur BAIIA ajusté1

25,5

%

28,3

%

24,4

%

28,9

%

(Perte nette) bénéfice net

(4 446)

$

3 774

$

(2 968)

$

27 878

$

(Perte) bénéfice dilué(e) par action

(0,17)

$

0,14

$

(0,11)

$

1,00

$

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

36 788

$

73 364

$

87 800

$

130 239

$

Dépenses d'investissement, déduction faite des avantages incitatifs relatifs à un bail reçus

17 581

$

14 602

$

42 819

$

42 930

$

Flux de trésorerie disponibles1

17 855

$

28 930

$

49 090

$

76 338

$

Nombre de clients2

233 500


243 000


233 500


243 000


 

Faits saillants du troisième trimestre de 2017

« L'équipe de Pages Jaunes concentre ses efforts à bâtir une grande entreprise qui procurera une satisfaction à notre clientèle et des rendements équitables aux investisseurs », a affirmé M. David A. Eckert, président et chef de la direction de Pages Jaunes Limitée. « Le refinancement de la dette, que nous avons conclu récemment, est une étape importante de ce parcours, puisqu'il nous donne plus de flexibilité et plus de temps pour améliorer notre performance. Alors que nous en sommes à définir et à prendre les mesures nécessaires pour bâtir la grande entreprise que nous désirons tous, je m'engage à tenir nos parties intéressées au courant de nos priorités et de nos progrès. »

Information sectorielle

À la suite de l'annonce de la mise à jour de sa stratégie d'affaires, la Société a modifié la façon dont elle gère ses activités, affecte les ressources et évalue le rendement de l'entreprise. Les activités de la Société ont été scindées en quatre secteurs, soit :

Un aperçu de chaque secteur et de son rendement pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 30 septembre 2017 est présenté dans le rapport de gestion du 7 novembre 2017. À l'avenir, Pages Jaunes présentera les résultats trimestriels par secteur.

Résultats financiers du troisième trimestre de 2017

Le total des produits a diminué de 9,8 % d'un exercice à l'autre pour s'établir à 181,4 M$ au trimestre clos le 30 septembre 2017, surtout en raison de la baisse des produits tirés des médias imprimés. Les produits tirés des médias et solutions numériques ont totalisé 132,8 M$, en baisse de 4,2 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, en raison des baisses enregistrées dans les secteurs Agence et PJ. Les produits tirés des médias imprimés ont diminué de 22,4 % d'un exercice à l'autre pour s'établir à 48,5 M$, surtout en raison du recul du nombre de clients des médias imprimés découlant de la transition des dépenses de marketing imprimé vers le marketing numérique.

Le BAIIA ajusté a totalisé 46,2 M$ pour le troisième trimestre de 2017, comparativement à 56,9 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La marge sur BAIIA ajusté s'est établie à 25,5 %, comparativement à 28,3 % à l'exercice précédent. La diminution du BAIIA ajusté et de la marge sur BAIIA ajusté est imputable principalement à la baisse globale des produits et à une modification de la composition des produits, facteurs contrebalancés par les initiatives d'économie de coûts.

La perte nette était de 4,4 M$, soit une perte diluée de 0,17 $ par action, au troisième trimestre de 2017, comparativement à un bénéfice net de 3,8 M$, soit un bénéfice dilué de 0,14 $ par action, pour la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse du bénéfice net découle essentiellement de la baisse du BAIIA ajusté et de la perte de valeur de certains placements disponibles à la vente, de même que de la radiation d'une participation dans une entité contrôlée conjointement.

La Société a généré des flux de trésorerie disponibles de 17,9 M$ au troisième trimestre de 2017, en baisse par rapport au montant de 28,9 M$ comptabilisé à l'exercice précédent, en raison de la baisse du BAIIA ajusté.

La dette nette se chiffrait à 354,2 M$ au 30 septembre 2017.

Prévisions pour 2017

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2017, Pages Jaunes prévoit :

Aux fins de la préparation des prévisions énoncées ci-dessus, la Société a émis les hypothèses qui suivent :

La Société met en garde le lecteur que les hypothèses utilisées pour préparer les prévisions présentées ci-dessus, bien que raisonnables à l'heure actuelle, pourraient s'avérer inexactes. Par conséquent, nos résultats réels pourraient différer de façon significative de nos attentes telles qu'elles sont présentées ci-dessus. Les prévisions énoncées ci-dessus devraient être lues parallèlement à la section « Information prospective » qui commence à la page 1 du rapport de gestion du 7 novembre 2017 et sous réserve de celle-ci.

Conférence téléphonique et webdiffusion
Pages Jaunes Limitée tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion simultanée à l'intention des analystes et des médias à 8 h (heure de l'est) le 7 novembre 2017 pour commenter les résultats du troisième trimestre de 2017. On peut assister à cette conférence en composant le 416-340-2219 dans la région de Toronto ou le 1-800-478-9326 à l'extérieur de cette zone.

La conférence sera aussi disponible par webdiffusion à partir du site Web de la Société, à l'adresse https://entreprise.pj.ca/fr/investisseurs/rapports-financiers/.

La conférence téléphonique sera archivée dans la section Investisseurs du site Web, à l'adresse https://entreprise.pj.ca/fr/investisseurs/evenements-financiers-presentations/.

Elle sera également accessible en différé du 7 novembre au 8 décembre 2017 en composant le 905-694-9451 dans la région de Toronto ou le 1-800-408-3053 à l'extérieur de cette zone et en entrant le code d'accès 8773031.

À propos de Pages Jaunes Limitée
Pages Jaunes Limitée (TSX : Y) est une société canadienne de médias numériques et de solutions marketing qui offre des occasions aux vendeurs et aux acheteurs d'interagir et de faire des affaires au sein de l'économie locale. Pages Jaunes détient certains des principaux médias locaux en ligne au Canada, notamment PJ.ca, RedFlagDeals.com, Canada411.ca, 411.ca, Bookenda.com, DuProprio.com, ComFree.com et PJ Immobilier ainsi que les applications mobiles PJ, PJ Shopwise, PJ Resto, RedFlagDeals, Canada411, 411, DuProprio, ComFree et PJ Immobilier, de même que les annuaires imprimés Pages Jaunes. Pages Jaunes est également un chef de file dans l'offre de solutions publicitaires nationales par l'entremise de ses entreprises dédiées pour répondre aux besoins en matière de marketing des grandes marques nord-américaines, y compris Mediative et JUICE. Pour plus d'information, visitez notre site Web au www.entreprise.pj.ca.

Mise en garde concernant les déclarations prospectives
Le présent communiqué contient des déclarations prospectives au sujet des objectifs, des stratégies, des conditions financières, des résultats d'exploitation et des activités de la Société. Ces déclarationssont prospectives puisqu'elles sont fondées sur nos attentes, en date du 7 novembre 2017, en ce qui concerne nos activités et les marchés sur lesquels nous les exerçons, ainsi que sur différentes estimations et hypothèses.Nos résultats réels pourraient différer de manière importante de nos attentes si des risques connus ou inconnus touchaient nos activités ou si nos estimations ou hypothèses se révélaient inexactes.Par conséquent, nous ne pouvons garantir que l'une ou l'autre de nos déclarations prospectives se réalisera. Les risques qui pourraient faire en sorte que nos résultats réels diffèrent de façon importante de nos attentes actuelles sont analysés dans la section 6 de notre rapport de gestion en date du 7 novembre 2017. Nous n'avons aucune intention, ni ne nous engageons à le faire, sauf si cela est exigé conformément à la loi, de mettre à jour les déclarations prospectives même si de nouveaux renseignements venaient à notre connaissance, par suite d'événements futurs ou pour toute autre raison.

 

1Mesures non définies par les IFRS

De manière à offrir une meilleure compréhension des résultats, la Société utilise les termes BAIIA ajusté et marge sur BAIIA ajusté.Nous définissons le BAIIA ajusté comme le bénéfice d'exploitation avant amortissements, perte de valeur des immobilisations incorporelles et frais de restructuration et autres charges. Nous définissons la marge sur BAIIA ajusté en tant que le BAIIA ajusté en pourcentage des produits. Le BAIIA ajusté et la marge sur BAIIA ajusté ne sont pas des mesures du rendement définies par les IFRS et ils ne sont pas considérés comme un substitut du bénéfice d'exploitation ou du bénéfice net pour mesurer le rendement de Pages Jaunes. Les définitions du BAIIA ajusté et de la marge sur BAIIA ajusté ne sont pas normalisées; il est donc peu probable qu'ils soient comparables à des mesures semblables employées par d'autres sociétés cotées en Bourse. La direction utilise le BAIIA ajusté et la marge sur BAIIA ajusté pour évaluer le rendement de ses activités, car ils reflètent la rentabilité continue. La direction est d'avis que certains investisseurs et analystes utilisent le BAIIA ajusté et la marge sur BAIIA ajusté pour évaluer la capacité d'une société d'assurer le service de sa dette et de satisfaire à d'autres obligations de paiement ou pour évaluer les sociétés exerçant leurs activités dans le secteur des médias et des solutions de marketing, ainsi que pour évaluer le rendement d'une entreprise.

 

De plus, les flux de trésorerie disponibles sont une mesure non définie par les IFRS largement utilisée à titre d'indicateur de la performance financière.Ils ne doivent pas être considérés comme substitut des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation. Les flux de trésorerie disponibles se définissent comme les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, ajustés pour tenir compte de la variation des actifs et des passifs d'exploitation, moins les acquisitions d'immobilisations incorporelles et les acquisitions d'immobilisations corporelles. Les flux de trésorerie disponibles ne sont pas une mesure normalisée et ne peuvent être comparés avec ceux d'autres sociétés ouvertes. La direction considère les flux de trésorerie disponibles comme un indicateur important de la performance de ses activités, puisqu'ils reflètent la capacité de la Société à générer un bénéfice en trésorerie de même que les flux de trésorerie nets disponibles pour le remboursement de la dette, les acquisitions ou d'autres activités. La direction est d'avis que certains investisseurs et analystes utilisent les flux de trésorerie disponibles pour évaluer une entreprise et ses actifs sous-jacents, de même que la performance d'une société. Les flux de trésorerie disponibles pour les périodes comparatives présentées ont été retraités afin de se conformer à la présentation de l'exercice en cours, ce qui comprend un ajustement pour refléter la variation des actifs et des passifs d'exploitation. Le changement apporté à cette mesure a été effectué pour supprimer les variations des éléments du fonds de roulement afin de mieux refléter la performance sous-jacente de l'entreprise.

 

La dette nette est une mesure non définie par les IFRS et elle n'a pas de signification normalisée selon les IFRS.Il est donc peu probable qu'elle soit comparable à des mesures semblables employées par d'autres sociétés cotées en Bourse. La dette nette est définie comme la tranche à court terme de la dette à long terme, plus la dette à long terme et les débentures échangeables, moins la trésorerie. La direction considère la dette nette comme un indicateur important de son levier financier, car elle représente le montant de la dette qui n'est pas couvert par la trésorerie disponible. La direction est d'avis que certains investisseurs et analystes utilisent la dette nette pour établir le levier financier d'une société.

 

2Pour la période de douze mois close le 30 septembre.

 

3 Tel qu'il a été annoncé le 5 juillet 2017, Pages Jaunes a obtenu une licence exclusive pour l'utilisation partout au Canada de MyTime.

 

SOURCE Pages Jaunes Limitée


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
MONTRÉAL, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Les représentants des médias sont invités à l'ouverture de la première édition du salon MEGA, première célébration grand public de la culture du jeu vidéo, le samedi 18 novembre, 10h, au Marché Bonsecours....

17 nov 2017
Le gouvernement du Canada verse des fonds au projet de cartographie culturelle de la rive nord du North Vancouver Community Arts Council VANCOUVER, le 17 nov. 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada appuie les industries créatives en...

17 nov 2017
MONTRÉAL, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - BCE Inc. (TSX: BCE) (NYSE: BCE) a annoncé aujourd'hui que 585 184 de ses 1 227 532 actions privilégiées de premier rang à dividende cumulatif rachetables de série Z à taux fixe (« actions privilégiées de série...

17 nov 2017
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - La 23e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23) visant à faire avancer la mise en oeuvre de l'accord de Paris, a pris fin aujourd'hui à Bonn, en...

17 nov 2017
MONTRÉAL, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Inovva est heureuse d'annoncer le lancement de DonationPlus.com, une plateforme de gestion des dons et des donateurs dérivée de sa suite d'outils phare ÉlémentsÉditeurs....

17 nov 2017
WINNIPEG, le 17 nov. 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada est résolu à collaborer avec ses partenaires du secteur agricole pour étudier et mettre au point de nouveaux outils de gestion des risques de façon à répondre aux besoins des agriculteurs...




Communiqué envoyé le 7 novembre 2017 à 07:15 et diffusé par :