Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Enfance, Lois fédérales et d'états, Sécurité publique

Le gouvernement du Canada propose des modifications réglementaires pour les jouets magnétiques



De nouvelles exigences réglementaires protégeraient mieux les enfants en contribuant à la prévention des blessures causées par l'ingestion d'aimants.

OTTAWA, le 3 nov. 2017 /CNW/ - Les petits aimants puissants sont une caractéristique populaire des jouets destinés aux enfants, mais ils peuvent être dangereux s'ils sont avalés par des enfants. Lorsque plus d'un aimant puissant est avalé en peu de temps, les aimants peuvent s'attirer mutuellement et causer des blessures graves, voire mortelles. C'est pourquoi Santé Canada passe à l'action pour protéger les Canadiens, surtout les enfants, des risques pour la santé et la sécurité associés aux produits de consommation dangereux.

Santé Canada a annoncé aujourd'hui qu'il publierait dans la partie I de la Gazette du Canada, pour une période de consultation de 75 jours, des propositions de modifications visant à inclure de nouvelles exigences obligatoires et des essais de jouets magnétiques dans le Règlement sur les jouets.

Les modifications réglementaires proposées comprennent des restrictions quant à la taille et à la force d'attraction des composants magnétiques des jouets, ainsi que les essais particuliers pour déterminer les composants magnétiques dangereux qui peuvent se détacher d'un jouet pendant le jeu. Ces modifications harmoniseront les exigences de sécurité du Canada pour les jouets magnétiques avec celles des États-Unis et de l'Europe.

Les exigences obligatoires proposées pour les jouets magnétiques destinés aux enfants n'ont aucune incidence sur l'interdiction en vigueur concernant les ensembles d'aimants de fantaisie dangereux. Ces articles demeureront interdits au Canada.

Les Canadiens sont invités à examiner les modifications proposées et à présenter leurs commentaires à Santé Canada d'ici le 17 janvier 2018.

Faits en bref

Citations

« Les parents et les personnes qui s'occupent d'enfants doivent se sentir en confiance que les jouets qu'ils achètent sont sûrs pour les enfants, y compris les jouets contenant des aimants. Les modifications proposées contribueront à mieux protéger nos enfants, particulièrement les plus jeunes, contre des blessures pouvant s'avérer mortelles lorsqu'ils avalent de petits aimants puissants. »

Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

Liens connexes
Sécurité des aimants
Annexe A - Information pour les fabricants, importateurs, distributeurs et détaillants de produits contenant de petits aimants puissants

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:02
Au cours des dernières semaines, le sujet des invalidités liées à des facteurs psychologiques a amené des intervenants de différents domaines à se prononcer sur la place publique. L'Autorité a été interpellée par le sujet, malgré que les informations...

à 10:42
Toujours en attente d'offres monétaires satisfaisantes, les 210 répartiteurs, répartitrices et employé-es de bureau du centre d'appels d'Urgences-santé ont voté, hier, à scrutin secret, en faveur de 10 journées de grève supplémentaires à utiliser au...

à 10:00
Du 1er au 8 avril 2018, quelque 190 photographes ont pris part à la 2e édition de la campagne Une pose pour le rose, une initiative de la photographe Marilyn Bouchard de Jonquière, qui a permis d'amasser cette année l'exceptionnelle somme de 257...

à 09:43
La déclaration suivante peut être attribuée à Pamela Fralick, présidente de Médicaments novateurs Canada : « Médicaments novateurs Canada appuie le principe énoncé par le Comité permanent de la santé de la Chambre des...

à 09:04
Le TFOS international Dry Eye WorkShop II (TFOS DEWS II), dont le rapport a été publié dans l'édition du mois de juillet 2017 de la revue Ocular Surface,[1] a reconnu que le tréhalose était un ingrédient efficace en combinaison avec l'acide...

à 09:00
Dans le cadre de ses Grands Prix santé et sécurité du travail, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) annonce avec fierté que M. Francis Lavoie, représentant syndical, santé et sécurité pour...




Communiqué envoyé le 3 novembre 2017 à 14:30 et diffusé par :