Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Enfance, Lois fédérales et d'états, Sécurité publique

Le gouvernement du Canada propose des modifications réglementaires pour les jouets magnétiques



De nouvelles exigences réglementaires protégeraient mieux les enfants en contribuant à la prévention des blessures causées par l'ingestion d'aimants.

OTTAWA, le 3 nov. 2017 /CNW/ - Les petits aimants puissants sont une caractéristique populaire des jouets destinés aux enfants, mais ils peuvent être dangereux s'ils sont avalés par des enfants. Lorsque plus d'un aimant puissant est avalé en peu de temps, les aimants peuvent s'attirer mutuellement et causer des blessures graves, voire mortelles. C'est pourquoi Santé Canada passe à l'action pour protéger les Canadiens, surtout les enfants, des risques pour la santé et la sécurité associés aux produits de consommation dangereux.

Santé Canada a annoncé aujourd'hui qu'il publierait dans la partie I de la Gazette du Canada, pour une période de consultation de 75 jours, des propositions de modifications visant à inclure de nouvelles exigences obligatoires et des essais de jouets magnétiques dans le Règlement sur les jouets.

Les modifications réglementaires proposées comprennent des restrictions quant à la taille et à la force d'attraction des composants magnétiques des jouets, ainsi que les essais particuliers pour déterminer les composants magnétiques dangereux qui peuvent se détacher d'un jouet pendant le jeu. Ces modifications harmoniseront les exigences de sécurité du Canada pour les jouets magnétiques avec celles des États-Unis et de l'Europe.

Les exigences obligatoires proposées pour les jouets magnétiques destinés aux enfants n'ont aucune incidence sur l'interdiction en vigueur concernant les ensembles d'aimants de fantaisie dangereux. Ces articles demeureront interdits au Canada.

Les Canadiens sont invités à examiner les modifications proposées et à présenter leurs commentaires à Santé Canada d'ici le 17 janvier 2018.

Faits en bref

Citations

« Les parents et les personnes qui s'occupent d'enfants doivent se sentir en confiance que les jouets qu'ils achètent sont sûrs pour les enfants, y compris les jouets contenant des aimants. Les modifications proposées contribueront à mieux protéger nos enfants, particulièrement les plus jeunes, contre des blessures pouvant s'avérer mortelles lorsqu'ils avalent de petits aimants puissants. »

Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

Liens connexes
Sécurité des aimants
Annexe A - Information pour les fabricants, importateurs, distributeurs et détaillants de produits contenant de petits aimants puissants

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:47
Suite à l'acquisition de VWR en 2017, Avantor® présente aujourd'hui un nouveau logo et une nouvelle identité visuelle marquant la position de la société comme fournisseur mondial chef de file de produits, de services et de solutions pour les...

à 09:43
Suite à l'acquisition de VWR en 2017, Avantor® présente aujourd'hui son nouveau logo et sa nouvelle identité visuelle traduisant sa position de fournisseur mondial de premier plan de produits, services et solutions destinés aux professionnels des...

à 09:10
Suivant des règlements qui entreront en vigueur le 19 juillet prochain, les optométristes du Québec pourront contribuer davantage à rendre accessible à la population les soins de première ligne requis pour le traitement de divers problèmes oculaires....

à 09:00
Inforoute Santé du Canada (Inforoute) a publié aujourd'hui une demande d'expression d'intérêt (DEI) afin d'inviter les parties intéressées à démontrer en quoi elles peuvent contribuer au développement et à l'exploitation de la Passerelle ACCÈS (la...

à 07:23
LindaCare, une société de santé numérique spécialisée dans le monitorage à distance pour la gestion des maladies chroniques, a annoncé aujourd'hui que le Dr Robert Lerman, M.D., rejoindra LindaCare en tant que directeur médical et vice-président des...

à 07:07
L?entreprise Edge Pharmacy Services, LLC, est heureuse d?annoncer son acquisition d?Apolab ULC de Mississauga, Ontario. Edge est une entreprise d?impartition 503B basée aux États-Unis qui connaît une croissance rapide et dont la structure d?affaires...




Communiqué envoyé le 3 novembre 2017 à 14:30 et diffusé par :