Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Enfance, Lois fédérales et d'états, Sécurité publique

Le gouvernement du Canada propose des modifications réglementaires pour les jouets magnétiques



De nouvelles exigences réglementaires protégeraient mieux les enfants en contribuant à la prévention des blessures causées par l'ingestion d'aimants.

OTTAWA, le 3 nov. 2017 /CNW/ - Les petits aimants puissants sont une caractéristique populaire des jouets destinés aux enfants, mais ils peuvent être dangereux s'ils sont avalés par des enfants. Lorsque plus d'un aimant puissant est avalé en peu de temps, les aimants peuvent s'attirer mutuellement et causer des blessures graves, voire mortelles. C'est pourquoi Santé Canada passe à l'action pour protéger les Canadiens, surtout les enfants, des risques pour la santé et la sécurité associés aux produits de consommation dangereux.

Santé Canada a annoncé aujourd'hui qu'il publierait dans la partie I de la Gazette du Canada, pour une période de consultation de 75 jours, des propositions de modifications visant à inclure de nouvelles exigences obligatoires et des essais de jouets magnétiques dans le Règlement sur les jouets.

Les modifications réglementaires proposées comprennent des restrictions quant à la taille et à la force d'attraction des composants magnétiques des jouets, ainsi que les essais particuliers pour déterminer les composants magnétiques dangereux qui peuvent se détacher d'un jouet pendant le jeu. Ces modifications harmoniseront les exigences de sécurité du Canada pour les jouets magnétiques avec celles des États-Unis et de l'Europe.

Les exigences obligatoires proposées pour les jouets magnétiques destinés aux enfants n'ont aucune incidence sur l'interdiction en vigueur concernant les ensembles d'aimants de fantaisie dangereux. Ces articles demeureront interdits au Canada.

Les Canadiens sont invités à examiner les modifications proposées et à présenter leurs commentaires à Santé Canada d'ici le 17 janvier 2018.

Faits en bref

Citations

« Les parents et les personnes qui s'occupent d'enfants doivent se sentir en confiance que les jouets qu'ils achètent sont sûrs pour les enfants, y compris les jouets contenant des aimants. Les modifications proposées contribueront à mieux protéger nos enfants, particulièrement les plus jeunes, contre des blessures pouvant s'avérer mortelles lorsqu'ils avalent de petits aimants puissants. »

Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

Liens connexes
Sécurité des aimants
Annexe A - Information pour les fabricants, importateurs, distributeurs et détaillants de produits contenant de petits aimants puissants

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:30
L'entreprise Speciality European Pharma Limited (« SEP »), société mère d'un groupe européen spécialisé en produits de soins de santé, est heureuse d'annoncer le changement de marque de sa propre entreprise et de chacune de ses filiales, qui...

18 jan 2018
Hellas Direct, une compagnie d'assurance de nouvelle génération, a annoncé la signature d'une ronde de financement de série B de 7 millions EUR dirigée par IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale. En soutenant Hellas Direct, IFC rejoint une...

18 jan 2018
Problème Santé Canada avise les Canadiens que Baxter Corporation a procédé au rappel volontaire d'un lot de la solution pour dialyse péritonéale DIANEAL PD4 1,5 % en poches de 5 litres en raison de la présence possible de matière particulaire dans...

18 jan 2018
Pfizer Canada a avisé Santé Canada qu'il y a actuellement une pénurie d'auto?injecteurs EpiPen de 0,3 mg (DIN 00509558). La pénurie serait attribuable à une perturbation de la fabrication, et on s'attend actuellement à ce qu'il soit résolue d'ici le...

18 jan 2018
L'animatrice de radio Josey Arsenault et la Dre Èvelyne Bourdua-Roy ont choisi les Éditions Pratico-Pratiques pour éditer leur premier livre sur l'alimentation cétogène et faible en glucides. Perdre du poids en mangeant du gras avec l'alimentation...

18 jan 2018
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, en compagnie du député de Dubuc et adjoint parlementaire...




Communiqué envoyé le 3 novembre 2017 à 14:30 et diffusé par :