Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Entreprises conjointes, Animaux et animaux de compagnie, Première Nation

Un partenariat autochtone du Québec et des Maritimes et Ocean Choice International soumissionnent pour le quota de pêche de la mactre de stimpson



QUÉBEC, le 3 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Le 2 novembre dernier, un partenariat autochtone pan-atlantique unique a été formé afin de soumissionner sur le nouveau permis de pêche pour la mactre de Stimpson délivré par Pêches et Océans Canada.

Ce partenariat novateur qui regroupe les Innus du Québec, les Mi'gmaq du Nouveau-Brunswick, les Inuits du Sud du Labrador et Ocean Choice International (OCI) espère être le groupe retenu pour la nouvelle licence de pêche de mactre de stimpson dédiée aux Autochtones. Le partenariat est également ouvert à un autre groupe autochtone de la Nouvelle-Écosse et / ou de l'Île-du-Prince-Édouard. Cette proposition conjointe démontre clairement les capacités des diverses communautés autochtones à échanger et à collaborer entre elles et à travailler en étroite collaboration avec l'industrie pour atteindre un objectif commun.

OCI a accepté d'être le principal partenaire commercial de ce groupe autochtone pan-atlantique.

L'une des principales caractéristiques de cette proposition est la participation immédiate des entités autochtones à toute l'industrie touchant la mactre de stimpson soit la pêche, la transformation et la commercialisation. Le nouveau partenariat sera directement propriétaire de la licence, du navire et de l'usine de transformation, de sorte qu'il n'y aura pas de période de transition en ce qui a attrait à la participation autochtone. Il s'agit là de l'objectif principal du Ministre LeBlanc qui fait suite à la reconfiguration de l'accès à la pêche de la mactre de stimpson et ce dès 2018. Cette proposition répond pleinement à ce critère.

«Le contrôle autochtone sera toujours maintenu dans ce partenariat, comme il est indiqué dans notre protocole d'entente avec OCI. Notre communauté désire travailler avec OCI et apprécie ses connaissances et son expertise dans l'industrie. La capacité de commencer immédiatement et de participer à tous les secteurs, y compris la pêche, la transformation et la commercialisation, est vraiment unique », a déclaré Françis Ishpatau, vice-chef du Conseil de la bande Innu de Nutashkuan, au Québec.

La proposition comprend également un important volet de formation des travailleurs et des gestionnaires; ce qui contribuera à renforcer les capacités des autochtones dans ce secteur d'avenir.

"Les communautés autochtones verront des avantages significatifs de ce partenariat, y compris l'emploi, le renforcement des capacités et les revenus. Nous sommes impatients de devenir un joueur clé dans ce segment particulier de la pêche et d'étendre nos activités de pêche commerciale », a déclaré Andy Turnbull, PDG de Nunacor, la société de développement économique du NunatuKavut Community Council au Labrador.

Une partie importante de la culture autochtone est la durabilité des ressources et les pratiques de récolte responsables. Cela est une grande force du partenariat et elle a été la base de la proposition.

"Ce partenariat avec OCI nous permettra d'amener la mactre de stimpson sur le marché de manière responsable, ce qui est très important pour nous. La durabilité de la pêche est essentielle et le partenariat avec OCI et les groupes autochtones renforce notre capacité à présenter une proposition solide et éthique », a déclaré Ken Barlow, chef de la Première Nation d'Indian Island, représentant le conseil de district Micmac de North Shore au Nouveau-Brunswick.

Un avantage important de cette proposition est qu'elle redistribue les bénéfices dans l'ensemble des Maritimes et du Québec et dans chacune des communautés des partenaires autochtones.

"C'est une étape unique et passionnante pour la pêche au pays. OCI est heureuse de faire partie d'un véritable changement et de favoriser une vraie collaboration au sein même de notre pêche », a déclaré Martin Sullivan, chef de la direction d'Ocean Choice. "Nous sommes confiants que notre proposition est la meilleure et pensons qu'elle met en évidence un partenariat qui renforce la capacité des communautés autochtones à participer à la pêche de la mactre de stimpson; tout en faisant bénéficier l'ensemble des provinces du Canada atlantique ", a déclaré M. Sullivan.

Les partenaires autochtones et OCI sont impatients de mettre leurs énergies et connaissances en commun et espèrent une réponse positive de Pêches et Océans.

À propos des partenaires

Le conseil de la bande innu de Nutashkuan a été créé en 1952 et représente 1 200 personnes situés tout au long de la Côte Nord du Québec, à 430 kilomètres à l'est de Sept-Îles. Il participe activement à l'industrie de la pêche et détiennent 15 permis pour de nombreuses espèces du golfe du Saint-Laurent, dont le crabe des neiges, le homard, la mactre de stimpson, le hareng, le pétoncle, le maquereau et le poisson de fond. Les Innus participent également directement à la transformation et à la vente de plusieurs produits (mactre de stimpson, crabe des neiges, buccin et poisson de fond) capturés dans le golfe du Saint-Laurent.

Le North Shore Micmac District Council ("NSMDC") est un conseil tribal représentant sept Premières nations Mi'gmaq au Nouveau-Brunswick: Buctouche, Eel Ground, Eel River Bar, Fort Folly, l'île Indian, les Premières nations Metepenagiag et Pabineau, représentant plus de 3 251 membres. Les communautés détiennent plus de 360 permis communautaires commerciaux couvrant plus de 23 espèces, dont le homard, le hareng, le crabe des neiges et un certain nombre d'espèces de palourdes, dans les régions du Golfe et des Maritimes. Les communautés possèdent 23 bateaux de pêche et en louent plusieurs autres, naviguant hors des ports d'attache du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Certaines communautés participent également à des activités d'aquaculture.

NDC Fisheries Limited a été constituée en société en novembre 2004 et est une filiale à propriété exclusive de la Nunacor Development Corporation, qui est la branche du développement des affaires du NunatuKavut Community Council (NCC) au Labrador. NDC Fisheries Limited pêche principalement du crabe des neiges et des crevettes, toutes les prises sont actuellement débarquées et transformées au Labrador par les pêcheurs du NunatuKavut. Le NunatuKavut Community Council (NCC) représente 6 000 Inuits du sud du NunatuKavut, un peuple qui a occupé et utilisé des ressources au large des côtes du Labrador et de l'intérieur depuis l'antiquité.

Ocean Choice International, une entreprise 100% détenue et exploitée par les membres d'une même famille, est l'une des principales entreprises canadiennes de pêche, de transformation et de commercialisation de poissons et fruits de mer verticalement intégrées. Elle a des bureaux de vente partout dans le monde. Pour plus d'informations, visitez www.oceanchoice.com.

 

SOURCE Ocean Choice International Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:32
Résultat Courant en hausse de 25%  Poursuite des investissements dans le digital  Lancement d'une plateforme d'autopartage    Le Conseil d'Administration d'UCAR a arrêté ce jour les comptes du premier semestre 2018. Au 1er semestre 2018, le...

à 13:57
Mobilité Montréal informe les usagers de la route que des fermetures majeures seront mises en place durant la fin de semaine du 19 octobre, notamment dans le secteur de l'échangeur Turcot et de l'échangeur des autoroutes 13 et 40....

à 13:57
Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, et la conseillère associée au développement durable et aux transports actifs à la Ville de Montréal, Marianne Giguère, invitent les citoyens à participer à la fête d'inauguration du Chemin Gilford,...

à 13:47
Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports informe les usagers de la route de fermetures complètes de nuit sur l'autoroute 640, du 19 au 22 octobre 2018, à Terrebonne. Celles-ci sont requises afin...

à 13:00
Bell a annoncé aujourd'hui qu'elle est le premier fournisseur de services sans fil au pays à offrir des points d'accès Wi-Fi dans les véhicules Ford et Lincoln compatibles, au moyen de la solution intégrée Voiture connectée de Bell. Des services de...

à 12:53
Une première rencontre importante entre des représentants du syndicat Unifor, des aides-pêcheurs et la députée de Gaspésie--Les Îles-de-la-Madeleine, madame Diane Lebouthillier, a eu lieu la semaine dernière au terme de laquelle celle-ci a indiqué...




Communiqué envoyé le 3 novembre 2017 à 13:26 et diffusé par :