Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Enfance, Sécurité publique

Le gouvernement du Canada annonce un soutien à des projets sur la sensibilisation aux commotions cérébrales et sur leur prise en charge



Une nouvelle technologie mobile et des pratiques exemplaires doteront les parents et les enseignants des outils nécessaires pour aider les enfants et les jeunes après une commotion cérébrale

TORONTO, le 3 nov. 2017 /CNW/ - Plus de 64 % des blessures chez les enfants et les adolescents traités aux services d'urgence sont liées aux sports et aux loisirs, et les commotions sont parmi les plus courantes.

Aujourd'hui, au nom de l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, le député Rob Oliphant a annoncé le financement de deux nouveaux projets axés sur les commotions cérébrales : le projet « SCHOOLFirst » et l'application mobile PACE. Ces projets prolongent et amplifient les mesures prises par le gouvernement du Canada en matière de sensibilisation aux commotions cérébrales et de prévention.

Le projet « SCHOOLFirst », dirigé par le Holland Bloorview Kids Rehabilitation Hospital, permettra aux enseignants et aux conseils scolaires d'avoir accès à des renseignements à jour sur les pratiques liées aux commotions cérébrales dans le secteur de l'éducation au Canada. En faisant appel à la participation de jeunes, de parents, d'enseignants et d'experts en santé, le projet aidera les jeunes Canadiens qui retournent à l'école après avoir subi une commotion cérébrale.

Pour que les parents puissent reconnaître les signes d'une commotion cérébrale, aider leurs enfants à guérir et réduire le risque d'autres blessures après une commotion cérébrale, la Clinical Investigation and Teaching Institute of British Columbia (CITI BC) Research Society a mis au point une application mobile. L'application d'activation progressive et de sensibilisation aux commotions cérébrales (Progressive Activation and Concussion Education - PACE) aidera les parents à guider la prise en charge de la commotion cérébrale de leur enfant. Après un diagnostic par un médecin, l'application précise les symptômes déclencheurs et la façon de les traiter à la maison et à l'école. L'application sera disponible pour les téléphones intelligents et les tablettes électroniques.

Citations

« Les parents et les enseignants canadiens doivent avoir accès aux outils et aux connaissances nécessaires pour prévenir les commotions cérébrales et les gérer avec soin lorsqu'elles surviennent. Les investissements annoncés aujourd'hui s'inscrivent dans le prolongement des efforts fédéraux en cours pour appuyer la prévention et le traitement des commotions cérébrales. Nous voulons aider à rendre le sport, l'activité physique et les loisirs plus sécuritaires pour nos enfants et nos athlètes. »

L'honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Veiller à ce que tous les jeunes et les athlètes puissent pratiquer des sports de façon sécuritaire est important pour le gouvernement du Canada. C'est pourquoi nous investissons dans des projets, comme "SCHOOLFirst" et l'application mobile PACE, qui aideront les athlètes, les parents, les enseignants et les entraîneurs à déceler les signes et les symptômes de la commotion. J'invite tous les Canadiens à consulter ces ressources pour s'informer sur les façons de prévenir les commotions et d'aider à les soigner judicieusement, comme cela est expliqué dans les protocoles de retour à l'apprentissage et de retour au jeu. C'est un travail d'équipe pour le bien-être de tous. »

L'honorable Kent Hehr
Ministre des Sports et des Personnes handicapées

« L'annonce d'aujourd'hui aura une incidence directe sur les enfants et les jeunes qui pratiquent des activités sportives et récréatives. Ces projets montrent que des résultats concrets sont atteints en conformité avec les engagements du gouvernement d'augmenter la sensibilisation à la prise en charge et au traitement des commotions cérébrales. »

Rob Oliphant
Député de Don Valley-Ouest

« Même s'il existe de nombreuses ressources et de nombreux outils pour conseiller les enseignants sur ce qu'il faut faire pour appuyer le retour en classe d'un jeune après une commotion cérébrale, il y a quand même des lacunes relativement à la façon d'intégrer cette information et d'aider au mieux les jeunes. Grâce à SCHOOLFirst, les enseignants sauront quelles questions poser, quelles conversations amorcer et quels outils utiliser afin de faciliter le retour en toute sécurité des jeunes Canadiens à leurs activités scolaires. »

Dr Nick Reed
Clinicien-chercheur et codirecteur, Concussion Centre du Holland Bloorview Kids Rehabilitation Hospital
Professeur adjoint, Département de sciences du travail et d'ergothérapie de l'Université de Toronto

« Que ce soit à la maison, à l'école ou dans le sport, nous sommes plus conscients que jamais que les commotions cérébrales ont des répercussions énormes sur la santé de nos enfants. Non seulement une commotion cérébrale perturbe la vie quotidienne, mais elle peut aussi causer des problèmes à long terme si elle n'est pas traitée correctement. Ce peut être assez angoissant si vous ne savez pas quoi faire après la première visite chez le médecin. »

Dr David Rhine
Urgentologue et directeur, Gestion des commotions cérébrales dans les sports
Hôpital général de Kelowna

Faits en bref

Liens associés
Déclaration des ministres Philpott et Qualtrough à propos des Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport
Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport
Commotions cérébrales et traumatismes crâniens chez les enfants et les jeunes canadiens

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:45
La Nation Nishnawbe Aski et les gouvernements de l'Ontario et du Canada peaufinent un plan de travail visant à transformer la prestation des soins de santé dans 49 collectivités des Premières Nations du Nord de l'Ontario TIMMINS, ON, le 17 nov....

à 16:52
MONTRÉAL, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Cette année encore, les Shriners de Karnak et l'Hôpital Shriners pour enfants - Canada participeront à la frénésie du Défilé du Père Noël, ce samedi 18 novembre. Les Shriners de Karnak font partie du paysage...

à 16:30
MONTRÉAL, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Les 20 et 21 novembre prochains, au Palais des congrès de Montréal, se déroulera le congrès de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) qui aura comme thème « Profession infirmière. Profession...

à 15:53
ROUYN-NORANDA, QC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - La nouvelle entité FADOQ - Abitibi-Témiscamingue a officiellement vu le jour le 14 novembre, à l'Hôtel Noranda, à Rouyn-Noranda. C'est Rolande Lemire, du Club Arc-en-ciel...

à 15:47
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Dans la foulée du dépôt du projet de loi visant à encadrer le cannabis au Québec, notre gouvernement rappelle que c'est le gouvernement fédéral qui s'est engagé à légaliser le cannabis au plus tard le 1er...

à 15:39
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - À la suite d'un événement survenu à Val-Bélair cette nuit, certaines affirmations erronées ont circulé quant au délai d'intervention des services préhospitaliers d'urgence. Le ministre de la Santé et des...




Communiqué envoyé le 3 novembre 2017 à 11:11 et diffusé par :