Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujets : Bénéfices / Revenus, Divers

Stornoway annonce ses résultats du troisième trimestre de 2017



Stornoway annonce ses résultats du troisième trimestre de 2017

LONGUEUIL, Québec, 02 nov. 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- Stornoway Diamond Corporation (TSX:SWY) (la « Société » ou « Stornoway ») a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre clos le 30 septembre 2017.

Faits saillants du trimestre clos le 30 septembre 2017

(tous les montants sont présentés en $ CA, sauf indication contraire)

1 Avant financement lié à la production et redevances
2 Se reporter à la rubrique "Mesures non conformes aux IFRS".
3 Selon un taux de change moyen du dollar canadien en dollar américain de 1,25 $.

Matt Manson, président et chef de la direction, a déclaré : « Les excellents résultats obtenus sur le plan de la production au troisième trimestre vont de pair avec la constance et la performance de notre gestion des coûts. Notre coût d'exploitation moyen de 66,39 $ par carat se compare positivement au prix de vente moyen de 119 $ le carat, et le nombre de carats produits ainsi que la teneur obtenue ont dépassé le plan de mine. Nous avons réussi à dégager un résultat d'exploitation sous-jacent solide, et ce, tout en poursuivant nos efforts visant à améliorer la qualité de notre récupération de diamants. Sur ce point, la construction de notre nouveau circuit de tri de minerai-stérile va bon train et sa mise en service est planifiée au cours du premier trimestre. Notre prix de vente augmente chaque trimestre, en dépit d'une correction à la fin du troisième trimestre ralentissant le taux d'augmentation et nous entrevoyons de la stabilité pour le reste de l'exercice. À la fin du trimestre, nous avons présenté un autre solide bilan de la trésorerie et des facilités de crédit disponibles, qui nous place en position favorable pour mener à bien nos programmes d'investissement en 2017 et au cours du premier semestre de 2018. »

Survol des résultats financiers

Les produits des activités ordinaires pour le trimestre se sont établis à 50,0 M$. Il s'agit du troisième trimestre écoulé depuis le début de la production commerciale, et il n'y a pas eu de vente dans la période comparable. Les produits des activités ordinaires de la Société comprennent un montant de 6,0 M$ lié à l'amortissement du produit reçu d'avance aux termes du contrat d'achat de la production de diamants de Renard en échange d'engagements futurs de livraison de diamants à des prix prévus par contrat. Le coût des produits vendus de la Société s'est établi à 49,2 M$ et est lié aux activités d'extraction minière, de traitement et de tri des diamants bruts, aux services sur le site et à l'amortissement, le BAIIA ajusté se chiffrant à 15,0 M$, ou 30,0 % des produits. L'augmentation du BAIIA ajusté par rapport aux exercices antérieurs est attribuable au fait que deux ventes par appel d'offres ont été réalisées au troisième trimestre de 2017, contre aucune pour la période correspondante de 2016, le projet diamantifère Renard étant alors en phase de construction. Les charges financières ont totalisé 5,4 M$ pour le troisième trimestre. Pour le trimestre, la Société a comptabilisé une charge d'intérêts de 6,9 M$, laquelle a été en partie compensée par un profit latent de 1,9 M$ sur la juste valeur des dérivés incorporés dans les débentures convertibles. Les produits des activités ordinaires se sont élevés à 141,0 M$ pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2017.

FAITS SAILLANTS DE NATURE FINANCIÈRE
(en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire)

 Trimestres clos lesPériodes de neuf mois closes les
 30 sept.
2017
  30 sept.
2016
  30 sept.
2017
  30 sept.
2016
  
         
Produits des activités ordinaires49 977  ?  141 019       ?  
Coût des produits vendus49 165  ?  119 478  ?  
Frais de vente, frais généraux et frais d'administration4 281  3 151  13 604  8 811  
Frais de prospection179  432  1 760  2 341  
Profit sur la vente de participations dans des biens de prospection?  ?  (400) ?  
(Produits financiers) charges financières5 410  11 069  4 891  25 461  
(Profit) perte de change(4 312) 896  (8 572) (4 234) 
Résultat net avant impôt(4 746) (15 548) 10 258  (32,379) 
Charge d'impôt sur le résultat(1 673) ?  13 968  ?  
Résultat net(3 073) (15 548) (3 710) (32 379) 
Résultat de base par actionnéant (0,02) néant  (0,04) 
Résultat dilué par actionnéant (0,02) néant  (0,04) 
BAIIA ajusté215 018  (3 583) 49 856  (11 152) 
Marge du BAIIA ajusté (%)230,0 %s. o. 35,4 %s. o. 
Dépenses d'investissement222 714  s. o. 63 772  s. o. 

Environnement, santé, sécurité et communautés

Aucun incident avec arrêt de travail n'a été enregistré au cours du trimestre, ce qui porte le taux d'incident avec arrêt de travail depuis le début de l'exercice à 0,6 pour les entrepreneurs et à 0 pour les employés de Stornoway. Aucun incident d'infraction aux lois et aux règlements régissant la protection de l'environnement n'a été enregistré au cours du trimestre. La main-d'oeuvre sur place au mois de septembre a atteint une moyenne de 337 travailleurs par jour, dont 16,8 % étaient des Cris du territoire Eeyou Istchee. Au 30 septembre 2017, le nombre d'employés s'élevait à 492. De ce nombre, 433 employés travaillaient au site minier, dont 13 % étaient des Cris, 26 % provenaient de Chibougamau et de Chapais et 61 % provenaient de l'extérieur de la région.

Exploitation minière et traitement

Au cours du troisième trimestre, 1 074 148 tonnes ont été extraites des fosses à ciel ouvert Renard 2-3 et Renard 65, comparativement aux 1 067 056 tonnes prévues (+1 %), ce qui a permis de constituer des stocks de minerai de 523 257 tonnes. Le traitement de 506 381 tonnes de minerai a donné lieu à la récupération de 442 154 carats soit une teneur attribuable de 87 cpht, comparativement aux prévisions de 540 000 tonnes de minerai et de 422 475 carats récupérés d'une teneur de 77 cpht (respectivement, +5 %, -6 % et +12 %). Le minerai traité provenait de kimberlites de Renard 2 et de Renard 3 et était issu de la mine à ciel ouvert, des stocks de minerai et de galeries de développement dans la mine souterraine.

Les taux de traitement ont affiché une moyenne de 5 957 tonnes par jour pour le trimestre, exception faite d'une interruption prévue de sept jours en juillet pour effectuer des travaux de maintenance annuels, sur une capacité nominale de 6 000 tonnes par jour et selon un taux d'utilisation de 78 %.

Les charges d'exploitation décaissées par tonne traitée se sont établies à 57,97 $ par tonne2 (66,39 $ par carat traité2), par rapport à des prévisions de 61,06 $ par tonne2 (78,04 $ par carat traité2). Les charges décaissées par tonne sont conformes aux prévisions, les coûts par carat traité pour le trimestre reflétant un nombre de carats récupérés supérieur aux prévisions.

Ventes de diamant

Stornoway a vendu un total de 405 643 carats pour le trimestre dans le cadre de deux ventes par appels d'offres (les sixième et septième ventes de 2017)  résultant en un produit brut de 48,1 M$ à un prix moyen de 95 $ US le carat (119 $ le carat2, 3). Ces montants excluent 32 989 carats compris dans le dernier appel d'offres pour le trimestre, dont les produits seront comptabilisés au quatrième trimestre, étant donné que le produit de la vente n'a pas été reçu avant le 30 septembre 2017. À la fin du trimestre, la Société n'avait pas d'inventaire de diamants excédentaire si ce n'est les produits en cours. Stornoway prévoit conclure deux appels d'offres supplémentaires au cours du quatrième trimestre.

Projets d'investissement

Les dépenses d'investissement2 au troisième trimestre ont totalisé 22,7 M$ et sont liées essentiellement à la mise en valeur de la mine souterraine.

Les travaux de développement de la mine souterraine au cours du trimestre ont porté essentiellement sur la mise en valeur de la kimberlite à une profondeur de 160 mètres, sur la construction des galeries de production à 240 mètres, 270 mètres et 290 mètres et sur le puits d'air frais. Le développement latéral porte sur 1 206 mètres, comparativement aux 1 177 mètres prévus (+2 %). Les conditions du sol ont été bonnes et il n'y a eu aucun autre problème d'infiltration d'eau comme celui qui avait ralenti la construction de la rampe vers la fin de 2015 et le début de 2016. Au quatrième trimestre, les travaux de mise en valeur porteront sur la préparation de galeries, de forage long-trous, de développement de la rampe et de la construction des points de soutirage. Une première production de minerai à partir de la mine souterraine est prévue au cours du premier trimestre de 2018, et la pleine production devrait être atteinte au cours du deuxième trimestre de 2018.

Au cours du trimestre, la Société a mis en service une méthode modifiée pour le traitement et la disposition de la kimberlite traitée. Depuis le début du traitement du minerai, la kimberlite était déshydratée par des centrifugeuses pour être ensuite transportée par camion et empilée à sec au site de confinement. Une forte teneur en humidité de la kimberlite traitée diminuait ses propriétés d'empilage à sec et rendait inefficace son empilement. Le système de disposition modifié fait en sorte que la portion fine de la kimberlite traitée sera pompée et transférée dans une installation de confinement modifiée, et les eaux d'exhaure seront collectées et renvoyées à l'usine ou traitées aux installations de traitement des eaux. Un module de « degrit » a été installé à l'usine de traitement du minerai et des travaux de modifications ont été réalisés à l'installation de confinement pour supporter l'évacuation de la portion grossière de la kimberlite traitée. Un changement au permis d'exploitation de la mine en faveur du système modifié a été reçu dans les délais prévus, et la nouvelle méthode de traitement et de confinement de la kimberlite traitée est utilisée avec succès depuis le début du trimestre.

Au début d'août, le conseil d'administration de la Société a approuvé des dépenses extraordinaires de 22 M$ financées à même les ressources financières existantes, pour un programme de modification de l'usine visant à améliorer le profil de qualité de la production de Renard. Au coeur de ce programme se trouve un circuit de tri de minerai-stérile pouvant traiter 7 000 tonnes de minerai par jour (extensible), conçu pour extraire les stériles de 30 mm à 200 mm, immédiatement avant leur introduction dans le concasseur secondaire à cônes. Le circuit de tri de minerai-stérile comprendra des convoyeurs couverts, une tour d'alimentation gravitaire comprenant des trieurs à balayage spectral et une unité de chargement des stériles. Les travaux sur les fondations de béton ont commencé en août et tous les travaux de structures d'acier et d'enveloppes sont planifiés pour être terminés avant la fin de l'année. La mise en service est prévue pour le premier trimestre de 2018. En plus d'améliorer la taille des diamants récupérés et leur profil de qualité par la réduction des bris de diamants, l'ajout de ce circuit devrait avoir, comme autre bénéfice, de réduire la charge sur le reste de l'usine de traitement du minerai de Renard et de permettre potentiellement un agrandissement futur.

Commentaire sur la production de diamants et sur le marché du diamant brut

Depuis que le traitement du minerai a commencé à la mine Renard, la production diamantifère a été influencée par les facteurs suivants : 1) teneur d'alimentation a l'usine plus élevé que prévu découlant d'une amélioration des caractéristiques géologiques des unités de minerai extraites des fosses à ciel ouvert et de la mine souterraine; 2) taux élevés de bri du diamant ayant une incidence sur la distribution granulométrique, sur la teneur et sur la qualité des diamants récupérés; 3) production plus élevée que prévu de petits diamants (moins de 3 mm) découlant d'une efficacité plus grande que prévu des systèmes de concassage et de traitement du diamant; 4) accueil favorable des diamants de Renard sur le marché du diamant brut démontré par une augmentation réelle (déduction faite des variations de la distribution granulométrique et de la qualité) de 19 % entre la première vente, en novembre 2016, et la septième vente, en juillet 2017; et 5) conditions de marché variables pour certaines catégories de diamant, tels les plus petites pierres et celles de qualité inférieure, qui ont été fortement touchées par les événements entourant la démonétisation en Inde à la fin de 2016, et pour lesquelles les prix ne se sont pas encore entièrement remis. La réconciliation positive des teneurs obtenues à ce jour à la mine Renard et le prix moins élevé que prévu obtenu à la vente résultent directement de chacun des facteurs énoncés ci-dessus.

Stornoway estime que les mesures prises pour atténuer les taux de bri du diamant pour le ramener à des niveaux acceptables se traduiront par une amélioration significative de la valeur. Au cours du premier semestre de 2017, des dispositions ont été prises pour comprendre la cause des bris, l'attention étant portée sur les réglages d'opération des concasseurs, l'équilibrage du matériel dans l'usine, les pompes, la recirculation du minerai et les tamis. Les progrès ont été mesurés par des études sur le bris des diamants et par des essais avec simulants, et les conditions de bri du diamant ont été reproduites lors d'essais en laboratoire. À la suite de ces travaux, la source des bris a été localisée, essentiellement dans le concasseur secondaire a cônes et dans le concasseur tertiaire à cylindre de broyage à haute pression, et elle semble liée à la forte proportion de matériel résistant présent dans la dilution interne inhérente  au minerai de  Renard qui génère un milieu abrasif dans les concasseurs. La Société estime que l'installation d'un circuit de tri de minerai-stérile dans le cadre du programme d'investissement extraordinaire approuvé par le conseil d'administration contribuera à augmenter la qualité et probablement la teneur des diamants produits, par la suppression d'une part importante du matériel abrasif de dilution dans les circuits de concassage.

Parallèlement, Stornoway cherchera à continuer la libération des petits diamants (moins de 3 mm) comme source de produits supplémentaires, en quantité plus élevée que prévu comparativement aux ressources minérales projetées.

Conférence téléphonique et webdiffusion

Stornoway tiendra sa conférence téléphonique sur les résultats du troisième trimestre pour les analystes et les investisseurs, le 3 novembre 2017 à 11 h (HE). Il est possible d'accéder à la conférence en  composant le numéro sans frais suivant pour l'Amérique du Nord : 1 844 215-3287 ou, pour les appels de l'étranger, le 1 209 905-5939, et en indiquant le code d'identification de la conférence, soit le code 2499129. Une webdiffusion en direct sera disponible à l'adresse suivante : https://edge.media?server.com/m6/p/nyed2trz. Un enregistrement de la conférence et une copie de la présentation sur les résultats seront disponibles sur le site Web de Stornoway, à l'adresse www.stornowaydiamonds.com.

À propos du projet diamantifère Renard

La mine de diamant Renard est la première mine diamantifère en importance au Québec et la sixième au Canada. Elle est située à environ 250 km au nord de la communauté crie de Mistissini et à 350 km au nord de Chibougamau dans la région de la Baie-James, dans le centre-nord du Québec. Le projet de construction a commencé le 10 juillet 2014 et la production commerciale a débuté officiellement le 1er janvier 2017. On prévoit une production annuelle moyenne de diamants de 1,8 million de carats par an pendant les 10 premières années de la vie de la mine. Les lecteurs sont invités à consulter le rapport technique du 11 janvier 2016 concernant l'estimation des ressources minérales de septembre 2015, et le rapport technique daté du 30 mars 2016 sur la mise à jour du plan minier et de l'estimation des réserves de mars 2016 pour de plus amples renseignements et d'autres hypothèses concernant le projet.

Personnes qualifiées

Les informations scientifiques ou techniques figurant dans le présent communiqué de presse ont été préparées sous la supervision de M. Patrick Godin, ing. (Québec), chef des opérations. Les programmes de prospection de Stornoway sont supervisés par M. Robin Hopkins, géologue (NT/NU) et vice-président de l'exploration. MM. Godin et Hopkins sont tous deux des personnes qualifiées en vertu du Règlement 43?101 sur l'information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

À propos de Stornoway Diamond Corporation

Stornoway est l'une des plus importantes sociétés canadiennes d'exploration et de mise en valeur de propriétés diamantifères et elle est inscrite à la cote de la Bourse de Toronto sous le symbole SWY. Son siège social est situé à Longueuil. Son projet phare, le projet diamantifère Renard, qu'elle détient en propriété exclusive, est la première mine de diamants au Québec. Stornoway est une société axée sur la croissance qui détient un actif de classe mondiale dans l'un des meilleurs territoires miniers au monde, et l'une des plus remarquables entreprises du secteur minier au monde.

Au nom du conseil d'administration
STORNOWAY DIAMOND CORPORATION
/s/ « Matt Manson »
Matt Manson
Président et chef de la direction  

  Pour un supplément d'information, veuillez communiquer avec Matt Manson (président et chef de la direction) au 416 304-1026, poste 2101
ou avec Orin Baranowsky (chef des finances) au 416 304-1026, poste 2103
ou Jodi Hackett (Directrice communication) au 416 304-1026 poste 2104
ou au numéro sans frais suivant : 1 877 331-2232

Pour plus d'information, veuillez contacter M. Ghislain Poirier, vice-président Affaires publiques de Stornoway au 418 254-6550, gpoirier@stornowaydiamonds.com

** Site Web : www.stornowaydiamonds.com Courriel : info@stornowaydiamonds.com **   

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent document contient de l'information prospective (au sens défini dans le Règlement 51-102 sur les obligations d'information continue) et des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes et de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis (désignés collectivement ci-après par « information prospective » ou « énoncés prospectifs »). Ces énoncés prospectifs ont été établis en date du présent document, et la Société n'entend pas les mettre à jour et n'a aucune obligation de le faire, sauf si elle y est tenue par la loi.

Ces énoncés prospectifs se rapportent à des événements futurs ou à un rendement futur et comprennent notamment des énoncés se rapportant aux objectifs de Stornoway pour l'exercice à venir, à ses objectifs à moyen terme et à long terme et à ses stratégies en vue d'atteindre ces objectifs, ainsi que des énoncés concernant des opinions, plans, objectifs, attentes, estimations, intentions et perspectives d'avenir ou événements ou résultats prévus de la direction. Bien que la direction estime que ces hypothèses sont raisonnables compte tenu de l'information dont elle dispose actuellement, elles pourraient s'avérer inexactes.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent document reflètent les attentes ou les opinions actuelles concernant des événements futurs et ils comprennent, sans s'y limiter, des énoncés à l'égard i) de la quantité de réserves minérales, de ressources minérales et de cibles de prospection; ii) de la quantité de la production future pour une période donnée; iii) de la valeur actualisée nette et des taux de rendement internes de l'exploitation minière; iv) des hypothèses relatives à la teneur récupérée, à la distribution granulométrique et à la qualité des diamants, à la récupération moyenne du minerai, à la dilution interne, à la dilution minière et à d'autres paramètres miniers indiqués dans le rapport technique de 2016 ainsi qu'aux niveaux de bris des diamants; v) des hypothèses relatives aux produits des activités ordinaires bruts, au coût des produits vendus, aux coûts de production décaissés, aux estimations des marges brutes, aux dépenses d'investissement prévues et projetées, à la situation de trésorerie et aux besoins du fonds de roulement; vi) du potentiel d'agrandissement de la mine et de sa durée de vie prévue; vii) des délais prévus pour la délivrance des permis et des approbations réglementaires liés aux activités de construction menées actuellement à la mine Renard; viii) du calendrier prévu pour l'achèvement de la mine à ciel ouvert et de la mine souterraine Renard; ix) du calendrier prévu pour le démarrage et l'atteinte de la capacité nominale de la mine Renard; x) des obligations financières prévues de Stornoway ou des coûts engagés par celle-ci relativement à l'aménagement en cours de la mine Renard; xi) des plans de prospection futurs; xii) des cours futurs des diamants bruts; xiii) des avantages économiques d'utiliser une centrale électrique alimentée au GNL plutôt qu'au diesel; xiv) des sources de financement et des besoins de financement prévus; xv) de la prise d'effet, du financement ou de la disponibilité, selon le cas, de l'emprunt garanti de premier rang, du solde de la facilité relative à l'équipement et de l'emploi du produit tiré de ceux-ci; xvi) de la capacité de la Société à honorer ses obligations de livraison de la participation liée aux diamants visés aux termes de la convention d'achat et de vente; xvii) des répercussions des opérations de financement sur les activités, l'infrastructure, les occasions, la situation financière, l'accès aux capitaux et la stratégie globale de la Société; xviii) du taux de change entre le dollar américain et le dollar canadien et xix) de la disponibilité de la capacité de financement excédentaire pour l'exploitation de la mine Renard. Toute déclaration qui exprime ou implique des discussions en ce qui concerne les prévisions, attentes, croyances, plans, projections, objectifs, hypothèses ou événements ou rendements futurs (souvent, mais pas toujours, en utilisant des mots ou expressions tels que « s'attendre à », « prévoir », « planifier », « projeter », « estimer », « supposer », « avoir l'intention de », « stratégie », « buts », « objectifs », « calendrier » ou des variantes de ceux-ci ou en indiquant que certaines actions, certains événements ou résultats « peuvent », « pourraient » ou « devraient » être pris, survenir ou être atteints ou en utilisant le mode futur ou conditionnel à leur égard ou encore la forme négative de l'un de ces termes ou d'expressions similaires) n'est pas un énoncé de faits historiques et peut être un énoncé prospectif.

Les énoncés prospectifs sont établis en fonction de certaines hypothèses formulées par Stornoway ou ses consultants et d'autres facteurs importants qui, s'ils se révèlent inexacts, pourraient amener les résultats, performances ou réalisations réels de Stornoway à différer considérablement des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Ces énoncés et renseignements s'appuient sur plusieurs hypothèses en ce qui concerne les stratégies et perspectives d'entreprise actuelles et futures ainsi que le contexte dans lequel Stornoway exercera son activité à l'avenir, y compris la teneur récupérée, la distribution de la taille et la qualité des diamants, la récupération moyenne de minerai, la dilution interne, les niveaux de bris des diamants, le prix des diamants, les coûts prévus et la capacité de Stornoway d'atteindre ses objectifs, le rendement financier prévu, l'évolution réglementaire, les plans de mise en valeur, les activités et les engagements de prospection, de mise en valeur et d'exploitation minière, et le taux de change entre le dollar américain et le dollar canadien. Bien que la direction estime que ses hypothèses concernant ces questions sont raisonnables compte tenu de l'information dont elle dispose actuellement, elles pourraient s'avérer inexactes. Parmi les hypothèses importantes posées par Stornoway ou ses consultants dans le cadre de ses énoncés prospectifs, on note entre autres les suivantes : i) les investissements requis et les besoins estimatifs en matière de main-d'oeuvre; ii) les estimations de la valeur actualisée nette et des taux de rendement internes; iii) la teneur récupérée, la distribution de la taille et la qualité des diamants, la récupération moyenne de minerai, la dilution interne, la dilution de la mine et les autres paramètres miniers mentionnés dans le Rapport technique de 2016 ainsi que les niveaux de bris des diamants; iv) la réception des approbations réglementaires selon des modalités acceptables dans des délais habituels; v) les délais prévus pour le démarrage et l'atteinte de la capacité nominale de la mine Renard; vi) l'échéancier de l'aménagement d'une mine à ciel ouvert et d'une mine souterraine à la mine Renard; vii) les formations géologiques que l'on s'attend à rencontrer; viii) les prix du marché pour les diamants bruts et leur incidence possible sur la mine Renard; ix) le respect de toutes les conditions sous-jacentes à l'emprunt garanti de premier rang et au solde de la facilité relative à l'équipement, ou la renonciation à ces conditions, de manière à ce que la Société puisse effectuer des prélèvements aux termes de ces ententes; x) l'interprétation par Stornoway des données de forage géologique recueillies et de leur incidence potentielle sur les ressources minérales indiquées et la durée de vie de la mine; xi) les plans et objectifs de prospection futurs; xii) la capacité de la Société à honorer ses obligations de livraison de la participation liée aux diamants visés, aux termes de la convention d'achat et de vente et xiii) la robustesse persistante du dollar américain par rapport au dollar canadien.

Par nature, les énoncés prospectifs comportent des incertitudes et des risques inhérents, tant généraux que spécifiques, et il y a un risque que les estimations, les prévisions, les projections et les autres énoncés prospectifs ne se concrétisent pas ou que les hypothèses ne reflètent pas la réalité future. Nous avertissons les lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés, étant donné que différents facteurs de risque importants pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des opinions, des plans, des objectifs, des attentes, des prévisions, des estimations, des hypothèses et des intentions qui sont exprimés dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque peuvent être généralement décrits comme le risque que les hypothèses et estimations mentionnées ci-dessus ne se matérialisent pas, y compris l'hypothèse figurant dans plusieurs énoncés prospectifs selon laquelle d'autres énoncés prospectifs seront exacts, mais ils comprennent particulièrement, sans s'y limiter : i) les risques liés aux variations de teneur, de distribution granulométrique et de qualité des diamants, de lithologies kimberlitiques et de contenu de roche encaissante dans le matériau identifié en tant que ressources minérales par rapport aux prévisions; ii) les variations des taux de récupération et de fracturation; iii) l'incertitude quant à savoir si l'exploration additionnelle de cibles de prospection entraîne la délimitation des cibles comme ressources minérales; iv) les faits nouveaux survenant sur les marchés mondiaux du diamant; v) les hausses plus lentes que prévu des évaluations des diamants; vi) les risques associés aux fluctuations du dollar canadien et d'autres monnaies par rapport au dollar américain; vii) les augmentations relatives aux coûts en capital, coûts d'exploitation et dépenses d'investissement de maintien proposés; viii) les hausses des charges financières ou les changements défavorables touchant les conditions du financement disponible, le cas échéant; ix) des taux d'imposition ou de redevances plus élevés que prévu; x) l'incertitude liée aux résultats de l'exploration dans les zones d'élargissement potentiel des ressources; xi) les changements visant les plans de mise en valeur ou d'exploitation minière en raison de changements visant d'autres facteurs ou des résultats de prospection; xii) les risques liés à l'obtention des approbations réglementaires ou à la mise en oeuvre de l'entente sur les répercussions et les avantages existante conclue avec les collectivités autochtones; xiii) les incidences de la concurrence sur les marchés où Stornoway exerce des activités; xiv) les risques d'exploitation et d'infrastructure; xv) le risque d'exécution lié à l'aménagement d'une mine productive à la mine Renard; xvi) le risque que la Société soit incapable de respecter toutes les conditions sous-jacentes au financement ou à la disponibilité, selon le cas, de l'emprunt garanti de premier rang et de la facilité relative à l'équipement; xvii) les changements apportés aux conditions de la vente à terme de diamants, à l'emprunt garanti de premier rang et à la facilité relative à l'équipement; xviii) le risque que la Société n'ait pas accès aux fonds de la vente à terme de diamants, de l'emprunt garanti de premier rang et de la facilité relative à l'équipement; xix) le risque que Stornoway soit incapable de s'acquitter de ses obligations de livraison de la participation liée aux diamants visés aux termes de la convention d'achat et de vente; xx) les futures ventes ou émissions d'actions ordinaires entraînant la baisse du prix des actions ordinaires et la dilution de la participation des actionnaires actuels; et xxi) les facteurs de risque additionnels décrits dans les présentes et dans les rapports de gestion annuels et intermédiaires, dans la plus récente notice annuelle et dans les autres documents d'information de Stornoway, ainsi que l'anticipation de la part de Stornoway par rapport à la gestion des risques décrits plus haut et l'efficacité avec laquelle elle les gère. Stornoway prévient le lecteur que la liste qui précède des facteurs pouvant influer sur les résultats futurs n'est pas exhaustive et que de nouveaux risques imprévisibles peuvent survenir de temps à autre.



 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Près de 500 métallos seront rassemblés à Sherbrooke du mercredi 22 au vendredi 24 novembre 2017 pour la 53e assemblée annuelle sur le thème «S'impliquer, c'pas compliqué». Les délégués échangeront notamment sur les enjeux syndicaux devant être...

à 05:41
Le 17 novembre dernier, au cours de l'Exposition automobile internationale de Guangzhou 2017 (2017 Guangzhou International Automobile Exhibition), GAC Motor, le constructeur automobile connaissant la plus forte croissance en Chine, a présenté les...

23 nov 2017
Le fabricant automobile affichant la croissance la plus rapide de la Chine, GAC Motor, a présenté le 17 novembre ses plus luxueuses nouveautés, dont la mini-fourgonnette GM8, la voiture concept intelligente et électrique iSPACE, de même que le...

23 nov 2017
Le Fonds de revenu Noranda (le «Fonds») annonce la conclusion d'une entente de principe entre la section locale 6486 du Syndicat des métallurgistes unis d'Amérique (les «Métallos») et le gestionnaire du Fonds afin de renouveler la convention...

23 nov 2017
Une entente de principe a été conclue entre le comité de négociation de la section locale 6486 des Métallos, représentant les 371 travailleurs et travailleuses de l'affinerie CEZinc à Salaberry-de-Valleyfield et le Fonds de revenu Noranda. Les...

23 nov 2017
Ressources Explor inc. (« Explor » ou la « Société ») (BERLIN:E1H1) est heureuse d'annoncer l'acquisition de sept (7) claims miniers patentés situés dans le canton d'Ogden, dans la division minière de Porcupine, district de Cochrane, province de...




Communiqué envoyé le 2 novembre 2017 à 17:03 et diffusé par :