Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Actualité gouvernementale, Politique intérieure

Le gouvernement du Canada investit dans la recherche pour évaluer la santé dans les communautés francophones hors Québec



Le projet mènera à la création d'un observatoire en ligne de données sur la santé dans les communautés francophones en situation minoritaire

OTTAWA, le 1er nov. 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada est déterminé à faire en sorte que les Canadiennes et les Canadiens puissent accéder aux services de santé dans la langue officielle de leur choix. Aujourd'hui, lors de la séance d'ouverture du Rendez-vous Santé en français, Mme Mona Fortier, députée d'Ottawa-Vanier, au nom de l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé une subvention de 100?000 $ des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sur l'étude de la santé dans les communautés francophones hors Québec.

Cette subvention a été octroyée à la Dre Louise Bouchard, professeure de sociologie et d'anthropologie à l'Université d'Ottawa. La Dre Bouchard utilisera ces fonds pour créer un observatoire en ligne qui permettra à son équipe de recueillir et d'analyser des données sur la santé dans les communautés francophones hors Québec, puis de présenter l'information aux décideurs.

En particulier, son équipe recueillera des statistiques et des données sur l'état de santé des résidents, leur accès aux déterminants sociaux de la santé et la fréquence de la demande et de l'offre de services de santé en français, y compris l'accès à des professionnels de la santé dans la langue de leur choix.

Citations

« Originaire du Nouveau-Brunswick, je comprends très bien l'importance de l'accès à des services de santé linguistiquement et culturellement adaptés aux besoins des communautés de langue officielle en situation minoritaire. Je félicite la Dre Bouchard pour l'obtention de sa subvention. J'ai très hâte de voir les résultats de ses travaux. »

L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé

« Je suis très heureuse d'assister au Rendez-vous Santé en français et d'annoncer le financement de ce projet de recherche essentiel, qui fournira aux décideurs l'information dont ils ont besoin pour faire en sorte que les membres des communautés francophones vibrant en milieu minoritaire aient accès aux services de santé et aux professionnels de la santé dans la langue de leur choix. »

Mona Fortier, députée d'Ottawa-Vanier

« En l'absence d'accès à des données linguistiques organisées et fiables, ce projet est le premier jalon pour créer ce guichet unique et indispensable d'information en vue de répondre aux questions des utilisateurs, de la population et des décideurs, sur la santé et ses déterminants, sur l'offre et la demande ainsi que sur l'accès aux services en français et aux professionnels de la santé aptes à les offrir en contexte minoritaire.» 

Dre Louise Bouchard, professeure de sociologie et d'anthropologie à l'Université d'Ottawa

Produits connexes

Projet de recherche : création d'un observatoire de l'information sur la santé pour les communautés francophones hors Québec

 

Chercheuse

Établissement

Description du projet

Subvention

Année

Dre Louise Bouchard

Université d'Ottawa

Subvention de fonctionnement : la modélisation des savoirs sur la santé des populations - communautés de langue officielle en situation minoritaire

 

Le projet de recherche de la Dre Bouchard consiste à établir une plateforme Web axée expressément sur les populations francophones en situation minoritaire. Cet observatoire permettra de recueillir des statistiques et d'autres données géocodés sur les communautés francophones hors Québec pour évaluer dans quelle mesure elles ont accès à des services de santé et à des professionnels de la santé dans la langue officielle de leur choix.

 

Ces renseignements seront par la suite mis à la disposition de groupes communautaires et de décideurs pour établir un portrait réel de la santé dans les communautés francophones hors Québec et déterminer les lacunes et les façons de les combler.

100?000 $

2017-2018

 

La subvention a été attribuée à l'Université d'Ottawa au professeur Dre Louise Bouchard, et est réalisée par une équipe pancanadienne unique, composée des chercheurs et des partenaires suivants :

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu'organisme fédéral chargé d'investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

 

SOURCE Instituts de recherche en santé du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:43
L'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ) est satisfaite de l'effort du gouvernement en ce qui concerne l'installation de gicleurs dans les résidences pour aînés. Depuis le tragique...

à 11:27
Dans le cadre d'activités soulignant la Campagne nationale de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer se poursuivant jusqu'au 31 janvier prochain, la FQSA a présenté hier devant une quarantaine de convives, « L'expérience gastronomique » à l'ITHQ,...

à 11:03
Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) accompagnait aujourd'hui le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, ainsi que Mme Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre...

à 10:36
Des investissements appropriés permettent aux chercheurs de mener des projets révolutionnaires qui produisent des résultats étonnants, par exemple la réutilisation de matériaux composites pour fabriquer et...

à 10:15
Afin d'accélérer les efforts déployés pour assurer un milieu de vie plus sécuritaire pour nos aînés, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a annoncé une bonification du programme d'aide financière pour...

à 10:08
Le 14 novembre 2017, le Texas Cardiac Arrhythmia Institute (TCAI) du St. David's Medical Center est devenu le premier hôpital du Texas--et parmi les premiers au pays--à utiliser le nouveau moniteur cardiaque implantable Confirm RxMC compatible avec...




Communiqué envoyé le 1 novembre 2017 à 13:02 et diffusé par :