Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Politique intérieure, Enjeux environnementaux, Plaidoyer (politique)

Terrains contaminés : Manon Massé exige une intervention immédiate



QUÉBEC, le 1er nov. 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques et porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, exige une action immédiate du gouvernement du Québec quant à la dangereuse présence de contaminants et de biogaz dans un quartier résidentiel de son comté révélé par un reportage de La Facture.

« À cause d'un ancien dépotoir public, il y a du biogaz et des contaminants en quantité anormale sous un parc et sous des maisons de mon comté. C'est la Facture qui nous en informe alors que la Ville de Montréal était au courant depuis 1994 et que la Santé publique et le ministère de l'Environnement le savaient depuis 2015 ! Qu'est-ce qui ne tourne pas rond pour qu'aucune autorité n'ait jugé bon d'avertir les citoyens et les citoyennes ? À l'heure où l'on se parle, des dizaines de maisons sont construites sur des sols hautement contaminés, ces bâtiments ne valent plus rien et des parents installent des détecteurs de biogaz dans la chambre de leur garçon ! Est-ce que la ministre responsable de la Santé publique est capable de se mettre à la place de ces citoyens 2 minutes? Comment réagirait-elle si elle apprenait demain matin, qu'elle consomme des métaux lourds depuis 10 ans et que sa belle maison ne vaut plus une cent? », a demandé Manon Massé en chambre mercredi matin.

Le reportage de La Facture détaille en long et en large la responsabilité de la Ville de Montréal qui a caché pendant plus 22 ans, un rapport évoquant les risques élevés de biogaz sous les résidences du secteur Baldwin dans le comté de Sainte-Marie-Saint-Jacques, mais on ne peut passer sous silence les rôles centraux du gouvernement du Québec. En effet, les terrains contaminés sont une responsabilité gouvernementale et leur déclaration est obligatoire selon la loi.

« Il s'agit d'abord et avant tout d'un problème environnemental qui a dégénéré en problème de santé publique et qui pourrait maintenant mettre des propriétaires à la rue. J'exige que les ministères de la Santé publique, de l'Environnement et des Affaires municipales se concertent avec la Ville de Montréal et propose un plan d'action concret incluant la décontamination des terrains et des compensations financières pour les propriétaires et résidents floués par la mauvaise gestion de ce dossier. Est-ce que mes collègues de la Santé Publique, de l'Environnement et des Affaires municipales peuvent s'engager à dédommager les propriétaires concernés et à suivre personnellement le dossier jusqu'à ce qu'il soit complètement réglé? », a-t-elle renchéri à l'Assemblée nationale.

Pour Manon Massé, la nouvelle ministre de l'Environnement, responsable des terrains contaminés, doit se relever les manches et prévoir rapidement un plan d'intervention pour décontaminer le site et éviter que la pente naturelle entraine les contaminants vers les terrains et le fleuve, situés juste au sud.

« Le gouvernement ne peut plus se soustraire à ses obligations et se cacher derrière la ville de Montréal, tout le Québec est au courant de son laisser-faire. Il doit maintenant rattraper le coup avec un plan d'action pour éviter les répercussions néfastes sur l'environnement et sur la sécurité des gens. Nous demandons aussi que des tests préventifs de détection des biogaz soient effectués dans tous les autres lieux à risque à Montréal», de conclure Manon Massé.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Pierre-Olivier Pineau, fellow CIRANO et professeur titulaire à HEC Montréal, propose dans un nouveau rapport de recherche publié au CIRANO, une comparaison des approches québécoise et canadienne pour réduire les GES, soit le système de plafonnement...

à 06:30
Lors d'une conférence de presse présentée pendant la journée des médias du Salon international de l'auto de Montréal de cette année, Toyota Canada va faire une annonce importante au Québec qui mettra plus d'options à la disposition des automobilistes...

17 jan 2018
Mazda Motor Corporation a annoncé que le Rapport des tendances en économie de carburant pour véhicules légers1 (en anglais), publié par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) le 12 janvier 2018, a classé la société en tête de...

17 jan 2018
L'innovation dans le secteur forestier aidera à contrer les effets des changements climatiques, à créer de nouveaux marchés pour les entreprises forestières canadiennes et à préserver des emplois de qualité pour la classe moyenne canadienne....

17 jan 2018
Le gouvernement du Québec lance un 2e appel pour des projets mobilisateurs en électrification des transports afin de stimuler la recherche et l'innovation dans cette industrie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les entreprises...

16 jan 2018
Stella Artois et Water.org s'associent encore une fois pour offrir l'accès à l'eau potable aux populations des pays en développement. Plus de 663 millions de personnes sont touchées par la crise mondiale de l'eau. Pour lancer sa quatrième campagne...




Communiqué envoyé le 1 novembre 2017 à 12:13 et diffusé par :