Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Sans buts lucratifs

L'Institut canadien pour la sécurité des patients unit sa voix à celle de l'Organisation mondiale de la Santé pour réclamer une meilleure sécurité médicamenteuse



EDMONTON, le 1er nov. 2017 /CNW/ - Au nom de toute la population canadienne, l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) participe à la campagne internationale de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en vue de réduire le nombre d'erreurs médicamenteuses.

L'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) (Groupe CNW/L'Institut canadien pour la sécurité des patients)

L'objectif de ce défi mondial pour la sécurité des patients, intitulé Une médication sans erreurs, est de réduire de 50 % en 5 ans le niveau de préjudices graves et évitables liés aux médicaments. En tant que Centre collaborateur de l'OMS pour la sécurité et l'engagement des patients, l'ICSP coordonne la campagne Une médication sans erreurs au Canada. « Connaître. Vérifier. Demander » est l'appel à l'action qu'il lance pour encourager les patients et les professionnels de la santé à jouer un rôle actif dans l'utilisation des médicaments et à prendre part au mouvement de solidarité mondial et aux actions entreprises par la communauté internationale pour réduire les préjudices évitables liés à la médication.

« L'Institut canadien pour la sécurité des patients jouit d'une position unique pour diriger cette campagne au Canada. Nous sommes impatients de collaborer avec l'Organisation mondiale de la Santé et avec nos partenaires d'ici à la création d'une stratégie de mise en oeuvre canadienne. Comme pays, nous pouvons faire mieux », a déclaré Chris Power, directrice générale de l'ICSP.

« Quelle que soit la raison, tout le monde prend des médicaments un jour, ce qui est l'intervention la plus courante dans les soins de santé. Malheureusement, les préjudices résultant d'erreurs - involontaires mais évitables - sont beaucoup trop nombreux dans les processus liés à la prescription, la préparation, la distribution, l'administration et la surveillance de la médication. »

« Tout le monde, y compris les patients et les familles, a un rôle à jouer pour favoriser une utilisation sécuritaire des médicaments, souligne Maryann Murray, membre de Patients pour la sécurité des patients du Canada, qui a perdu un enfant à la suite d'un incident médicamenteux évitable. Voir la communauté internationale se serrer les coudes et s'engager à réduire les préjudices causés par les erreurs médicamenteuses partout sur la planète revêt une signification particulière pour ceux d'entre nous qui ont perdu un être cher. »

Selon l'OMS, les pratiques non sécuritaires et les erreurs médicamenteuses constituent l'une des principales causes de blessures et de préjudices évitables dans les systèmes de soins de santé partout dans le monde. À l'échelle planétaire, on estime que les erreurs médicamenteuses représentent un fardeau financier de 42 milliards de dollars (USD) par année.

Au Canada, les incidents préjudiciables associés à la prise de médicaments se classent parmi les plus fréquents. Les problèmes de sécurité liés à la médication peuvent avoir des répercussions sur les résultats en matière de santé, sur la durée des séjours à l'établissement de soins de santé, sur les taux de réadmission et sur le coût total pour le système de santé canadien.

Au cours des cinq prochaines années, l'ICSP, en partenariat avec les patients et avec ses partenaires, s'attachera à élaborer et exécuter un plan de mise en oeuvre, à superviser et évaluer les progrès réalisés et à travailler en étroite collaboration avec l'OMS afin d'assurer la durabilité à long terme des stratégies mises en place tout au long de la campagne Une médication sans erreurs.

À propos de l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP)

L'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) est un organisme de sensibilisation sans but lucratif qui vise à améliorer la sécurité des patients en facilitant la mise en oeuvre d'idées novatrices et de pratiques exemplaires visant à transformer la sécurité des patients. L'ICSP, financé par Santé Canada, est né du désir de combler l'écart entre le système de santé que nous avons et les soins que nous méritons. Les points de vue exprimés ne reflètent pas nécessairement celles de Santé Canada. www.securitedespatients.ca.

Centre collaborateur de l'OMS pour la sécurité et l'engagement des patients (Groupe CNW/L'Institut canadien pour la sécurité des patients)

SOURCE L'Institut canadien pour la sécurité des patients


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 jui 2018
Owen Mumford, une entreprise réputée pour ses produits innovants, a annoncé qu'elle a acquis les droits exclusifs de vente et de distribution du test de dépistage rapide du VIH, Simplitudetm Pro HIV, dans toute l'Europe. Tania MacKenzie, chef de...

21 jui 2018
Premier avis Pourquoi tenir compte du présent avis L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur des...

20 jui 2018
Les Compagnies Loblaw Limitée procède au rappel de certaines pépites de poulet de marque Sans nom parce que ce produit pourrait être contaminé par la bactérie Salmonella. Le produit visé décrit ci-dessous ne doit pas être consommé. Le produit...

20 jui 2018
Les premiers ministres des provinces et des territoires ont discuté de moyens d'améliorer les soins de santé pour les Canadiens. Leurs discussions ont porté sur l'assurance médicaments, les problèmes de dépendances et de santé mentale, le...

20 jui 2018
Les conférences sur la pédiatrie de ConferenceSeries permettent de renforcer l'esprit des nouveau-nés en santé pour donner lieu à des sociétés aptes sur les plans mental et physique et ainsi maximiser le progrès socio-économique et culturel. Les...

20 jui 2018
Norgine poursuit ses investissements en vue de soutenir sa stratégie de croissance   L'Allemagne est le plus grand marché de vente de produits pour Norgine   Norgine B.V. a annoncé aujourd'hui avoir ouvert de nouveaux bureaux en Allemagne,...




Communiqué envoyé le 1 novembre 2017 à 08:00 et diffusé par :