Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Santé

Une étude financée par FRDJ auprès de femmes enceintes atteintes de diabète de type 1 établit un lien entre le suivi du glucose en continu et une meilleure santé de leur nouveau-né



Une étude financée par FRDJ auprès de femmes enceintes atteintes de diabète de type 1 établit un lien entre le suivi du glucose en continu et une meilleure santé de leur nouveau-né

TORONTO, 31 oct. 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les risques de complications pour les nouveau-nés de femmes atteintes de diabète de type 1 (DT1) pourraient bientôt être atténués selon une étude financée par FRDJ. En effet, l'étude révèle que le suivi des taux de glycémie à l'aide d'un glucomètre continu pendant la grossesse améliore le contrôle glycémique des futures mères ainsi que la santé de leur nourrisson.

Les résultats de cet essai randomisé international marquant, mené dans 31 hôpitaux au Canada (dont 11 en Alberta, Ontario, Québec et Nouvelle-Écosse), au Royaume-Uni, en Espagne, en Irlande, en Italie et aux États-Unis, ont poussé les auteurs à demander aux médecins d'étendre l'usage des glucomètres continus à toutes les femmes enceintes atteintes de DT1.

« Une étude internationale de ce calibre et de cette ampleur qui offre des résultats cliniques prometteurs pour les mères et leur nouveau-né est un incroyable accomplissement du programme de recherche sur le diabète à l'échelle mondiale », dit Dave Prowten, président et chef de la direction de FRDJ Canada. « En travaillant ensemble, nous pouvons accélérer ce type de recherche transformatrice et assurer que toutes les femmes de la communauté du DT1 puissent en profiter. »

Des complications néonatales comme une naissance prématurée ou un poids à la naissance plus élevé que la moyenne touchent un nourrisson sur deux nés de femmes atteintes de DT1.  De même, plusieurs de ces nouvelles mères sont plus susceptibles de souffrir de prééclampsie ou de nécessiter une césarienne. Les glucomètres continus ont le pouvoir de révolutionner la gestion du diabète pour les femmes enceintes atteintes de DT1 parce qu'ils leur permettent d'intervenir immédiatement en réponse à des taux de sucre trop bas ou trop élevés dans le sang, et d'éviter d'autres graves problèmes de santé.

« Les dénouements en matière de santé maternelle et foetale pour les femmes atteintes de DT1 pendant la grossesse sont pires que ceux pour le reste de la population, et il est difficile d'améliorer ces dénouements », explique Dre Denice Feig, chef du programme sur le diabète pendant la grossesse à l'Hôpital Mount Sinaï et au Réseau de santé universitaire à Toronto, et co-chercheuse principale de l'étude. « Notre recherche démontre que l'usage d'un glucomètre continu en temps réel entraîne une réduction des complications néonatales pour la santé. Cette étude offre une nouvelle option pour aider les femmes enceintes atteintes de diabète et leurs enfants. »

L'étude CONCEPTT: Continuous Glucose Monitoring in Women with Type 1 Diabetes in Pregnancy Trial (surveillance en continu du glucose chez les femmes atteintes de DT1 pendant la grossesse) a été menée auprès de 325 femmes âgées de 18 à 40 ans, atteintes de DT1, qui ont géré leur maladie à l'aide d'un traitement quotidien à l'insuline (pompes à insuline ou multiples injections quotidiennes d'insuline), et étant enceintes ou planifiant une grossesse. Une moitié des participantes sélectionnées au hasard ont utilisé un glucomètre continu tandis que l'autre moitié des participantes ont effectué le suivi de manière traditionnelle (test sanguin en se piquant le doigt environ quatre à huit fois par jour). Le glucomètre continu fut utilisé sur une période d'environ 24 semaines (de la 10e à 12e semaine à la fin de la grossesse).

Les résultats des chercheurs ont révélé que les femmes enceintes qui ont utilisé un glucomètre continu ont réussi à mieux contrôler leur glycémie en général et ont passé 100 minutes de plus par jour dans une plage cible recommandée en fin de grossesse comparativement à celles en tentative de conception.

Holly Byrne, une participante de l'essai à la clinique du diabète et d'endocrinologie pendant la grossesse au Mount Sinaï, sera à jamais reconnaissante de l'expérience qui lui a permis de vivre une grossesse plus sereine et d'avoir un enfant en santé.

« La surveillance du glucose en continu pour la gestion du diabète est essentielle pour bien saisir les tendances de la glycémie et le dosage d'insuline », explique Holly. « J'ai obtenu des résultats A1C que je n'aurais jamais cru possibles, et je ne ressens plus cette anxiété lorsque mes taux de glycémie sont bas. »

Financée par le Réseau canadien d'essais cliniques de FRDJ, un partenariat entre FRDJ Canada et FedDev Ontario, un organisme du gouvernement du Canada, cette étude révolutionnaire servira de catalyseur pour améliorer l'accès à la technologie salutaire des glucomètres continus pour les femmes enceintes partout dans le monde.

Novembre est le mois national de sensibilisation au diabète, pour plus d'informations sur l'étude CONCEPTT, et les dernières nouvelles sur la recherche et défense d'intérêts pour le DT1 veuillez visiter www.frdj.ca.

Au sujet de FRDJ Canada :

FRDJ est le chef de file mondial du financement de la recherche sur le DT1. Notre objectif est de recueillir des fonds pour soutenir les recherches les plus avancées sur le DT1 dans le monde et d'éliminer progressivement l'impact de cette maladie dans la vie des personnes ? jusqu'à ce que nous parvenions à un monde sans DT1. À cet égard, FRDJ collabore avec une vaste gamme de partenaires et est la seule organisation dotée des ressources scientifiques, d'une influence sur les règlements et d'un plan de travail précis pour mieux traiter, prévenir et un jour, guérir le DT1. FRDJ est le plus important bailleur de fonds philanthropique de la recherche sur le DT1. Visitez frdj.ca pour en savoir plus.

Pour de plus amples renseignements :

Chloé Roussel
Spécialiste bilingue des communications nationales
FRDJ Canada
Téléphone : 647-789-2459
Courriel : croussel@jdrf.ca


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:03
Kin Impact, institut médico-athlétique en fonction depuis plus de deux ans à Magog a récemment ouvert un nouveau centre d'entraînement à Sherbrooke. Situé dans le Complexe de la Santé, le centre Kin Impact Sherbrooke donne accès à des services...

à 09:45
Canopy Growth Corporation (« Canopy Growth » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer que sa société affiliée, Canopy Rivers Corporation (« Canopy Rivers »), effectuera une répartition spéciale de capitaux visant à investir dans les entreprises de...

à 09:45
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre responsable de la région de la Mauricie, madame Julie Boulet, étaient de passage aujourd'hui au Centre de services du Haut-Saint-Maurice, à La Tuque, afin de...

à 09:34
Le Sommet sur l'intelligence artificielle, placé sous le thème « Nouvelle ère de l'intelligence artificielle, la voie d'avenir du nuage », s'est tenu le 17 novembre 2017 dans le district de Nansha à Guangzhou, en Chine, et ce, dans le cadre des...

à 09:19
La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) se distingue une fois de plus. Une prestigieuse distinction vient d'être décernée à sa présidente du conseil d'administration et chef de la direction, Manuelle...

à 09:15
L'aide apportée aux nouveaux arrivants formés à l'étranger pour qu'ils intègrent plus rapidement le marché du travail canadien permettra de stimuler l'économie et de renforcer la classe moyenne. C'est pourquoi le député de Scarborough-Guildwood,...




Communiqué envoyé le 31 octobre 2017 à 15:03 et diffusé par :