Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux, Politique environnementale, Bien-être animal

Le gouvernement du Canada publie le rapport quinquennal sur les progrès de la mise en oeuvre du programme de rétablissement du caribou boréal



OTTAWA, le 31 oct. 2017 /CNW/ - Dans la forêt boréale, l'environnement et l'économie sont intimement liés, ce qui signifie que tous les intervenants doivent faire leur part pour protéger cet écosystème. Notre gouvernement est déterminé à assurer la conservation de l'habitat des espèces sauvages et à protéger les espèces en péril dans cette vaste étendue de forêt canadienne.

Aujourd'hui, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a publié le Rapport sur les progrès de la mise en oeuvre du programme de rétablissement du caribou des bois (Rangifer tarandus caribou), population boréale, au Canada pour la période 2012-2017.

Le rapport souligne les progrès réalisés par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux dans la mise en oeuvre du programme de rétablissement de 2012. Il comporte des évaluations de l'état de la population et de l'habitat et indique où il faut consentir plus d'efforts sur le plan de la protection et du rétablissement.

Dans l'ensemble, le rapport indique que des progrès ont été réalisés par les gouvernements et l'industrie au cours des cinq dernières années. Toutefois, les populations de caribou continuent de décliner et les niveaux de perturbation de l'habitat augmentent. Le rapport insiste sur le fait que nous devons en faire davantage.

Le gouvernement fédéral fait sa part. En juillet dernier, nous avons publié notre Plan d'action fédéral proposé, qui constitue une étape importante pour nos efforts visant à protéger le caribou boréal et à renforcer la biodiversité au Canada.

Plus de 95 % de l'habitat du caribou boréal relèvent de la compétence provinciale et territoriale. Les provinces et les territoires sont les principaux responsables de la gestion des terres, des ressources naturelles et des espèces sauvages dans l'habitat du caribou boréal. Bien que les provinces et les territoires n'aient pas encore présenté la version définitive de leurs plans par aire de répartition, ils travaillent tous au dossier de la protection et du rétablissement du caribou. Le gouvernement fédéral souhaite leur apporter son soutien afin d'accélérer ces efforts. Tout au long du processus, le gouvernement du Canada est déterminé à remplir ses obligations au titre de la Loi sur les espèces en péril.

Chacun a un rôle à jouer : les citoyens, les gouvernements, les peuples autochtones, les collectivités locales et le secteur des ressources. Dans de nombreuses régions, les collectivités autochtones prennent des mesures pour protéger et surveiller le caribou et incorporer les connaissances traditionnelles à ces travaux. Un grand nombre d'intervenants de l'industrie et de la communauté des environnementalistes travaillent également à protéger l'habitat, tout en maintenant les emplois et en en créant d'autres.

Notre gouvernement travaillera avec les intervenants pertinents à codifier et à accélérer les efforts de protection du caribou boréal en élaborant des accords de conservation robustes fondés sur les connaissances scientifiques. Nous savons que nous avons besoin des solutions novatrices de tous, car elles nous permettront de protéger l'environnement et de renforcer l'économie.

Au printemps prochain, le gouvernement du Canada évaluera les plans actuels et futurs visant à protéger l'habitat essentiel dans les aires de répartition du caribou. Nous sommes convaincus que, comme il l'a déjà par le passé, le Canada saura relever le défi de la protection de notre patrimoine naturel.

Citation

« Le caribou boréal est une espèce emblématique ainsi qu'un indicateur clé de la santé de la forêt boréal. Il revêt une importance particulière pour tous les Canadiens, et encore plus pour les peuples autochtones. Son déclin soutenu est une source de préoccupations et a des conséquences pour nous tous. Je suis résolue à protéger l'espèce aux termes de la Loi sur les espèces en péril et je reconnais qu'un niveau sans précédent d'engagement et de collaboration est nécessaire pour assurer le rétablissement de cette espèce. Nous devons donc continuer de protéger notre environnement et de renforcer notre économie, tout en poursuivant notre travail concerté pour assurer la conservation des espèces sauvages. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

Produits connexes

Rapport sur les progrès de la mise en oeuvre du programme de rétablissement du caribou des bois (Rangifer tarandus caribou), population boréale, au Canada pour la période 2012-2017

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 jun 2018
Le 25 juin 2018, l'honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, fera une annonce concernant la restauration des habitats côtiers....

22 jun 2018
Le gouvernement du Québec renforce le soutien qu'il apportait déjà à la candidature de l'île d'Anticosti à titre de site figurant sur la Liste du patrimoine mondial dressée par l'UNESCO. Sa contribution permettra à la Municipalité de...

22 jun 2018
L'une des plus grandes centrales photovoltaïques au monde de l'industrie automobile se trouve dans l'usine SEAT de Martorell  Couvrant une superficie équivalant à 40 terrains de football, ses 53 000 panneaux réduisent les émissions de CO2 de près de...

21 jun 2018
UPS s'est aujourd'hui rapprochée de son objectif d'avoir un parc automobile composé à 50 % de véhicules alimentés par des carburants de remplacement d'ici la fin de 2018. En effet, sept nouveaux tracteurs routiers et 40 véhicules de livraison...

21 jun 2018
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs publie les noms des individus et des entreprises ayant agi en violation de la Loi sur les forêts et de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier ou de ses règlements afférents,...

21 jun 2018
L'entreprise Juste Investir inc. devra se conformer à une ordonnance relativement à la réhabilitation du terrain contaminé de l'ancien site de Reliance, situé au 86, boulevard Hymus, à Pointe-Claire, en vertu de la Loi sur la qualité de...




Communiqué envoyé le 31 octobre 2017 à 12:05 et diffusé par :