Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Sondages, Opinions et Recheches, Politique intérieure, Personnes handicapées ou invalides

Le curateur public de passage aux Îles-de-la-Madeleine et en Gaspésie



CAP-AUX-MEULES, QC, le 30 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le curateur public du Québec, Me Normand Jutras, est de passage cette semaine aux Îles-de-la-Madeleine et en Gaspésie afin de rencontrer des personnes inaptes et leurs proches ainsi que ses partenaires du réseau de la santé et des services sociaux.

Au Québec, près de 43 000 personnes, majeures et mineures, ont une mesure de protection. Parmi elles, près de 35 000 adultes ont été déclarés inaptes par un tribunal, c'est-à-dire, incapables de s'occuper d'eux-mêmes et de leurs biens. Ces personnes bénéficient d'une mesure de protection (tutelle ou curatelle) ou d'un mandat de protection homologué. Pour la grande majorité de ces personnes inaptes, c'est un membre de la famille ou un ami qui agit comme tuteur, curateur ou mandataire. Quand personne ne peut ou ne veut assumer ce rôle, c'est le Curateur public qui est nommé par le tribunal pour prendre la personne en charge.

Portrait de l'inaptitude dans la région
Dans la région sociosanitaire Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, 371 adultes inaptes ont une mesure de protection. Pour plus de 57 % d'entre eux, un proche agit comme curateur, tuteur ou mandataire. Les autres personnes sont représentées par le Curateur public. La principale cause d'inaptitude pour les personnes inaptes protégées par le Curateur public est la déficience intellectuelle (54 %). Viennent ensuite les maladies mentales (16 %) et les maladies dégénératives (15 %).

Dans la région, 75 personnes avaient préparé un mandat de protection, qui a été homologué. « Le mandat de protection est un outil dans lequel quelqu'un désigne un ou des proches pour s'occuper de lui et de ses biens en cas d'inaptitude. De plus en plus de Québécois sont sensibilisés à l'importance de faire leur mandat de protection mais il reste du chemin à faire. Je souhaite que les Québécois s'associent encore davantage à la protection de leurs proches, qui sont les mieux placés pour prendre soin de ceux qu'ils aiment. D'ailleurs, neuf Québécois sur 10 veulent que ce soit un proche qui prenne des décisions pour eux et leurs biens s'ils devenaient inaptes », affirme Me Jutras.

À propos du Curateur public du Québec
La mission du Curateur public du Québec est de veiller à la protection d'adultes inaptes et des biens d'enfants mineurs. Il encourage les Québécois à s'associer à la protection de leurs proches inaptes. Il sensibilise la population aux besoins de protection découlant de l'inaptitude. Il accompagne les familles et les proches qui représentent une personne inapte, qui administrent son patrimoine ou celui d'un mineur ou qui participent à un conseil de tutelle. Il surveille également l'administration des patrimoines faite par les tuteurs et curateurs privés. L'organisme fait de plus la promotion du mandat de protection comme outil de prévoyance.

Suivez-nous sur :
facebook.com/CurateurPublic
twitter.com/CurateurPublic

 

SOURCE Curateur public du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:08
Lifestyle Delivery Systems Inc. , , (« LDS » ou l'« entreprise ») annonce que sa filiale CSPA Group, Inc. (« CSPA ») a remporté plus de 200 000 CAD (deux cent mille dollars canadiens) de recettes au cours de la dernière semaine de juin 2018. Ces...

à 16:39
L'honorable...

à 16:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, procédera à une annonce concernant l'Hôpital...

à 14:32
L'Association des dermatologistes du Québec (ADMQ) tient à faire le point concernant l'article publié dans Le Journal de Montréal ce matin et souhaite apporter les précisions nécessaires afin de rassurer la population. «?Pour des raisons...

à 10:08
Le VIH et le sida représentent encore aujourd'hui d'importants enjeux de santé publique dans le monde. Près de 37 millions de personnes vivaient avec le VIH à la fin de 2016 et environ 2 millions de nouvelles infections sont contractées chaque année....

à 10:00
Les premiers ministres des provinces et territoires se réuniront du 18 au 20 juillet à l'Algonquin Resort à Saint Andrews, au Nouveau-Brunswick.  «?C'est un honneur pour moi d'accueillir cette année mes collègues à Saint Andrews, l'une des villes...




Communiqué envoyé le 30 octobre 2017 à 10:30 et diffusé par :